Pollution à Bali : le cri d'alarme de Kelly Slater

Environnement - Le champion du monde de surf dénonce la situation environnementale catastrophique de l'île des Dieux et appelle à agir rapidement...

Par - @romainferrand -
Kuta Beach, Bali, victime de son succès.  
Partager sur :   

Lors d'un récent trip à Bali, Kelly Slater a été particulièrement marqué par la pollution qu'il y a vu, et a lancé plusieurs cris d'alarme sur son compte Twitter. Des tweets directement relayés par ses quelques 200 000 followers et quelques médias internationaux.

L'undécuple Champion du monde a décidé d'agir, et d'aider au nettoyage des plages de l'île, autrefois vierges de toute pollution mais désormais largement recouvertes de déchets en tout genre. Il précise que si ce fléau menace les millions de visiteurs qui débarquent chaque année par millions sur l'île des Dieux, ce sont avant tout les populations locales qui se retrouvent en danger.

Kelly a d'ailleurs mis une de ses planches en vente sur eBay dont l'argent financera le nettoyage. Il compte aussi désormais consacrer du temps pour éduquer et motiver les gens à réagir à ce problème. Michael O'Leary de la ROLE Foundation (une organisation non lucrative locale pour la protection de l'environnement) est reconnaissant envers le champion pour sa mobilisation, déclarant que "les fonds récoltés seront extrêmement utiles pour mener à bien leur actions de nettoyage des plages". Il tire la sonnette d'alarme en précisant que les déchets sont en train de détruire le reef et la faune marine, et qu'il faut agir au plus vite.

On estime qu'aujourd'hui, près de 5 000 tonnes de déchets sont jetés chaque jour illégalement dans la mer et les rivières de Bali, sans aucune infrastructure de traitement.

Photo Kuta Beach : www.autourdumonde-lespondu.fr

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
paul ciño - le 10/05/2012 à 01:35
l'ASP devrait se mobiliser avec la surfrider et les assos du genre..pour faire de la sensibilisation pendant chaque étape du tour. Je suis peut etre mal informé, cest peut etre deja le cas..je ne sais pas. mais dans tous les cas cest le genre de choses dont il faut parler. Heureusement que Kelly est sensible a ce genre de sujet sinon on en entendrai encore moins parler mais je crois que l'ASP devrait aussi avoir un role a jouer puisquelle ameute son lot de spectateurs qui consomme sur place or ceci represente de la pollution potentielle avec les emballages de nourriture, boisson etc..
Répondre
paul ciño - le 10/05/2012 à 01:38
en plus, d'un point de vue plus marketing, on ne peut pas dire que lasp est très bonne image en ce moment, alors apporter du neuf et s'ouvrir un peu ne lui ferai, a mon humble avis, pas de mal
Répondre
LE Goff - le 19/01/2013 à 21:50
Les ordures viennent principalement de Java, l'ile voisine, ou vivent la majorité des 242 millions d'habitants en Indonésie. La plage de Kuta est un véritable entonnoir en saison des pluies avec des courants qui apportent des montagnes d'ordures. Heureusement pour l'ile de Bali, tous cela s éloigne des côtes en saison sèches, la saison touristiques. Ils est désormais fortement déconseillés de se baigner de fin novembre à fin mars à Kuta, Legian et ses environs pour des raisons évidentes.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
24/01 - Environnement
Excellente nouvelle que celle prise par l'île indonésienne en ce début d'année 2019.
| 0 
09/07/2018 - Environnement
La vague de Serangan est menacée par la construction d'un resort touristique.
| 0 
29/06/2018 - Environnement
446 vols touristiques ont dû être annulés, 27 000 personnes bloquées !
| 0 
29/11/2017 - Environnement
Après presque 3 jours de fermeture, l'heure du retour a sonné pour des milliers de touristes.