Les Français bien placés sur le Seat Pro Netanya

Compétition - Dans l'ensemble les têtes de série ont largement dominé leur heat.

Par - @surfsessionmag -
Charly Quivront    © WSL / Masurel
Partager sur :   

Le Seat Pro Netanya dont la waiting period s'étend du 15 au 27 mars a été lancé avant-hier en Israël et marque l'ouverture de la saison européenne 2022 du circuit WQS. C'est la cinquième fois que cette compétition a lieu, après une interruption de deux ans liée à la pandémie mondiale. Ils sont 88 hommes et 36 femmes à participer à ce QS 3,000 avec pour objectif d'accumuler autant de points que possible sur le circuit des Qualifying Series pour se qualifier ensuite sur les Challenger Series



Il y a du beau monde sur la compétition côté français, mais pas que. Jorgann Couzinet, Maxime Huscenot, Charly Martin, Justin Becret, Thomas Debierre pour ne citer qu'eux. Rappelons qu'ils sont actuellement 8 Français à figurer dans le top 9 qualificatif pour les Challenger Series

Les premiers heats se sont déroulés dans des vagues de 0,6m à 0,9m et sur un plan d'eau affecté par le vent. Les hommes ont été lancés et ont pu courir le premier tour et la moitié du second. La houle n'a cessé de forcir tout au long de la journée et les conditions étaient loin d'être parfaites mais il y avait de belles opportunités à saisir, dont certains ne se sont pas privés. 



Un petit récap du jour 1

Lors du premier jour de compét (mardi) Tim Bisso, qui a malheureusement été éliminé hier, et le Brésilien Edgard Groggia se sont distingués dans ces molles conditions en affichant respectivement des scores de 14,50 points et 17,24 points dans leur premier heat et en confirmant leur bon résultat dans le second round. 

"Les vagues étaient vraiment délicates aujourd'hui", a admis Bisso. "Mais si vous ne restez pas immobiles et que vous essayez de scruter les alentours pour trouver des pics, vous trouverez des opportunités. Il y a deux options, la réforme et l'arrière, j'ai pris une de chaque et j'ai obtenu quelques bons scores donc je suis heureux de débuter comme ça. C'était un peu une décision de dernière minute de venir ici mais je suis content d'être de retour."



Jour 2

Les prévisions pendant toute la durée de la compétition ne s'annoncant pas idéales, la WSL a donc décidé de lancer les séries au premier jour de la waiting period. Hier mercredi 16 février le call était fixé à 7h du matin. Les conditions étaient petites et proches de la veille pour clôturer le round of 80 côté masculin, faire passer le round of 36 chez les femmes ainsi que les douze premières séries du round of 64 chez les hommes. 

Gaspard Larsonneur


La journée fut belle et ensoleillée et le vent plutôt léger a permis à la compétition de reprendre dans les restes de houle de la veille. La majorité des têtes de série ont largement dominé leur heat. 

Maxime Huscenot, le premier Français à surfer dans le premier heat du round of 64, a réalisé une performance solide qui l'a aisément fait passer au tour suivant. Il est revenu sur sa stratégie ainsi que sur sa préparation : 

"Je n'étais pas sûr de surfer aujourd'hui", a déclaré Huscenot en plaisantant. "Mais je suis là depuis le début de la matinée à me préparer donc j'étais content quand on nous a appelés. Dans des vagues comme celles-ci, qui n'ont pas beaucoup de puissance, il faut être léger sur ses pieds et générer sa propre vitesse avec son corps et sa planche. Il est important d'avoir confiance en son matériel et d'être prêt physiquement."

Kyllian Guerin surfait dans le même heat que Maxime Huscenot et il s'est lui aussi qualifié pour le tour suivant (round of 32) en affichant un score total de 11,76 points. 

Charly Quivront


D'autres surfeurs se sont distingués : Charly Quivront a choppé un 9,17 sur une belle droite après y avoir effectué un très bon enchaînement de virages. Thomas Debierre a lui aussi obtenu d'excellents scores et comptabilisé 14,33 points au total. Kauli Vaast a également dominé sa série en obtenant un score de 13,37 points. Justin Becret et Leo Paul Etienne passent eux aussi au tour suivant avec des scores respectifs de 10,83 points et 9,50 points. 

Thomas Debierre


Gaspard Larsonneur s'est lui aussi qualifié pour le round of 32 avec un score total de 10,17 points. Sam Piter, Paul-César Distinguin et Tim Bisso se sont affrontés dans un même heat qui a assisté à l'élimination de Tim et à la qualification de Sam (11) et de Paul-César (8,63). 

Sam Piter


Les derniers heats du round of 64 verront surfer successivement Joan Duru, Marco Mignot, Jorgann Couzinet, Enzo Cavallini, Nicolas Paulet côté français. 

Voici les derniers heats du round of 64 chez les hommes : 



Côté femmes 

Chez les femmes la première Française à surfer lors de la toute première série du round of 32 est Juliette Lacome, suivie de Maelys Jouault dans la série suivante ainsi que de Maud Le Car et de Bahia Frediani dans la série n°4. 



Face aux conditions annoncées à la baisse, la WSL a décidé de maintenir off la compétition pour aujourd'hui jeudi 17 mars. Des nouvelles seront données tous les jours à 17 heures sur l'évolution des événements. 

> Par Ondine Wislez Pons

>> Toutes les infos sont à retrouver sur le site de la WSL. 


   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
28/03 - Compétition
La saison est lancée !
| 0 
15/03 - Compétition
Les Français sont bien placés alors que le Seat Pro Netanya est sur le point d'être lancé.
| 0 
26/10 - Compétition
1m20 et offshore, retour sur la belle journée d'hier du côté de la Gravière.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.