Ballito Pro : Jorgann Couzinet 3e, invité à J-Bay !

QS - Joan Duru et Maxime Huscenot sont cinquièmes et font le plein de points.

Par - @surfsessionmag -
Jorgann Couzinet - Photos WSL
Partager sur :   

Les conditions

Dernier jour de compétition sur la Willard Beach de Ballito. Toujours ce petit vent qui complique un peu la donne. Il est de sud aujourd'hui, mais ça ne change pas grand chose, et n'affecte pas trop les vagues d'un bon mètre à un mètre cinquante.


Les enjeux

Si on insiste tant sur le fait que cette épreuve est un QS 10000, c'est qu'il n'y en a que 6 dans l'année. Les autres épreuves ne rapportent jamais plus de 6000 points, et en France pas plus de 1500 (Lacanau, Anglet) ou 3000 (Martinique).

On voit bien comme un quart de finale à 5200 points vaut déjà son pesant d'or. Cela représente près d'un tiers des points qu'il faut engranger pour se qualifier pour le WCT...
Ils étaient 3 français à ce stade aujourd'hui. Intéressons-nous à leur sort en détail...
Carlos Munoz prend le vent



Joan Duru, cinquième

Joan 
surfait son quart face à un Deivid Silva qui avait créé la surprise en sortant le favori Jordy Smith au tour précédent. Le Brésilien, rookie du CT cette année, prend les commandes de la série avec deux vagues intermédiaires, alors que Joan patiente près de 20mn sans trouver le moindre score.

Le landais claque alors un 7,33 avec 3 rollers bien plus puissants que ceux de son adversaire. Sa vague suivante met le brésilien dans les cordes, mais celui score alors un énorme 8,33... Qui n'a pas été entièrement filmé par les caméras de la WSL !!! Joan Duru perd la série pour 0,17 points sans qu'on sache vraiment comment et pourquoi...

Joan va néanmoins arriver à Jeffrey's Bay en confiance. Il surfe bien, peut envisager de se requalifier soit par le WCT, soit par le QS, On est impatient de le voir dans des vagues puissantes sur les étapes à venir !




Maxime Huscenot, cinquième 

Maxime a également perdu sur une série très serrée (0,3 points), mais au moins on a vu les vagues ! Wade Carmichael et le réunionnais ont échangé les coups toute la série. Maxime offrant un peu plus de verticalité, Wade un chouia plus de longueur et de puissance. C'était dur de les départager, mais on aurait bien aimé voir Maxime continuer son parcours.
 
44e avant Ballito, Huscenot bondit à la 12e place du classement. Comptant maintenant un gros 5200 points dans ses résultats, il va pouvoir lancer sa course à la qualification sur une base très solide. Cette année qui avait mal commencé avec une blessure au genou pourrait finalement bien être la sienne !



Jorgann Couzinet, troisième 

L'adversaire de Jorgann en quarts, 
Ian Gouveia, est jeune mais a déjà passé 2 ans sur le CT. La différence se fait sur la première grosse série. Jorgann part sur la première et colle deux gros turns. Ian prend la seconde, replaque mal un premier virage, et cela le met en retard pour le second. Il ne s'en remettra pas, alors que Jorgann domine le reste des échanges.

Il retrouve en demi Jack Freestone qui vient de sortir Carlos Munoz, et ne perd pas de temps pour monter un bon total. Jorgann passe à coté de ses premières vagues et se retrouve en sale position à 9 mn de la fin. Une vague ponctuée par un gros layback le remet en selle et lui offre une dernière chance à quelques secondes du buzzer... Ses deux turns font réfléchir les juges, mais ils ne voient pas le 6 requis pour passer.

Jorgann était Top 10 avant cette compétition, mais son plus gros résultats (2250 points) était un peu léger. Avec les 6500 points pris ici, il est très sérieusement lancé pour la qualification cette année.
Il pointe à la 2e place du classement provisoire, et c
erise sur le gateau, est invité à participer au Corona Open J-Bay dans deux jours !




Les gagnants

Wade Carmichael était 3e l'an dernier, il est 3e cette année. Jack Freestone était 2e l'an dernier, il est 2e cette année. Malgré leurs styles très différents, ces deux surfeurs brillent par leur performance et leur régularité dans les vagues pourtant imprévisibles de Ballito.

Jack Freestone



Mais peu importe que les australiens soient imbougeables et qu'une "tornade française" soient en train de monter... Il y a encore et toujours un membre du Brasilian Storm pour souffler la première marche du podium. L'an dernier c'était Peterson Crisanto, cette fois c'est Deivid Silva

On oublierait presque que lui aussi est membre du CT, mais une fois arrivé aux séries man-on-man il a dézingué tous ses congénères un par un  : Jordy Smith, Joan Duru, Wade Carmichael, Jack Freestone. Un beau tableau de chasse que le petit brésilien s'est constitué en allant systématiquement frapper son roller backside dans les sections la plus critique de la vague. C'est "simple", mais ça marche !



Silva et Freestone



Le tableau des finales



Le classement WQS



                          
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 7 jours - QS
A Piha plus précisément. La WSL continue sa ''révolution''.
| 0 
Il y a 9 jours - QS
Le Français décroche le meilleur résultat de sa carrière à Pantin. Miguel Pupo remporte ce QS 10000.
| 0 
06/07 - QS
Jorgann Couzinet, Maxime Huscenot et Joan Duru font souffler le French Storm sur le QS 10 000.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 1 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.