Braque de Medina : Slater a déjà fait pire !

Compétition - Si la manœuvre est évidement sujette à débat, les règles sont ce qu'elles sont !

Par Marc-Antoine Guet - @surfsessionmag - mardi 19 décembre 2017 à 09h51
Partager sur :   

  

Ça restera comme l'une des images de ce Pipe Masters et de cette saison ! Pendant le 5e round, Gabriel Medina se retrouve face à Kelly Slater. Une défaite face à l'Américain serait terrible pour Medina qui dirait adieu par la même occasion à ses chances de titre mondial. Il reste 10 minutes dans cette série, Medina est largement en tête (17,97 points contre 3,83 points pour Slater) et tient la priorité. Kelly se lance alors sur une belle vague sur Backdoor mais Medina ne l'entend pas de cette oreille et fait jouer sa priorité. Il se lance donc lui aussi sur cette dernière, droppe sous le nez de Kelly et fait un tout droit juste devant l'undécuple champion du monde. Le débat est ouvert quant à la sportivité du geste mais c'est parfaitement dans les règles.

Et ce n'est pas comme si Kelly était irréprochable... Souvenez-vous. C'était en 2013 pendant la finale du Quik Pro Gold Coast à Kirra en AustralieJoel Parkinson se lance sur une bombe mais est stoppé net en plein milieu de son tube par un Kelly Slater qui décide de le dropper en utilisant sa priorité. La réponse de Parko est mémorable : un doigt d'honneur adressé à Kelly en plein barrel. Mythique.

Pourtant, même si le geste est contestable, Medina (comme Kelly en 2013) était parfaitement en droit de le faire et aucun des surfeurs l'ayant subi n'ont trouvé à y redire. Un surfeur ayant la priorité a le droit de se lancer sur la vague qu'il souhaite, c'est comme ça ! Après, libre à chacun de placer où il le souhaite le curseur de la morale et du fair-play. Et dans le cas de Medina, un titre mondial était en jeu. La fin justifie-t-elle les moyens ? Vous avez 4 heures...


> La grosse braque de Medina sur Slater (4 min 58 dans la vidéo)

> La grosse braque de Slater sur Parko :


  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (7)
Rfjfj - le 19/12/2017 à 18:27
Rien à voir entre Kelly et médina. En2013 Kelly surfe la vague ensuite parfaitement, et il ne se lève pas non plus sur parko.
La médina se lève prèsque sur Kelly, pour ne même pas surfer la vague ...
Répondre
quentinbbsi - le 19/12/2017 à 19:27
La seule grosse différence c'est que Slater a surfé la vague, Medina n'a pas surfé la vague et a fait exprès de revenir en arrière jusqu'à le toucher (!) dans le but d'obtenir une interférence. Utiliser la priorité pour empêcher son adversaire d'avoir un score fait partie du jeu mais utiliser sa priorité dans le but d'obtenir une interférence sans surfer la vague n'est pas très sport et devrait même être sanctionné à mon goût. D'ailleurs le fait que les juges n'aient pas donné d'interférence à Slater prouve bien qu'il y a une faille dans la règle.
Répondre
Rai - le 19/12/2017 à 20:52
Il y a toutefois une légère différence : Kelly joue la vague (au moins il fait semblant); Medina fait un tout droit et tire à gauche avec la planche sur le pied pas encore guéri de Kelly, tel un joueur de foot foireux qui veut casser du tibia: Medina le "petit"...
Répondre
juju8379 - le 20/12/2017 à 09:42
Bonjour

Je ne comprendrais jamais pourquoi medina ne s'est pas mis au football quand il etait petit, pour moi ce garcon n'est là que pour la monnaie et fait souvent preuve d'un mauvais état d' esprit...bref il aurait parfaitement eu sa place au sein d'une équipe de foot pro...
Son geste et certes légal mais alors qu'est ce qu'il est moche!!!!!! Kelly lui avait certes coupé la route de Parko mais comme à son habitude avec classe. Il avait surfé la vague derrière avec un sacré beau barrel!!!! Alors que notre footballer international lui a foncé droit devant, en tirant légèrement sur la gauche peut être qu'en plus de lui couper la route il voulait essayer de le faire tomber, Bref un bien vilain geste.... qui une fois de plus à peut être sa place sur un terrain de foot mais pas dans l'ocean...
C 'est dommage car malgrés l'énorme talent dont fait preuve ce garcon sa mentalité et l'image qu'il dégage ne provoque chez moi en tous les cas qu'un profond mépris....
En revanche je suis étonné que dans la foulé il ne se soit pas roulé sur le sable pour faire croire que le "king" l'avait tapé...lol!!!!
Répondre
quentinbbsi - le 20/12/2017 à 15:43
Pour ceux qui comprennent l'anglais, voici ce que dit Slater : "I just wish he would've ridden the wave and not attempted an interference by turning into me. Had I known he was going straight and left, I would have tried to go high and around him and maximize the wave. Can't figure out why he didn't pull in, as I guessed he would instead."
Répondre
Rai - le 20/12/2017 à 18:43
Bien résumé de la part du king
Répondre
cédric - le 21/12/2017 à 14:38
"Slater a déjà fait pire"... en l'occurrence, suivant votre illustration, non. Un, il est déjà bien plus loin, il ne met pas Parko en danger et deux, il surfe la vague et sort un tube...
Il y a un truc à vérifier sur les règles de la wsl, vous serez mieux calés que moi pour confirmer, ou pas , mais si la taxe est volontaire et/ou antisportive, que le surfeur ne surfe pas la vague mais bloque juste son adversaire, une interférence peut être appliquée...voilà, voilà...dans l'attente d'avoir votre avis ;-)
Répondre
Articles relatifs
484  | 0 
21/09/2017 - Compétition
Terminés les clips de 10 s sur les réseaux sociaux, voici les highlights de cette journée historique.
456  | 0 
19/08/2017 - Compétition
En 2004, Jérémy Florès, Dane Reynolds et 3 autres jeunes talents se frottaient à King Kelly.
| 0 
27/09/2014 - Compétition
Pour le plaisir des yeux, retour sur la vague surfée (fracassée ?) en stéréo par Kelly Slater et Matt Wilkinso...
| 0 
22/08/2013 - Compétition
John John et Kelly sont dans un bateau.