Tempête Ana : 34 départements en vigilance orange !

Météorologie - Au large des côtes aquitaines, une houle de 10 mètres a été enregistrée cette nuit.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   
Après Ophelia il y a quelques semaines, place désormais à la tempête Ana. Mais contrairement à Ophelia, Ana devrait cette fois-ci faire beaucoup plus de dégâts sur le sol français. L'alerte lancée samedi après-midi par Météo-France continue de prendre de l'ampleur. Ce lundi matin, ce n'est plus 12 mais 34 départements qui viennent d'être placés en vigilance orange. Vents violents, fortes précipitations, avalanches, verglas, vagues submersions....la France est en alerte à tous les niveaux et peu de régions sont épargnées. 

La Vendée et la Charente-Maritime sont pour l'instant les régions qui ont connu les plus fortes rafales.


Même si la tempête Ana passe plus au nord que prévu, 40 000 foyers ont d'ores et déjà été privés d'électricité en Vendée, 5 000 en Loire-Atlantique et plus de 10 000 dans le Maine-et-Loire selon les informations de France Bleu Loire Océan. Météo France prévoit toujours des rafales en Vendée pouvant atteindre 150 km/h sur la côte et 130 km/h dans les terres.


Une bouée située à 10 km au large du Cap Ferret a enregistré cette nuit une houle de 10 mètres. Ce qui amène Météo France à mettre en garde contre des vagues très hautes sur le littoral aquitain et le bassin méditerranéen. Ces vagues pourraient "déferler près du rivage" et "engendrer des submersions importantes sur les parties basses ou exposées". L'alerte "Vagues-submersion" concerne les littoraux de la Gironde, des Landes, de l'Hérault, des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes-Maritimes et de la Corse du Sud. À Hossegor, des vagues de plus de 4 mètres sont attendues dans la journée avec une période de 13 secondes... Prudence !


La tempête Ana a déjà commencé à faire des dégâts. Du côte de Calais, un ferry avec plus de 300 personnes à bord s'est échoué (sans faire de blessé) dans le port, interrompant le traffic transmanche. À Amiens, avant le match de Ligue 1 contre Lyon au stade de la Licorne, c'est un projecteur qui s'est décroché en raison des vents violents. Là encore sans faire de blessé. Selon Météo France, cette "tempête hivernale" ne se produit que tous les 3 à 4 ans. 

Photo à la une : Météo France
                         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
196  | 0 
14/12/2017 - Météorologie
De Nice à Saint-Malo, en passant par Marseille, les plus belles photos de la tempête Ana.
| 1 
02/01 - Météorologie
Après Ana, Bruno et Carmen, place désormais à une 4e tempête hivernale !
62  | 0 
Il y a 6 jours - Météorologie
Décryptage d'un phénomène qui provoque autant de dégâts que de houles salutaires sur nos côtes.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
1506  | 1 
Vans de surfeurs : la fin d'une épo...
Les vieux fourgons aménagés ont du mal à passer entre les mailles du nouveau contrôle technique.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.