La tempête Justine ébouriffe l'Atlantique

Météorologie - Les vagues montant jusqu'à 17m ont tout cassé... Mais certains ont trouvé le moyen de surfer !

Par - @surfsessionmag -
Anglet / Facebook@ClaudeOLIVE064
Partager sur :   

26 départements placés en vigilance orange, des milliers de foyers privés d'électricité, des inondations, des rafales de vent à 120 km/h... Mais ce sont surtout les énormes vagues et leurs conséquences que les surfeurs retiendront de cette tempête Justine !

LES BOUEES EN FOLIES

On est monté très haut sur les relevés du week-end. Des vagues de 5m du coté de Cherbourg par exemple, c'est vraiment pas tous les jours.

Sur les bouées d'Anglet et du Cap Ferret on a atteint les 8 mètres de hauteur moyenne en cours de nuit et des pics de houle à plus de 16 mètres !


Mais les records sont bretons. Vers Belle-Île samedi soir c'était 7m avec pic à 13m, mais c'est aux Pierres Noires qu'on a dépassé les 10m de hauteur significative avec un incroyable relevé à plus de 17 mètres samedi après-midi !


PAIE TES CONSEQUENCES

Forcément on ne subit pas des conditions comme ça sans subir quelques dégâts...
A Penhors la tempête a balayé le cordon de galets jusqu'à la route départementale.

A Lacanau comme ailleurs, les accès aux plages ont été fermés, car les grandes marées ajoutaient au danger.

A Capbreton une grue est tombée, et une grosse partie de l'Estacade à été arrachée pour être retrouvée de l'autre coté de la passe !


A Anglet l'esplanade a non seulement été recouverte de mousse, mais les blocs de protection ont lâché (voir photo en tête d'article).

Biarritz les sacs de sable de 2 tonnes ont reculé sous l'impact des vagues, et la "soirée mousse" s'est prolongée une bonne partie du week-end.

DU SURF DANS LA TEMPETE

C'était très gros, très venté, mais pas forcément impossible à surfer. En Bretagne les plus motivés se sont lancés à la recherche des spots de repli dans les ports du pays bigouden, ou les recoins de la presqu'ile de Crozon.


Plus bas sur la côte, il fallait chercher les spots de repli derrière les digues et dans les rares plis de la côte pour éventuellement trouver un surf à faire.

©e.s

Pour ceux qui associent forcément le nom de cette tempête à celui de Justine Dupont, sachez qu'elle n'a rien à voir la dedans et que la destination de ce swell ne s'annonçait pas idéale pour Nazaré...


En revanche on vient d'apprendre que le Illa Pancha Challenge va se tenir demain lundi, sans public mais avec des surfeurs comme Eric Rebiere. C'est à suivre à partir de 11h sur le compte instagram @illapanchachallenge, et là on ne parle vraiment pas de spot de repli !         

     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 4 jours - Météorologie
El Niño, Gulf Stream, gel et sel... ce qu'il faut savoir sur cet élément que nous aimons tant.
| 0 
27/02 - Météorologie
Une vague tout aussi exceptionnelle que la façon dont elle a été mesurée...
| 0 
25/10/2020 - Météorologie
L'ouragan Epsilon va secouer l'Atlantique, et pourrait réveiller Belharra et Nazaré avec des vagues de 15 mètr...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.