Johanne Defay et Kauli Vaast remportent la Coupe de la Fédération

Compétition - Le Tahitien, intouchable dans les barrels landais, a scoré un 20/20 en finale !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Oh que ça fait du bien !

La crème des surfeurs français était rassemblée aujourd'hui dans les Landes pour participer à la première Coupe de la Fédération

Au programme ? Des vagues, du vent off shore, du soleil et un plateau de rêve ! Après avoir attendu 8 jours sur les 11 de la fenêtre d'attente (1-10 juillet), l'organisation a très bien joué en retenant une journée d'été parfaite. Le cocktail a fonctionné à merveille avec 20 pros français invités et ravis de retrouver leurs sensations, lycras sur le dos. 

Il faisait beau, il faisait chaud. Maxime Huscenot !

À l'eau, on a pu retrouver vingt des meilleurs surfeurs français (12 messieurs et 8 dames), dont Johanne Defay, Vahine Fierro, Charly Quivront ou encore Johan Duru. Tous contents de se retrouver et de se confronter à nouveau. "Je suis content de revenir en France et de reprendre la compétition. J'adore ce genre de spot !", a précisé le jeune surfeur Kauli Vaast après sa première série. 

Thomas Debierre bien à l'ombre.

Kauli Vaast intouchable

Malgré quelques grands absents comme Jérémy Flores ou encore Michel Bourez, le spectacle était au rendez-vous. 

La matinée aura ainsi vu quelques gros tubes et des manoeuvres engagées : merci notamment à Charly Quivront qui nous a offert les premiers frissons de la journée lors du second tour avec un barrel récompensé par un 9,5 ; à Joan Duru (8,50) pour les gros turns de dos sur un spot qu'il écume depuis plus de 20 ans ; à Vahine Fierro (7,00) pour son attaque backside impressionnante ; et, déjà, à Kauli Vaast (8,50) pour ses reentries osés.

Joan Duru en forme et à domicile

Après quatre mois sans la pression du jury, les jambes de certains ont aussi tremblé, les bras ont piqué et le souffle a peut être manqué pour ramer plus vite que les autres et avoir la priorité au large. 

La grosse perf' de Charly Quivront au 2e tour n'aura pas suffit pour empêcher le jeune tahitien Kauli Vaast de triompher. Avec une certaine prouesse, le champion d'Europe junior a réalisé un sans faute en finale en claquant un 20/20. 

Avec la note parfaite de 20/20, Kauli ne pouvait plus être rejoint à la moitié de la finale ! Derrière lui, Joan Duru a bagarré pour conserver sa deuxième place devant un Quivront toujours aussi menaçant. Paul-César Distinguin conclu sa compétition par une très belle 4e place.

PC Distinguin termine 4e !

Kauli Vaast s'impose.

Revivez son 20/20 en vidéo



Johanne Defay en patronne

A peine la finale messieurs achevée, les quatre finalistes dames entraient en action. Le quatuor était constitué de : Johanne Defay, logique favorite, Vahine Fierro, outsider de luxe, Pauline Ado, tacticienne en chef, et Justine Dupont, toujours engagée dès que c'est solide. 

Au vu des tours de qualifications, on pensait assister à un match à deux entre Defay et Fierro. Très rapidement devant avec un 7,83, Defay semblait donc bien parti pour gagner mais ne trouvait pas sa seconde vague. En embuscade, Pauline Ado prenait ainsi les rênes. En tête jusqu'à deux minutes du buzzer, la Basque se faisait finalement doubler par Defay qui obtenait un 4,57 et scellait sa victoire quand, sur sa dernière tentative, Ado n'obtenait que 5,50 au lieu des 6,08 pts requis pour l'emporter.

Oh que ça fait longtemps que l'on voulait revoir cette image !

 Pauline Ado, ou encore Justine Dupont ont tout donné pour remporter le titreC'était sans compter la maîtrise technique et l'expérience de la réunionnaise Johanne Defay qui s'est adjugée la Coupe de la Fédération. 

Réflexion sur une seconde étape ? 

Ce pourrait être le cas plus rapidement que prévu, comme l'a laissé entendre le président de la Fédération Jean-Luc Arassus.

« L'avenir est incertain pour eux, pour les compétitions internationales. On va faire le point sur cette première édition de la Coupe de la Fédération. On va échanger avec nos partenaires. Et si on a les moyens de continuer à aider nos athlètes avec ce type d'évènement, on le fera volontiers. »

Maxime Huscenot


Réactions

Johanne Defay : « Ce matin, je voulais juste répondre à l'attente de ceux qui regardaient la compétition en surfant à mon niveau. Je ne me suis pas mis la pression. D'autant que je souffre un peu du dos. J'ai quand même vu que j'étais presque à 100%. Cette journée est vraiment positive pour moi. C'était assez physique. Trois séries dans une journée, c'était costaud. a a été une belle et grosse journée de compétition, c'est chouette ! J'ai surtout la belle satisfaction du devoir accompli. J'ai fait mon boulot. C'est une sensation unique en surf pour moi. Ça me fait vraiment du bien de gagner. Je n'entendais plus les scores en finale avec le vent de mer qui s'est levé. Je savais qu'il me fallait une vague avec 4 points pour passer devant. L'instinct de compétitrice m'a permis de la trouver et de m'imposer. »

Kauli Vaast : « C'est la première fois que je faisais une compétition sur ce format (meilleur score des deux tours pour aller en finale, ndlr). J'ai été patient. J'ai beaucoup regardé les locaux, Marc Lacomare, Joan Duru, Justin Bécret. J'ai eu la chance de tomber sur les bonnes vagues pour me qualifier. En finale, je voulais juste m'amuser. Mon premier 10 ? J'ai eu la vague parfaite, j'ai bien géré, je suis sorti de justesse. Le deuxième était encore plus chaud avec une sortie limite. Franchement, je n'entendais pas les scores. Je savais que j'avais deux bons scores. J'ai appris que j'avais eu 20/20 en sortant de l'eau ! J'ai passé plusieurs mois à Tahiti. Un mois confiné, puis des vagues de fou sur le récif à Teahupo'o, entre nous seulement. Mais je voulais rentrer en France, surfer des vagues de beach break, me remettre en mode compétition. On ne sait pas de quoi sera fait l'avenir du tour pro. Quand j'ai su qu'il y avait cette compétition, je n'ai pas hésité. »

Le résumé de la journée en vidéo



Les résultats

Dames 

Finale 
1. Johanne Defay 12,40
2. Pauline Ado 11,83
3. Vahine Fierro 7,83
4. Justine Dupont 7,47

Messieurs

Finale
1. Kauli Vaast 20
2. Joan Duru 11,83
3. Charly Quivront 10,93
4. Paul-César Distinguin 8,30

Une compétition pas comme les autres

Pour ce premier événement post-covid, la Fédération française de surf a mis en place des mesures pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Pour la première fois, le lieu de la compet' a été gardé secret jusqu'au bout pour ne pas créer de rassemblement sur la plage. Le nombre de juges a également été réduit et les lycras ainsi que l'ensemble du matériel ont été désinfectés. 

Maud Le Car et Joan Duru.

Toutes ces règles mises en place n'ont pas empêché nos surfeurs de se jeter à l'eau et de nous offrir un show exceptionnel. Cette première édition de la Coupe de la Fédération a permis de tester la reprise des compétitions de surf en France en vue des Jeux Olympiques de 2024.   

>> Revivez cette journée comme si vous y étiez via nos stories Instagram     

>> Article écrit par Claudia Olivier       

                       
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
29/06 - Compétition
À l'approche de la compétition, entretien vidéo avec les pros pour sonder leur état d'esprit.
| 0 
16/05/2017 - Compétition
Plus d'excuses pour ne pas suivre l'événement du printemps !
| 0 
02/09/2019 - Compétition
Et on connaît la liste des surfeurs invités pour le célèbre contest de tubes landais.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.