John John Florence remporte le HIC Pipe Pro

Compétition - L'hawaiien est tout simplement imbattable cet hiver !

Par - @surfsessionmag -
Photos ©WSL
Partager sur :   

Petite compétition, grosses vagues, grand champion. Voilà comment résumer le HIC Pipe Pro qui s'est conclu cette nuit sur le North Shore d'Oahu.

Petite compétition ?

Petite compétition, on a le droit de le penser quand on remarque qu'il s'agit d'un QS 1,000 qui ne réunissait quasiment que des surfeurs locaux. Effectivement, on est loin du plateau hyper relevé du Challenger Series d'Haleiwa (l'équivalent d'un QS 10,000 pour ceux qui comptent encore en ancien francs), mais d'un autre côté on ne surfe ici que contre des spécialistes de Pipeline... On peut aussi dire qu'il y a encore une marche entre ces compétitions qualificatives et le WCT, mais n'oubliez pas que quand le CT rassemble 36 compétiteurs, il fallait ici triompher d'un tableau de 96 morts de faim pour repartir avec le trophée. Comme ils étaient 80 à Haleiwa, les amis des chiffres en auront déjà conclu qu'un surfeur n'a à priori qu'une chance sur 7680 de s'imposer deux fois d'affilée !

Eli Hanneman


Grosses vagues

Peut on parler de petite compétition quand celle-ci se déroule sur une des vagues les plus dangereuses et disputée au monde, en pleine saison de swell ? Les images de barrels haut de 3 mètres déroulant sur le reef hawaiien, ont tendance à nous faire dire non. Cette compétition a juste été bénie par les dieux du surf. La houle a commencé à rentrer le premier jour de compétition, et le deuxième les filles se disputaient le titre dans des tubes déjà conséquents. Bravo d'ailleurs à la locale Moana Wong, qui s'est imposé devant les deux meilleures surfeuses du CS cette année, Brisa Hennessy et Gabriela Bryan.
Moana Wong

Le troisième jour envoyait tellement de barriques que les cadors tels Seth Moniz, Imaikalani deVault, Ian Gentil, Barron Mamiya, Koa Smith et un certain John John Florence commençaient à taper des totaux de premiers de la classe (disons 16/20) sans forcer leur talent.


Grand champion
Les grands noms étaient donc présents pour les finales, mais il ne pouvait en rester qu'un. Et pour ce dernier jour, on a vite compris que ce nom serait Florence. Ah, on a bien hésité sur le prénom quand on a vu Ivan Florence sortir un tube parfait et le 10 qui va avec...
Ivan Florence

Mais même quand son ainé brillait, c'était John John qui dominait en enquillant un peu sur Pipe et beaucoup sur Backdoor. Que des séries gagnées, que des totaux entre 16 et 19, et donc une dixième victoire toute compétition confondue sur le North Shore, ce qui bat au passage le record du regretté Andy Irons.

Comme AI dans ses meilleurs années, JJF continue de surfer à un autre niveau que ses opposants, et ça doit commencer à suer dans les salles d'entrainement du continent sud-américain... La saison WCT 2022 débute dans 40 jours à Pipeline, et on en connait un qui est déjà plus que prêt !
   

      
 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
06/12/2021 - Compétition
Un 10 et un 8 en finale ont suffi à plier l'affaire. Vahine Fierro elle, à un heat (ou deux) du CT !
| 0 
27/11/2021 - Compétition
Vagues solides, français engagés, et John John de retour au top.
| 1 
24/07/2021 - Compétition
Johanne et John John, Carissa et Medina, Sally et Jérémy ? Comparons nos pronostics !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.