Corona Open Mexico : les Français reçus 3/3 !

Compétition - Mais l'info de cette 1ere journée c'est Mikey Wright qui décide de quitter le World Tour pour se consacrer au free surf.

Par - @surfsessionmag -
WSL
Partager sur :   

Parce qu'il n'y a pas que Messi en ce moment sur la planète sport. 

Cette nuit s'est en effet déroulée la première journée de la 7e et avant-dernière étape de la saison régulière au Mexique. Du côté de Barra de la Cruz, les 1er tours hommes et femmes ont été surfés.

Récap' de ce qui s'est passé alors que la parenthèse olympique est désormais refermée. 



Les conditions

Rien d'incroyable pour une étape du World Tour. "Désormais, les conditions sont même souvent assez médiocres sur les CT" confiait même hier en interview Jérémy Florès. 

Si les conditions auraient fait plaisir au commun des mortels, elles n'ont pour l'instant rien à voir avec ce que le Mexique nous avait proposé en 2006 lorsque le Dream Tour y avait posé les pieds ! 1m-1m50 tout au plus sur les séries. Le vent devrait néanmoins rester plutôt favorable toute la semaine, avec un peak de houle attendu demain. Ensuite, la houle sera de nouveau en baisse le reste de la semaine. Non, ça ne sera pas incroyable. 

Sally Fitzgibbons cette nuit


Bourez et Florès filent directement en 16e

Les deux Français ont réussi leur entrée dans la compétition en effaçant ce premier tour et en filant directement en 16e. 

Après avoir annoncé ces dernières heures que cette saison serait la dernière de sa carrière, Jérémy fut le premier des deux Français à entrer en lice. Il a terminé derrière Filipe Toledo mais devant la wildcard locale Jhony Corzo grâce notamment à un 6 scoré dans les toutes premières secondes de ce heat sur une longue droite. Suffisant pour filer en 16e et s'éviter un heat de repêchage. 

Michel Bourez l'a imité quelques minutes plus tard en finissant 2e de son heat devant Adriano de Souza mais derrière Ethan Ewing. 

Michel Bourez file au 3e tour.


Le retour de Slater et Andino, Igarashi en repêchage, les favoris au rendez-vous

La journée a commencé avec comme tout premier heat du très lourd : Slater, Igarashi et Andino.

Forcément un des trois allait finir en repêchage et c'est le Japonais, récemment médaillé d'argent à Tokyo, actuel 6e mondial, qui va devoir se taper une séance de rattrapage. 

Les JO terminés, retour sur le CT compliqué pour Knaoa Igarashi.

Oui, Slater toujours là.


De retour sur le CT après avoir récupéré d'une blessure et s'être concentré sur la préparation des Jeux olympiques, Andino a remporté la victoire cette nuit après avoir arboré pour la première fois le numéro 24 sur son lycra en l'honneur de Kobe Bryant.

"Je suis très heureux d'être de retour sur le circuit", a déclaré Andino. "Cette année a été très bizarre pour moi, je suis content d'avoir pu faire une bonne performance, surtout contre ces gars-là".



La bataille fait rage pour finir dans le Top 5  

La lutte pour une place dans le Final 5 de la WSL bat son plein.

Le champion du monde en titre et médaillé d'or olympique Italo Ferreira (BRA) ainsi que son compatriote brésilien et double champion du monde Gabriel Medina, ont tous deux terminé leur série à la 2e place. Pas brillant mais suffisant pour filer au 3e tour. 

C'est passé pour Medina qui file au 3e tour.


Si Gabriel Medina s'est déjà assuré une place dans le Final 5, Ferreira, lui, actuellement 2e mondial, n'est pas encore certain d'y participer. Pour que Ferreira puisse décrocher officiellement et définitivement une place dans le Final 5, il doit se qualifier pour la finale. 

Italo Ferreira cette nuit


Filipe Toledo (BRA), numéro 3 mondial, a lui remporté son heat devant Jérémy Flores (FRA) et la wildcard Jhony Corzo (MEX) comme écrit ci-dessus. Lui aussi n'a pas encore décroché officiellement sa place pour le Final 5. 

Rookie de l'année et actuellement n°4 au classement WSL, Morgan Cibilic (AUS) a commencé fort en remportant son heat contre Deivid Silva (BRA) et la wildcard olympique Rio Waida (IDN). Il se qualifie lui aussi directement pour le 3e tour. Il ne lui reste plus que deux épreuves pour accumuler suffisamment de points et assurer sa place dans le Final 5 de Septembre à Trestles. Son entrainement mexicain des derniers jours semble payer. 

Morgan Cibilic - "Au début de l'année, mon objectif était de me requalifier pour 2022 et peut-être d'être dans le top 10. Maintenant, mon objectif est à 100% d'entrer dans le Final 5 de la WSL. Je suis très heureux de mes performances jusqu'à présent, mes planches sont solides sous mes pieds. Je suis ravi."

Morgan Cibilic


Johanne Defay, Tatiana Weston-Webb et Sally Fitzgibbons bien parties pour se qualifier pour les WSL finals

L'actuelle numéro 3 mondiale, Sally Fitzgibbons (AUS), a remporté cette nuit la première manche féminine de ce Corona Open Mexico. Si elle remporte cette épreuve, elle verrouillera sa place pour les finales Rip Curl WSL.

"C'est tellement difficile de gagner une manche, sans parler de se hisser dans les 5 dernières. Je crois que j'en suis capable, je sais ce que je dois faire, alors je vais continuer à travailler et j'espère que je serai là le mois prochain."

Johanne Defay (FRA) et Tatiana Weston-Webb (BRA) elles, ont toutes deux terminé leur manche à la deuxième place. Suffisant pour se qualifier directement pour les huitièmes de finale. En cas de finale, les deux surfeuses obtiendront une place dans le Final 5.

Johanne Defay est actuellement 2e au classement général.

Tatiana Weston-Webb la nuit dernière.


Ces surfeuses se battent pour rejoindre Carissa Moore (HAW), quadruple championne du monde, médaillée d'or olympique à Tokyo, et déjà qualifiée pour cette finale de septembre. L'Hawaïenne a facilement cette nuit remporté sa série. 

Carissa Moore cette nuit


Mikey Wright dit stop

Son annonce ne ferra pas le même effet que celle de Jérémy Florès, et pour cause. Leur parcours et leur carrière sur le CT sont à des années lumières. Il n'empêche, l'Australien a annoncé lors de cette première journée de compétition qu'il fera une pause du Championship Tour après cet événement au Mexique.

Mikey Wright


C'est après avoir surfé (et remporté) son 1er tour contre son frère Owen Wright et Yago Dora qu'il a fait cette annonce. 

"Ce sera mon dernier événement sur le Championship Tour. Je vais retourner au free surf, à la chasse aux houles et à la réalisation de vidéos. Je me suis qualifié pour le CT très rapidement et je n'ai même pas eu le temps de vraiment réfléchir à l'idée de savoir si je voulais être ici. Donc je suis vraiment excité pour les prochains mois, je vais montrer aux gens ce que je peux faire et m'amuser."

Mikey Wright


Programme 

Hommes



Femmes

Prochain call

Aujourd'hui, 14h15 (heure de Paris). 

C'est à suivre en direct juste ici                  
       
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
16:55 - Compétition
On est passé très près d'un nouveau jour de gloire à Hossegor !
| 0 
Hier à 19:30 - Compétition
Oui ils ont lancé ! Mais que ce fut compliqué à surfer. Finales probablement demain.
| 1 
26/07 - Compétition
Johanne Defay, Pauline Ado et Jérémy Florès éliminés... Hécatombe chez les têtes de série.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.