Des marches pour le climat réussies

Environnement - Des milliers de Français se sont réunis 2 jours de suite pour faire réagir sur la situation climatique.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Ce week-end a eu lieu la première mobilisation de cette rentrée 2019. Un appel international a été lancé pour marcher pour le climat le vendredi 20 septembre. Elèves, lycéens, étudiants et bien d'autres ont répondu présent pour ce premier "Climate Strike". Samedi 21 septembre, c'est une seconde marche qui a eu lieu (au cas où le message ne passerait toujours pas). Retour sur cette mobilisation militante qui semble rassembler toujours plus de monde. 

Les marches pour le climat

Effectives depuis maintenant près d'un an, les marches pour le climat se font de plus en plus fréquentes. Auparavant uniquement le samedi, elles ont aussi lieu certains vendredi suite à l'appel de la jeune militante Greta Thundberg.

Et vendredi dernier faisait office de rentrée militante pour de nombreuses villes tout autour du globe. Des milliers de jeunes sont descendus dans les rues pour marcher pour le climat. Leur but ? Montrer qu'ils se préoccupent de l'avenir d'une planète qui, d'après eux, ne semble pas intéresser la haute sphère politique.

La réaction d'Emmanuel Macron au journal le Parisien ce matin avant le sommet spécial sur le climat à l'ONU : "Les dénonciations, on est au courant. Défiler tous les vendredis pour dire que la planète brûle, c'est sympathique mais ce n'est pas le problème. On doit rentrer dans une forme d'action collective. Je préfère que tous les vendredis on fasse de grandes opérations de ramassages sur les rivières ou les plages corses. (...) La vérité c'est qu'il y en a un qui bloque tout, c'est la Pologne. Qu'ils aillent manifester en Pologne ! Qu'on vienne m'aider à faire bouger ceux que je n'arrive pas à faire évoluer !"

S'en est suivi samedi une seconde marche en France. Loin d'en être au stade des dénonciations, les marches exigent une action (et une réaction) environnementale et sociale de toute urgence de la part de l'actuel gouvernement français. Si les deux marches ont su rassembler les jeunes et les moins jeunes, elles ont aussi réuni quelques surfeurs, dont Léa Brassy et Arthur Bourdon, présents pour faire entendre la voix de l'océan.

Retour en images sur les marches de Bayonne, Bordeaux, Brest, Paris et partout ailleurs !

Portfolio des deux marches 




  
   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
13/03 - Environnement
Avec ses vagues toxiques et son cadre apocalyptique, El Sacrificio visait à dénoncer le "Tchernobyl Chilien".
| 0 
28/02 - Environnement
Publié ce lundi, ce 2e volet affirme que la moitié de la population mondiale est d'ores et déjà "très vulnérab...
| 0 
13/02 - Environnement
Les engagements de Brest vont dans le bon sens. Les ONG veilleront à ce qu'ils soient mieux suivis que les acc...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.