4e jour du Billabong Pro Pipeline : un classement bouleversé

Compétition - Tyler Wright, Moana Jones Wong, Carissa Moore et Lakey Peterson filent en demi-finales.

Par - @surfsessionmag -
Bielmann / WSL
Partager sur :   

Classement bouleversé, Johanne Defay éliminée, Tyler Wright, Moana Jones Wong, Carissa Moore et Lakey Peterson qualifiées pour les demi-finales... Cette quatrième journée de compétition a été riche en émotions. Les filles ont été lancées dans des conditions plus petites que la veille. La locale Moana a dominé à Pipeline tandis que Carissa, Johanne et Tyler se sont concentrées sur Backdoor

Hier dans la soirée (heure française) se sont donc déroulées les huitièmes et les quarts de finale féminins du Billabong Pro Pipeline sur le North Shore d'Oahu. Les filles ont surfé sous le soleil dans des conditions allant de 1m80 à 3m50 environ. Les deux rounds se sont conclus sur de grosses éliminations. 

Johanne Defay si près du but

La n°4 mondiale a bien surfé. Elle était à l'aise et plutôt confiante lors des huitièmes de finale qui lui ont permis de remporter cette sixième manche contre l'Australienne Molly Picklum. En quarts Johanne a surfé contre la n°7 mondiale Lakey Peterson. La Française a gardé l'avantage jusque dans les dernières secondes de la série, jusqu'à ce que l'Américaine soit gâtée par Backdoor et prenne un barrel. Cette dernière vague lui a permis de remporter le heat et de se qualifier pour les demi-finales où elle surfera contre Carissa Moore



« Dieu a veillé sur moi aujourd'hui », a déclaré Peterson. « Je regardais ma montre et j'avais vingt secondes, alors je savais que je devais la faire partir sur la première pour avoir une zone dégagée et partir sur la prochaine. Ça a marché, j'étais à l'endroit parfait, et c'est arrivé. C'était écrit. » 

Carissa Moore a trouvé la quasi-perfection 

La quintuple championne du monde est la surfeuse de la journée qui a obtenu les meilleures vagues. Le succès que l'Hawaiienne a trouvé à Backdoor lui a assuré sa place en demi-finale. Carissa a surfé son premier heat contre l'autre Hawaiienne Bethany Hamilton, appelée à la dernière minute pour remplacer Stephanie Gilmore qui n'a malheureusement pas pu participer à la compétition pour des raisons liées au Covid. Pendant les huitièmes Carissa a démarré sa série à Pipe avec un score moyen avant de passer sur Backdoor où elle a obtenu le score presque parfait de 9.50 dans un barrel profond qui lui a assuré sa place en quarts



"Je dois admettre que j'étais vraiment nerveuse ce matin", a déclaré Moore. "J'ai pleuré un bon coup et j'ai évacué mes nerfs et mon anxiété. C'était agréable, l'eau s'est calmée et le soleil est apparu, donc j'étais heureuse parce que ça ressemblait à une très belle journée. On ressent tellement d'énergie sur le récif, et en plus de cela, c'est un lieu chargé d'histoire. Donc, en tant que surfeuse, c'est ici que vous avez envie de surfer, et que vous voulez vous améliorer."

En quarts, l'Hawaiienne a affronté la Costaricaine Brisa Hennessy. Cette dernière avait surfé les huitièmes contre Gabriela Bryan, nouvelle recrue Hawaiienne du CT. Carissa a choppé une autre excellente vague à Backdoor qui lui a valu un 8.33 à six minutes de la fin, ne faisant que confirmer sa victoire contre Brisa

Les Hawaiiennes ont dominé 

Ces deux rounds ont largement bouleversé le classement féminin de ce Billabong Pro Pipeline.  

La Brésilienne Tatiana Weston-Webb, n°2 mondiale ainsi que l'Australienne Sally Fitzgibbons, n°3 mondiale ont été éliminées en huitièmes par les favorites locales. Fitzgibbons n'est pas parvenue à s'imposer contre Malia Manuel et Weston-Webb s'est faite éliminer par Moana Jones Wong. Les deux Hawaiiennes se sont concentrées sur les tubes de Backdoor qui leur ont permis de se hisser en quarts de finale.



« Sally est une tuberideuse fantastique, j'avais vraiment hâte de participer à cette épreuve », a déclaré Manuel. « La compétition ici est tellement différente de celle que l'on fait avec une centaine de personnes, on peut vraiment se concentrer sur soi-même et se placer au bon endroit. Je pense déjà à ce que je peux améliorer pour le prochain heat, juste en apprenant des quelques vagues que j'ai prises dans le premier dans le premier heat. » 



Toutefois, les quarts de finale ont marqué la fin de la compétition pour Malia, éliminée par Tyler Wright, qui avait affronté la jeune recrue australienne India Robinson. Cette dernière a du se retirer de la course en raison d'une blessure antérieure à la compétition. Tyler a eu l'opportunité de surfer seule pendant quarante minutes, mettant ce temps à profit pour comprendre les conditions et obtenir un 5.50 sur un tube à Backdoor

« Je suis ravie d'avoir l'opportunité d'être là et de prendre des vagues, » a déclaré Tyler. « Plus je suis sur le terrain, plus j'assimile de choses, je me place en bonne position, j'observe la direction des vagues et les lignes de houle. Dès que je suis là, mon cerveau reçoit tellement d'informations, c'est incroyable ! » 



Moana Jones Wong, wildcard et locale de l'événement, a surfé son heat de quarts contre l'Australienne Isabella Nichols en obtenant un 5.57 sur sa première vague, avant d'obtenir un second score parfaitement identique. Nichols était donc dans l'obligation d'obtenir un score presque parfait. Dans un dernier effort l'Australienne a réussi à obtenir un 7.67 sur une vague à Backdoor, qui ne lui a cependant pas permis de passer devant l'Hawaïenne qui a donc filé en demi-finale

"Je n'avais pas du tout prévu de faire ça", a déclaré Wong. "Je pensais que j'allais seulement aller sur la droite. Puis je suis arrivée sur le terrain et Pipeline m'a juste donné des vagues et j'ai pensé 'Oh, c'est bien'. Je n'ai pas fait de compétition depuis des années et je sais qu'Isabella peut vraiment prendre des barrels de malade, j'étais nerveuse de l'affronter."


Le prochain call est prévu pour vendredi 18h50 heure française. 

>> Par Ondine Wislez Pons
        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
07/02 - Compétition
Cela faisait 12 ans qu'une wildcard n'avait pas remporté une étape du World Tour.
| 0 
02/02 - Compétition
Slater et John John sous pression, plusieurs favoris éliminés et une blessure.
| 0 
31/01 - Compétition
C'est la toute première fois que les femmes ont surfé Banzai Pipeline lors d'un événement complet sur le CT.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.