Confinement : la Fédération française de surf prend la parole

Actu Locale - "Nous exerçons un lobbying intense et permanent auprès des politiques''.

Par - @surfsessionmag -
@aaronburden
Partager sur :   

Hier, nous nous interrogions sur comment pouvait-on récupérer la mer. Mobilisations, pétitions et lobbying cherchent en effet à faire lever l'interdiction de surfer. Car oui, nous voulons tous retourner à l'eau et beaucoup n'ont pas compris (à juste titre) que l'on puisse aller chasser mais qu'il nous soit interdit d'aller surfer.

Le lobbying de la chasse serait-il supérieur au lobbying des activités nautiques ? Aucun doute là-dessus. 



Discrète (sur les réseaux) depuis quelques semaines, la Fédération française de surf oeuvre pourtant dans l'ombre, afin de tous nous permettre de retourner surfer. Un travail de fond qui pourrait bien porter ses fruits prochainement. En attendant l'allocution demain soir du président de la République, la Fédération française de surf a décidé de prendre la parole à travers un communiqué. 

Voilà ce que l'on peut lire depuis ce midi sur leur site

"Depuis le 30 octobre, nous sommes, comme une immense majorité des amoureux des vagues, privés de la glisse sur l'eau. Privés de notre passion.

Mobilisée comme lors du premier confinement, la Fédération Française de Surf est totalement impliquée et travaille, en étroite collaboration avec les représentants de l'État et les Fédérations du nautisme, pour un retour de tous à l'Océan/Mer/Eaux intérieures.

Cette action ne se livre pas sur les réseaux sociaux, souvent maladroits et rarement productifs. Voilà pourquoi nous avons été discrets dernièrement sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Nous exerçons un lobbying intense et permanent auprès des politiques, seule clef pour rouvrir entièrement notre terrain de jeu et vous revoir tous, sans exception, à l'eau. Cela se traduit, notamment, par la lettre au Premier Ministre cosignée par 68 sénateurs pour la reprise des activités de plein air.

Nous militons pour défendre les bienfaits des activités nautiques pour la santé physique et psychologique, et continuerons de défendre nos valeurs auprès de tous les acteurs publics.

Nous nous engageons pleinement depuis trois semaines pour convaincre les autorités de lever au plus vite l'interdiction de pratique des activités nautiques sur l'ensemble du territoire. Nous proposons des protocoles de reprise pour démontrer, comme au mois de mai, notre capacité à pratiquer dans le respect de consignes sécuritaires strictes.

La situation sanitaire s'améliorant de jour en jour, nous sommes résolument optimistes pour une reprise, déjà annoncée pour les mineurs dans les prochains jours, mais que nous demandons la plus large possible.

Nous avons vu votre mobilisation et entendu votre revendication parce que nous sommes tous des surfeurs.

La Fédération sera toujours là pour défendre les intérêts des clubs, des licenciés et, au-delà même, de tous les pratiquants.

Nous vous remercions pour vos efforts et votre patience depuis plus de trois semaines. Continuez à respecter les gestes barrières et prenez soin de vous. Nous espérons vous retrouver dans l'eau le plus rapidement possible. Restez prudents.

La Fédération Française de Surf 

Après ce communiqué, du concret devrait arriver mercredi au lendemain de la prise de parole du président de la République. On croise les doigts et tout ce qu'on a. 
               
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
14/12/2020 - Actu Locale
Le début d'une belle histoire.
| 4 
26/11/2020 - Actu Locale
Enfin ! Même s'il faudra respecter la règle du 20 kilomètres / 3 heures...
| 7 
24/11/2020 - Actu Locale
Mais uniquement dans un rayon de 20km et pour 3 heures...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.