Ian Walsh raconte son énorme boîte à Maverick's

Big Wave - "L'impression qu'un immeuble s'effondrait sur moi et que j'allais recevoir la pire correction de ma vie".

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

« Quand la lèvre m'a frappé j'ai eu l'impression qu'un immeuble s'effondrait sur moi. Et j'ai su tout de suite que j'allais probablement recevoir la pire correction de ma vie. » Voilà ce que raconte Ian Walsh dans cette vidéo relatant son méga wipe-out à Maverick's.

On vous laisse voir à quoi ça ressemble et écouter son récit, mais si l'anglais vous fait aussi peur qu'une série qui décale à Mav's, on vous met une petite traduction sous la vidéo.
« Le soleil commence à se coucher vers quatre heures, et à cinq heures la nuit tombe. J'essayais juste de prendre une bonne vague pour finir la journée. Vers 4 heures, il me semblait qu'avec la période qui baissait et la marée qui se stabilisait, il y avait quelques belles vagues à prendre à la rame. Je me suis dit d'accord, mais il fait presque nuit, il faut avoir fini dans environ 20 minutes.


10 minutes plus tard, un très gros set est arrivé. J'ai ramé par-dessus la première vague, et la seconde était déjà là. On aurait dit un grand bâtiment qui avançait vers nous. Avec le soleil couchant, l'éblouissement fait que c'est vraiment difficile de lire et de comprendre ce que fait la vague. Quand elle a commencé à former, j'ai arrêté de ramer pour l'analyser un peu plus et puis j'ai décidé d'y aller.

Je me suis retourné et j'étais complètement engagé. Quand j'ai commencé à descendre sur la vague j'ai entendu Kai Lenny, Lucas Chumbo, Nathan Florence et quelques autres quelques autres crier "go".


En me levant, j'ai pu voir à quel point c'était bien plus raide que les pentes que j'avais vu avant. A partir de là j'ai commencé à vraiment tout ajuster et à me préparer pour un drop vraiment raide.

J'étais tellement déterminé que je pensais vraiment que même si ça devenait très raide, je pourrais arriver en bas. Et puis c'est devenu trop raide, plus que vertical, et ma planche s'est retrouvée en l'air. J'ai essayé de corriger le tir en prenant un peu d'angle. J'espérais avoir assez d'élan pour replaquer la planche et la contrôler, mais je ne pouvais pas tirer avec mes pieds, et ça a viré au cauchemar après ça.


Je suis tombé sur le dos sans pénétrer du tout dans l'eau. Je glissais sur mon dos jusqu'au sommet de la vague qui gonflait. Ensuite c'est comme si elle avait atterri directement sur moi. Tout ce qui peut arriver de mauvais dans une chute, c'est ce qui se passait. Sous l'eau j'avais l'impression d'être dans la 10ème dimension. C'était tellement violent et turbulent... Je passais des profondeurs à la surface, mes pieds frappaient mon flanc, mes bras frappaient mon dos...

J'ai mis un moment à réaliser que je devais me préparer pour ce qui m'attendait. Je me sentais encore très calme. J'ai tiré la corde du gilet vers le haut pour allumer les deux cartouches et envoyer la quantité d'air maximale. Je me souviens avoir pensé à faire ça et essayer de rester calme pour ne pas gaspiller d'oxygène.


Quand j'ai fait surface, je ne pouvais pas encore voir la vague suivante. Je n'arrivais pas à évaluer la distance, la vague était floue et je voyais deux pics même s'il n'y en avait qu'un. C'est en ça que c'était différent de toutes les autres raclées que j'ai reçu dans ma vie. Je n'étais pas paniqué, je me sentais encore bien mentalement. Ma vision avait disparu, mais mon cerveau fonctionnait encore très vite.

J'avais besoin d'évacuer tout le CO2 que j'avais accumulé dans mon corps et de respirer rapidement avant de repartir pour un tour. Je me souviens avoir été replongé sous l'eau avec la deuxième vague et me rendre compte que ça craignait vraiment. Genre "Je ne vois pas très bien et je suis en train de me faire tabasser par la deuxième vague".


Je me suis dit que si le jet ski arrivait j'aurai besoin d'avoir la planche près de moi pour ne pas avoir à la ramener avant de monter sur le sled. Donc avant de faire surface, j'ai commencé à tirer sur le leash pour pouvoir rapidement m'installer quand le jet arriverait. Je voyais toujours double et je ne pouvais pas savoir s'il arrivait sur ma gauche ou ma droite, mais je pouvais l'entendre. J'ai pu trouver le sled, j'ai essayé de me relever, et tout ce que je pouvais voir, c'est une troisième vague aussi floue que gigantesque.

Quand je suis monté sur le sled, j'ai essayé de me hisser en tirant sur un bras mais le jet a du repartir. La planche s'est coincée entre mes jambes et je ne pouvais pas m'accrocher, j'ai donné tout ce que je pouvais. J'ai senti la planche passer entre mes jambes, elle a déchiré ma cheville, et je suis tombé du sled en plein dans la troisième vague.


Dans cette troisième vague, j'ai été complètement anéanti à nouveau. J'ai vite réalisé que je devais me débarrasser de la planche. Je devais monter sur ce sled et sortir de la zone d'impact. J'ai tiré la goupille du leash juste avant de faire surface pour ne pas avoir la planche avec moi. J'ai pu monter sur le sled d'un autre jet qui a ensuite réussi à sortir de la zone d'impact et entrer dans le canal. Je me souviens avoir dit au pilote : "Je ne peux toujours pas voir correctement".

Une minute plus tard, j'ai commencé à retrouver une bonne vision et les choses ont commencé à revenir à la normale. Toujours sur le jet, j'ai passé un test basique pour m'assurer que je n'avais pas de commotion cérébrale, et là, c'était fin de journée pour moi.  20 minutes plus tard, il faisait nuit...

En résumé, oui, c'était vraiment l'un des plus violents passages à tabac que j'ai jamais reçu ! »


                      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
30/04/2018 - Big Wave
Le Brésilien remporte l'award de la plus grosse vague surfée cette année et rentre dans le Guinness Book.
| 0 
30/10/2017 - Big Wave
Retour sur les images les plus impressionnantes du Pe'ahi Challenge 2017.
| 0 
15/05/2020 - Santé
Kai Lenny, Carissa Moore... Près de 2 millions de masques gratuits ont été distribués sur l'ensemble de l'arch...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.