Teahupoo : l'impressionnante journée de Kelly Slater !

World Tour - Le Floridien remporte le Billabong Pro Tahiti 2016 après avoir été hallucinant toute la journée. Résumé.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 24 août 2016 à 09h51
Partager sur :   

Quelle journée. On se souviendra longtemps du dernier jour de l'édition 2016 du Billabong Pro Tahiti, et ce pour bien des raisons : le 20/20 de Kelly, sa finale face à John John (et sa 5ème victoire sur le spot), la passation du lycra doré...

Oublié, le mauvais début de saison de Kelly. Oubliés aussi, les commentaires qui le voyaient déjà fini. Le King a rappelé la nuit dernière qu'il était toujours l'un des meilleurs surfeurs de la planète, sinon le meilleur. A Teahupoo, ça ne fait plus de doute depuis déjà longtemps.

Dès le début de la journée, le Floridien a donné le ton lors du 5ème tour face à Keanu Asing en scorant la note parfaite de 20/20 grâce à deux gros tubes notés 10. C'est seulement la 9ème fois en près de 40 ans de surf professionnel que la note suprême a été attribuée, et la 3ème fois par Slater himself. Bon perdant, Asing remettra son lycra à Kelly afin que celui-ci garde un souvenir de ce heat à part. Fairplay.

> Voir aussi : la carte des 20 (la compilation vidéo de tous les 20/20)

Kelly ne pouvait plus s'arrêter en si bon chemin. En quarts, il a retrouvé Bruno Santos, l'insolente wildcard qui l'avait battu au round 4 et envoyé aux repêchages. Quoi de mieux qu'un 3ème 10/10 suivi d'un 9,27 (total de 19,27, donc) pour rappeler qui reste le boss du spot ? Le Brésilien n'a malgré tout pas à rougir de sa prestation puisqu'il s'incline face à Kelly avec un score de 17,43. Mais surtout, il se sera payé tout au long de l'épreuve Kelly, mais aussi Matt Wilkinson. Pas mal pour une wildcard (vainqueur de l'épreuve en 2008 quand même).

En demi-finales, Kelly Slater retrouve Adrien Buchan, pour un remake de la finale 2013, alors remportée par l'Australien. Le Floridien a remis les pendules à l'heure cette fois-ci, l'emportant avec un total de 18,40 contre 16,10 pour Buchan. Une bonne opération malgré tout pour ce dernier, puisque cette 3ème place le propulse de la 11ème à la 4ème place du classement mondial.

En finale, Slater retrouvait John John Florence pour, là aussi, un joli remake de leur demi-finale mémorable de 2014 (19,77pts chacun dans un Teahupoo d'une perfection rare). Malgré un joli 8 en début de heat de JJF, Kelly a rapidement donné le ton en scorant d'entrée en 9,77 suivi d'un 9,17.  Il confortera son score avec un 9,90, frôlant avec la perfection grâce à un total de 19,67 pts, contre 15,23 pour l'Hawaïen.

Kelly Slater remporte donc le Billabong Pro Tahiti pour la 5ème fois de sa carrière (2000, 2003, 2005, 2011, 2016), signant au passage la 55ème victoire de sa carrière. C'est aussi sa première victoire sur le World Tour depuis le Billabong Pipe Masters 2013.

Grâce à sa demi-finale à Fidji, son quart à J-Bay et cette victoire, Slater grimpe de la 11ème à la 8ème place du classement provisoire. John John peut se consoler avec son meilleur résultat à Tahiti - un endroit qu'il apprécie tout particulièrement - et surtout la première place du classement mondial provisoire, qu'il a “volée” à Matt Wilkinson.

JJF avait au préalable battu Joel Parkinson au 5ème tour, Julian Wilson en quarts et Gabriel Medina en demis. Un superheat entre les deux prodiges en pleine bataille pour la première place du classement mondial. Avec 7 scores au-dessus de 9 points dans la série, les deux ont fait parler la poudre. Mais, malgré notamment un 10 signé Medina, c'est John John qui a gagné sa place en finale après avoir scoré un 9,73 salvateur à moins de 4 minutes de la fin du heat. Total : 19,66 pour JJF, 19,23 pour Gaby.

“Andy serait dingue et super content à la fois”

Slater n'a pas seulement remporté l'épreuve de Tahiti, il a aussi décroché l'Andy Irons Most Committed Performance Award, une récompense remise au surfeur le plus engagé de l'épreuve. Il succède ainsi à C.J. Hobgood (2015), Owen Wright (2014), John John Florence (2013), Ricardo dos Santos (2012) et Jeremy Flores (2011). “Je suis super content, j'ai couru après cette chose pendant des années”, a déclaré Kelly lors de la remise du trophée. “Andy (Irons, ndlr) serait à la fois malade et super content que je l'ai gagné. La dernière fois que j'ai surfé contre Andy, c'était ici à Teahupoo et il a remporté l'épreuve. C'était sa dernière victoire, et j'ai perdu contre lui en demi-finales. C'était une série vraiment spéciale pour moi, et cette récompense l'est aussi. C'est dingue, et je suis impatient de mettre le trophée chez moi. C'est comme si j'avais déjà gagné l'épreuve”.

La course au titre repart de plus belle

Si John John est en tête du classement mondial, Wilko reste second talonné de près par Medina qui conserve sa 3ème place. Adrian Buchan occupe la 4ème place, suivi par son compatriote Julian Wilson. Vainqueur à Teahupoo l'an dernier, Jeremy Flores qui n'a pas passé le 3ème tour cette saison occupe la 30ème place du classement. Sorti à Tahiti dès le second tour, Michel Bourez perd 5 places et se retrouve 13ème.

Prochaine étape : Hurley Pro Trestles du 7 au 18 septembre 2016.



Résultats du dernier jour du Billabong Pro Tahiti :

Finale :

1: Kelly Slater (USA) 19.67

2: John John Florence (HAW) 15.23

Demi-finales :

SF 1: Kelly Slater (USA) 18.40 def. Adrian Buchan (AUS) 16.10

SF 2: John John Florence (HAW) 19.66 def. Gabriel Medina (BRA) 19.23

Quarts de finale :

QF 1: Adrian Buchan (AUS) 18.16 def. Kolohe Andino (USA) 16.00

QF 2: Kelly Slater (USA) 19.27 def. Bruno Santos (BRA) 17.43

QF 3: Gabriel Medina (BRA) 17.90 def. Josh Kerr (AUS) 13.40

QF 4: John John Florence (HAW) 17.34 def. Julian Wilson (AUS) 16.60

5ème tour :

Heat 1: Adrian Buchan (AUS) 16.77 def. Jordy Smith (ZAF) 12.60

Heat 2: Kelly Slater (USA) 20.00 def. Keanu Asing (HAW) 14.70

Heat 3: Gabriel Medina (BRA) 15.43 def. Jadson Andre (BRA) 14.33

Heat 4: John John Florence (HAW) 18.30 def. Joel Parkinson (AUS) 15.90

Top 5 du classement mondial (après le Billabong Pro Tahiti) :

1. John John Florence (HAW) 39,900 pts

2. Matt Wilkinson (AUS) 36,000 pts

3. Gabriel Medina (BRA) 35,700 pts

4. Adrian Buchan (AUS) 26,200 pts

5. Julian Wilson (AUS) 25,200 pts

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
dédé - le 24/08/2016 à 09:56
Mais quel vol encore pour JJF c'est honteux! d'où sort ce 9.73???!!!
Répondre
dédé - le 24/08/2016 à 10:23
Suffit de comparer avec le dernier 9.10 de medina, il reste plus logtps, plus profond, sort après le souffle dans un tube plus propre. Comment peuvent-ils mettre 9.73 à JJF??
On dit que Medina est un salle gosse & cie alors qu'il digère ce genre de vols fréquents sans broncher, je lui tire mon chapeau!
Répondre
Articles relatifs
| 0 
23/08 - World Tour
Nombreux rebondissements durant les rounds 3 et 4. Le point sur les résultats.
| 0 
22/08 - World Tour
Au terme du deuxième, le surfeur local a déjà disparu du tableau. Décidément maudit... Le point sur les résult...
| 0 
17/08 - World Tour
Le contest tahitien, toujours très attendu, aura lieu du 19 au 30 août. Revue de détail pour aborder l'event b...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...