Nos meilleurs français actuellement en stage à Tahiti

Compétition - Objectif QS, Challenger Series et JO 2024 !

Par - @surfsessionmag -
© FFSurf / Antoine Justes
Partager sur :   

En ce moment-même, dix des meilleurs surfeurs français sont en stage à Tahiti pour une douzaine de jours



Au programme : préparation physique et technique pour la saison WQS et les Challenger Series 2022. Mais s'ils sont partis aussi loin pour s'entraîner, ce n'est pas totalement par hasard. C'est à Tahiti même, sur le spot de Teahupo'o que les Jeux Olympiques de Paris 2024 auront lieu. 

Justin Becret


Kauli Vaast


Joan Duru, Jorgann Couzinet, Charly Quivront, Kauli Vaast, Mihimana Braye, Charly Martin, Gatien Delahaye, Gaspard Larsonneur, Thomas Debierre et Justin Becret ont été convoqués par la Direction Technique Nationale. Il y a cependant quatre grands absents dont Tristan Guilbaud, Maxime Huscenot et Tim Bisso qui ont été excusés et Michel Bourez actuellement en pleine convalescence après une opération des ligaments croisés. 

Jorgann Couzinet


Jorgann Couzinet - "Tout se passe super bien, ça fait plaisir d'avoir enfin un stage avec l'équipe de France. Ça fait un moment que j'attends ça et que je leur demande donc je suis très content de partager ça avec tous les surfeurs français. Tout le monde surfe vraiment bien, ça fait plaisir à voir ! C'est une bonne chose parce qu'avant d'entamer les compétitions on peut voir où tout le monde en est. Et tout le monde fracasse donc ça pousse à fond. L'organisation est top, merci à la Fédé d'avoir organisé ce stage !

Justin Becret - "Tout se passe super bien ici. On fait des séries, des entraînements physiques, de la kiné, en préparation pour la saison QS qui arrive. C'est top d'être avec tous les gars, on se tire vers le haut."

Mihimana Braye

Charly Quivront - "Le stage se passe bien, on a eu la chance d'avoir des vagues à Teahupo'o en début de trip. Ça fait toujours plaisir de faire des tubes. Le reste du temps on fait des entraînements sur Papara. C'est essentiellement de la mise en situation de séries. Ça permet de se remettre dans le bain pour l'année QS qui commence bientôt. Et tout le groupe surfe bien, ça donne envie de pousser le niveau.

Gatien Delahaye - " Le stage est très intensif, avec des mises en situation le matin sur le spot de Papara pour nous préparer à la saison à venir, suivi d'un entraînement physique l'après-midi, puis nous avons accès au bateau pour pouvoir surfer les multiples reefs Teahupo'o.

Charly Quivront


Teahupo'o : retrouvailles pour certains, découverte pour d'autres

Les surfeurs se sont installés depuis quelques jours maintenant sur la presqu'île de Teahupo'o. Après s'être décrassés dimanche matin au cours d'une session free surf, ils ont pu profiter d'une belle entrée de houle. Tandis que certains s'étaient déjà mesurés à la célèbre gauche de reef, d'autres comme Thomas et Gaspard y ont surfé pour la toute première fois. Quoi de mieux que d'y être introduits aux côtés des deux locaux spécialistes du spot que sont Kauli et Mihimana ? Le jour suivant les vagues furent encore plus grosses et leur ont permis de faire le plein d'adrénaline.


Thomas Debierre



Mardi, les choses sont devenues plus sérieuses. Les dix surfeurs ont été placé en situation de compétition avec la participation des juges de la Fédération Tahitienne de Surf ainsi que du juge fédéral Hugo Palmarini. C'est le préparateur olympique Hira Teriinatoofa qui est en charge de la partie technique et des retours vidéo. Les entraînements peuvent s'effectuer sur des spots de récifs comme sur des beach breaks en fonction des conditions.  

Gaspard Larsonneur


Et pour couronner le tour, un préparateur physique ainsi qu'un kinésithérapeute seront mis à disposition du groupe pendant toute la durée de leur séjour. Nos Français sont entre de bonnes mains pour donner le meilleur d'eux-mêmes ! 

Gatien Delahaye



L'objectif premier de ce stage : les QS et les Challenger Series 

Le but principal de ce stage est de préparer les surfeurs à la saison 2022-2023 du circuit WQS, qui leur permettra ensuite de se qualifier sur les Challenger Series. La saison aurait dû commencer à la fin du mois de février au Maroc, mais la situation sanitaire sur place a entraîné un report des événements.



Joan Duru

La Fédé a tenu a remercier tout particulièrement les surfeurs locaux de partager leurs vagues ainsi que la Fédération Tahitienne de Surf pour son aide. 

>> Par Ondine Wislez Pons

D'autres photos des surfeurs à Teahupo'o

Gaspard Larsonneur


Charly Martin

Charly Quivront

Kauli Vaast


                  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
03/06 - Compétition
Si vous avez compris, appelez-nous pour nous éclairer.
| 0 
19/08/2020 - Compétition
Grâce à sa performance XXL réalisée le 19 août 2019, le Tahitien remportait sa wildcard pour le Tahiti Pro où ...
| 0 
15/05 - Compétition
Noa Dupouy deuxième, on a frôlé un doublé français !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.