Edouard Delpero gagne le Taiwan Open

Compétition - Et manque de devenir vice-champion du monde dans la foulée.

Par - @surfsessionmag -
Photos WSL  
Partager sur :   

C'est un scénario incroyable qui s'est joué cette nuit à Taiwan, avec dans le rôle du héro un Edouard Delpero luttant successivement pour remporter cette dernière épreuve WLC, puis disputant la couronne mondiale dans un "surf-off" étonnant.
 
Quand la compétition reprend au stade des demi-finales, Harley Ingleby démarre fort en mettant en oeuvre son jeu de jambe rapide sur une droite puis une gauche. A 15mn de la fin, Edouard qui n'a qu'un 5 dans sa besace; tape dans l'eau en s'impatientant. Mais quand il trouve deux droites d'affilée il passe plus de temps sur le nose que son adversaire et conclut ses vagues par de beaux re-entries.
Edouard Delpero

En finale face à Phil Rajzman, Edouard déroule. Il domine totalement son sujet et maintient le brésilien en position de combo pendant une grande partie de la série. C'est une victoire brillante, car à 27 ans, Edouard s'est montré à la hauteur de vieux briscards aux multiples couronnes mondiales pour gagner ici son premier WLC.

Edouard Delpero

A sa sortie de l'eau son frère Antoine l'attend pour le féliciter et le porter en triomphe, mais aussi le garder concentré sur la compétition, car tout champion qu'il est, Edouard va devoir resurfer. Effectivement cette victoire additionnée à son son quart de finale en Papouasie le hisse à la première place du classement mondial, égalité avec Taylor Jensen qui a fait exactement l'inverse.


Pendant 35 minutes, Jensen et Delpero vont donc disputer un surf-off qui va déterminer le champion du monde 2017. Après Ingleby et Rajzman, c'est encore un double champion du monde que le français doit affronter.

Pendant 20 mn c'est vraiment serré, les deux surfers échangeant des vagues à 5 ou 6 points. Puis Edouard tombe sur une vague ventée tandis que Taylor enchaîne rapidement take off - nose - snap - nose - roundhouse cutback pour un 8 qui restera la meilleure note de la série.Les vagues qui suivent manquent de potentiel et Jensen décroche son troisième titre mondial.
Taylor Jensen

On imagine que cette folle journée laissera un étrange arrière-goût de type doux-amer à notre champion français, mais malgré cette occasion manquée il peut déjà être très fier de ce qu'il a réalisé. Champion du Taiwan Open, vice-champion du monde... Bravo Doudou ! 

       
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
Hier à 16:05 - Compétition
Petites conditions, gros niveau et grands enjeux : le point après les toutes premières séries !
| 0 
Il y a 2 jours - Compétition
Il termine vice-champion d'Europe junior ! Chez les filles, la victoire et le titre pour l'Espagnole Janire Go...
| 0 
Il y a 4 jours - Compétition
La Réunionnaise a remporté avec Joel Tudor hier le Jeep Malibu Classique et termine 2e mondiale.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.