Kelly hier à Paris pour un film de surf en 3D

Extra - Critique du film et récit de l'après-midi du "King" dans la capitale : Roland Garros, projection à la Géode, Petit Journal de Yann Barthès...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Kelly Slater était à Paris hier pour la projection en avant-première du film "The Ultime Wave Tahiti", un film sur lui et Raimana Van Bastolaer à Tahiti tourné intégralement en qualité Imax 3D. Du jamais vu en surf, que nous vous avions présenté en février dernier (voir bande annonce). Surf Session avait fait le déplacement jusqu'à la capitale hier et s'en est pris plein les mirettes.

LE FILM :

On entendait parler de ce projet depuis des mois. Il faut dire que les producteurs avaient mis les moyens, en rassemblant Kelly Slater, Raimana Van Bastolaer, la vague de Teahupoo et du matos high tech pour tourner intégralement en qualité Imax 3D. Un procédé qui a pris toute sa dimension hier sur l'écran géant de la Géode avec les lunettes 3D actives : "celui qui n'a jamais vu Kelly lui mettre un roller sous le nez en vrai va voir ce que ça fait", déclarait un surfeur présent.

Le film offre des prises de vues aquatiques saisissantes, et on imagine aisément la difficulté pour le cadreur de manier son matériel lourd et volumineux dans une vague comme Teahupoo... Les angles sont malgré tout variés, et les vues des caméras posées sur le nose des planches sont tout aussi impressionnantes.

"The Ultime Wave Tahiti" n'est pas pour autant un film de surf "core". L'action ne représente environ qu'un tiers du film, le reste étant surtout des images de lifestyle et de paysages de Tahiti, ce qui ne retire rien à la beauté du film. "Lors des images aquatiques, la 3D donne l'impression de nager au milieu des poissons tropicaux", déclare un spectateur. Le film se veut également pédagogique et, à la manière d'un documentaire National Geographic, apporte des infos sur l'environnement des vagues, la formation de la houle...

Seul bémol : la traduction approximative des termes de surf lors de l'adaptation française. Raimana, présent pendant la projection, avait l'air surpris d'entendre la voix-off reprenant ses propos parler de "remorquage" pour traduire "tow-in"...

Le film "The Ultime Wave Tahiti" sera projeté à la Géode tous les vendredis à 19h30 jusqu'à fin juin, puis tous les jours pendant l'été. Plus d'infos sur le site web de la Géode.

KELLY A PARIS :

C'est avec pas mal de retard que Kelly est arrivé à la Géode pour assister à la projection et rencontrer la presse, après avoir passé l'après-midi à Roland Garros. On apprendra par la suite qu'il a frôlé l'accident en glissant de la selle de son moto-taxi quelques heures auparavant entre l'aéroport et le stade ! Sans surprise, de nombreux journalistes l'attendaient à la Géode, dont une équipe du terrible "Petit Journal" de Yann Barthès...

Raimana n'est quant à lui pas venu seul de Tahiti puisqu'Alain Riou était aussi présent à la Géode. Enfin, le célèbre Joel de Rosnay, pionnier du surf, conseiller auprès du Président de la Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette et co-auteur du récent livre "et l'homme créa la vie", faisait également partie des personnalités présentes pour cet événement...

A l'issue de la projection et d'une brève entrevue avec les médias, Kelly est reparti en taxi... dans une voiture cette fois-ci. Il est en ce moment dans le sud-ouest...

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 2 
19/09/2016 - Extra
Le King a tenu a recontextualiser - vidéo à l'appui - une vague filmée à Rincon. Peut-être la manière la plus ...
| 0 
28/06/2016 - Extra
Dans une longue interview, le Floridien revient sur un épisode marquant de sa jeune carrière...
| 1 
29/04/2016 - Extra
Certains rares élus parmis les meilleurs surfeurs de la planète pourront tester la wave-pool de Kelly Slater. ...