Tsunami en Indonésie : Le niveau d'alerte a été relevé

Météorologie - Les autorités ont relevé le niveau d'alerte autour du volcan responsable du tsunami qui a fait 430 morts.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

430 morts, 1 495 blessés et 159 disparus sur les îles de Sumatra et Java... Et plus de 22 000 personnes ont déjà été évacuées et hébergées dans des abris d'urgence. C'est le bilan déjà conséquent du tsunami qui a frappé l'Indonésie la semaine dernière. Un tsunami lié à l'éruption du volcan Anak Krakatoa, samedi soir peu après 21h heure locale. 24 minutes avant qu'un tsunami ne frappe les côtes indonésiennes. Tsunami provoqué par un effondrement sous-marin d'une partie du volcan (et estimée à 90 stades de foot par les scientifiques).


Mais 5 jours après le drame, l'activité du volcan Anak Krakatoa continue d'inquiéter les autorités. Le niveau d'alerte a même été relevé ce jeudi et est désormais "élevé". C'est le 2e niveau le plus important. Les autorités craignent un effet un nouveau tsunami en cas de nouvelle éruption. "Nous avons relevé le niveau d'alerte en raison d'un changement des caractéristiques de l'éruption", a précisé aujourd'hui un responsable de l'Observatoire du Krakatoa, Kus Hendratno. "Il y a un risque d'éruption plus importante", a ajouté de son côté le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho.



Les autorités ont également élargi à 5 km le rayon de la zone interdite autour de l'Anak Krakatoa. L'Anak crachait toujours ce jeudi des nuages de cendres alors que des nuées ardentes dévalaient ses pentes. D'où le risque accru pour les bateaux naviguant dans ses parages.

L'aviation civile a demandé à tous les avions d'éviter la zone. Les vols autour du volcan sont pour l'instant détournés en raison des fortes cendres. "Tous les vols sont redirigés à cause des cendres volcaniques rejetées par l'Anak Krakatau, qui est en alerte rouge", précise un communiqué de l'autorité du contrôle aérien AirNav.


Les fortes pluies ont provoqué d'importantes inondations, compliquant sérieusement les efforts des secouristes. Les secours faisant état d'un manque de médicaments et d'eau potable, laissant craindre une crise sanitaire.

Après un dramatique séisme à Lombok en juillet dernier, puis un tremblement de terre suivi d'un tsunami à Palu en septembre dernier, c'est le 3e cataclysme à frapper l'archipel en moins de 6 mois.

Toutes nos pensées vont vers les victimes et leurs proches en ces moments douloureux. 

                   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
Hier à 18:05 - Météorologie
Winter is coming. Oui, la température de l'eau commence doucement mais sûrement à baisser.
| 0 
27/02 - Météorologie
Une vague tout aussi exceptionnelle que la façon dont elle a été mesurée...
| 0 
31/01 - Météorologie
Les vagues montant jusqu'à 17m ont tout cassé... Mais certains ont trouvé le moyen de surfer !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.