Tiago Pires triomphe aux Canaries

QS - Après une saison en demi-teinte, le Portugais vient de se relancer sérieusement dans la course à la requalification sur le World Tour, en remportant le dernier 6* européen de l'année.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

ISLAS CANARIAS SANTA PRO – ESPAGNE (Star 6* / Jour final) Tiago Pirès a retrouvé le sourire. Son court séjour canarien a, en effet, sauvé la saison du Portugais. Victorieux, vendredi soir à Lanzarote, de l'Islas Canarias Santa Pro, "Saca" a soulevé un trophée pour la première fois depuis... une éternité. Depuis son accession au World Tour en 2008, le surfeur Quiksilver n'avait plus connu les honneurs du podium et champagne. "C'est un sentiment incroyable de gagner à nouveau", confirmait le Portugais de 32 ans. "Ça faisait plusieurs années maintenant que je n'avais plus remporté une compétition et que je n'avais pas ressenti cette poussée d'adrénaline que vous procure une victoire."

En inscrivant son nom au palmarès du dernier Star 6* – et ultime étape européenne – de la saison, Tiago Pirès a surtout fait un pas immense vers un maintien dans le Top 34. Seulement 25e au classement du WT à deux épreuves du terme, le Lusitanien peut désormais envisager sereinement une sixième année consécutive dans l'élite à la faveur de son classement au World Ranking : "J'ai été très déçu de mes résultats lors des deux dernières étapes européennes (25e à Hossegor et à Peniche, NDLR). Je suis venu ici pour marquer des gros points au classement, et ça a marché. J'aurai un peu moins de pression à Santa Cruz (du 1er au 11 novembre, 9e épreuve du WT, NDLR). Au début ici, à Lanzarote, je n'imaginais pas aller jusqu'en finale. La compétition a été difficile, pas mal de surfeurs se sont fait mal. Mais je me suis senti de mieux en mieux au fil des tours. J'ai une nouvelle planche depuis Trestles (en septembre) et j'ai un bon feeling avec elle. Je ne voulais surtout pas la casser pour pouvoir l'avoir à Santa Cruz !"

Le spot de San Juan n'a ainsi pas offert, vendredi, plus d'un mètre d'ondes aux seize rescapés de ce dernier jour de compétition. Dans sa marche vers le titre, Tiago Pirès a d'abord taillé dans le contingent tricolore. Au 5e tour, Adrien Toyon a fait les frais du surf puissant du Portugais (6,40-12,50), qui s'est chargé de mettre un terme au joli parcours de Marc Lacomare en quarts(14,17-13,54). Revenu dans la série après avoir été mis combo à moins de dix minutes du buzzer, le Landais aura cherché en vain une dernière vague à 7,31. Au tour précédent, Lacomare s'était adjugé tardivement le duel des Landais l'opposant à Vincent Duvignac (11,27-8,93).

Tiago Pires / ASP

Toyon et Lacomare écartés, Tiago Pirès a ensuite littéralement survolé sa demi-finale face au Brésilien Willian Cardoso. Le surfeur d'Ericeira a pris rapidement un confortable avantage (7,83 et 8,13) avant de porter l'estocade en scorant coup sur coup les deux meilleures notes du contest (9,83 et 9,90) pour atteindre le top total de ce Santa Pro : 19,73. Loin devant les 14,10 de Cardoso qui, grâce à sa demie, s'installe néanmoins confortablement dans les dix mieux classés du World Ranking (hors surfeurs du WT).

Au bout d'une finale bien maîtrisée, Tiago Pirès a, dans la foulée, disposé de l'Américain Gabe Kling (16,53-14,47). Tombeur surprise du Brésilien Heitor Alves (12,33-10,07) au 5e tour, l'ex-pensionnaire du World Tour s'est avéré plus fort en quarts qu'Aritz Aranburu, avant de lui-aussi se montrer très à l'aise en demie contre son compatriote – et plus que jamais en lice pour rejoindre l'élite – Nathaniel Curran (17,50-11,60). "Je suis content d'avoir atteint la finale, même si j'ai l'impression de ne pas y avoir livré ma meilleure série. Tiago, lui, a été au top et il n'y a pas de honte à perdre face un surfeur de son envergure", réagissait Gabe Kling (32 ans).

Marlon Lipke Champion d'Europe 2012

La bataille pour l'accession au World Tour se poursuivra à Hawaii, théâtre sublime des deux prochaines et ultimes épreuves riches en gros points du circuit WQS cette saison : le Reef Hawaiian Pro à Haleiwa du 12 au 24 novembre, et la Van's World Cup à Sunset du 25 novembre au 6 décembre. Deux Prime comptant pour la Triple Couronne (avec le Billabong Pipe Masters), qui fête en 2012 son trentième anniversaire. La concurrence y sera forte, avec la présence de nombreux membres du Top 34, dont Kelly Slater, John John Florence, Gabriel Medina, Jérémy Florès, Michel Bourez...

Marlon Lipke champion d'Europe !

Dominé au 5e tour par le Basque-Espagnol Aritz Aranburu (5,30-13,86), Romain Cloître a vu à ce moment-là s'évanouir ses chances de décrocher un second titre d'affilée de champion d'Europe.

Dommage pour le Réunionnais, à qui un... quart de finale à Lanzarote aurait premis de coiffer la couronne continentale. Celle-ci revient pour la première fois à l'Allemand Marlon Lipke (28 ans), sorti dès le 3e tour cette semaine, mais lauréat en 2012 du Protest Vendée Pro (3*) et du Cabreiroa Pantin Classic Pro (3*).

Vincent Martin

Plus d'infos World Tour sur le blog Planète Surf.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
17/09/2012 - QS
Vainqueur à la Sauzaie en avril, l'Allemand Marlon Lipke s'impose de nouveau à Pantin devant le Landais.
| 2 
21/04/2012 - QS
Dans des conditions quelque peu chaotiques durant la semaine, l'Allemand, Marlon Lipke remporte la compétition...
| 0 
25/04/2011 - QS
Duru éliminé au Round 3, Vincent Duvignac en 1/4, Alain Riou et Tim Boal qui accède aux 1/2 finale...
| 1 
07/07/2012 - QS
Jordy Smith, Travis Logie et Adriano de Souza, entre autres, ont obtenu brillamment hier leurs billets pour le...