JO 2024 : Sevran se déclare candidate !

Compétition - La commune française située en région parisienne vient se mêler à la bataille de Paris 2024.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Et ça continue encore et encore. Après Biarritz, qui alliée à trois communes landaises (Capbreton-Hossegor-Seignosse) a déjà déposé un dossier pour accueillir la discipline, Lacanau (Gironde) et Royan (qui semblait intéressée), voilà que c'est au tour de la ville de Sevran de se porter candidate pour accueillir le surf aux J.O de Paris.



Fin février, les organisateurs de Paris-2024 ont officiellement proposé le surf comme sport invité en 2024, tout comme le skatel'escalade et... le breakdanse ! Un peu plus d'un mois après l'annonce de Tony Estanguet, la ville de Sevran a fait savoir ce matin à travers un communiqué qu'elle se portait candidate pour accueillir le surf en 2024 avec son projet "La Vague Grand Paris".



Le projet "La Vague Grand Paris" prévoit au sein d'un quartier éco-conçu, en plus de sa vague artificielle, la création de divers équipements complémentaires dédiés aux sports de glisse et aux pratiques jeunes et urbaines, en particulier le surf, l'escalade, le skate et le breakdance. 

Livraison prévue pour 2023

L'attraction principale du parc sera le bassin de surf en plein air pouvant générer 1000 vagues/heure et accueillir 100 surfeurs simultanément. Grâce à une technologie de pointe, le communiqué précise que cet équipement s'adressera "aussi bien aux débutants, qu'aux amateurs ou qu'aux athlètes de haut niveau". 

La livraison quant à elle est prévue pour 2023.

 

Arguments de Sevran

- La "Vague Grand Paris" sera au coeur d'un site d'accueil et d'entraînement des compétitions de surf, de skate, d'escalade et de breakdance, en particulier pour les épreuves paralympiques.

- Le site sera également un centre de préparation pour les délégations sportives mondiales pour ces disciplines. 

- Sevran sera un lien d'animation et de vie de Paris en 2024, en organisant des évènements autour de pratiques jeunes, inclusives et spectaculaires. 

- Le site, situé à 10 minutes de l'aéroport Charles de Gaulle sera desservi en 2024 par la ligne 16 du Grand Paris Express, passant par le Bourget



Qu'en pense la Fédération française de surf ? 

Jean-Luc Arassus, Président de la Fédération française de surf : "Le CIO tient compte du coût relatif lié à la création d'installations pour les épreuves. Or, si le parc de loisirs LA VAGUE GRAND PARIS est déjà prévu et permet une utilisation pérenne qui ne soit pas déconnectée de l'écosystème local, cela constitue un avantage supplémentaire pour le CIO. Cela veut dire que nous ne sommes plus dans une installation uniquement dédiée aux Jeux.

La proximité avec le village olympique constitue également un critère important pour le CIO. Le modèle de la vague de surf artificielle représente un intérêt à la fois économique et sportif. C'est aussi la possibilité de proposer un terrain d'entraînement avant les épreuves. Il faut que la vague artificielle se rapproche au maximum des conditions naturelles en préservant l'incertitude des vagues en milieu naturel. La vague artificielle permet la tenue et la retransmission des épreuves indépendamment des aléas de la météo contrairement aux vagues naturelles".

La bataille de Paris 2024 fait rage et cette dernière est loin d'être terminée... Dans l'attente du prochain épisode. 

 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
perplexe - le 03/04/2019 à 16:22
on est plus le premier avril pourtant!!
Répondre
Korven - le 04/04/2019 à 07:21
« La vague artificielle permet la tenue et la retransmission des épreuves indépendamment des aléas de la météo contrairement aux vagues naturelles. »
Je crois qu'ils ont oublié ce qu'etait la notion du surf ces commerciaux... pitoyable
Répondre
brrllllhaah - le 04/04/2019 à 21:45
le 9-3 ça se reconnait au debit!un flow décallé, une promesse d ouverture incroyable !
surfer entre deux vols ! extremej adore ,vive les jo ,vive la france
Répondre
Ehbemincealors - le 07/04/2019 à 09:07
Dommage que les intérêts économique restent la priorité ....un quartier ecolo pour faire des vagues artificiels c est comme acheter du bio qui viens du bout du monde sous plastique ........cette pratique du surf la ....je m en fou j en veux pas
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 4 jours - Compétition
Justin Becret 3e, comme Maelys Jouault et Hina-Maria Conradi chez les ondines.
| 0 
Il y a 9 jours - Compétition
Le Landais du team Billabong prend la tête du classement junior européen.
| 2 
Il y a 13 jours - Compétition
On vous explique pourquoi la saison 2019 du CT est très importante.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.