Billabong Pro Tahiti : Teahupoo en stand-by...

World Tour - 5ème jour off pour l'épreuve tahitienne. Surfeurs et organisateurs tuent le temps comme ils peuvent...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Voilà déjà cinq jours que le Billabong Pro Tahiti est off, Teahupoo boudant encore et toujours les compétiteurs venus des quatre coins du monde pour se frotter à elle.

Il y a pourtant de quoi surfer pour less plus motivés et certains pensionnaires du Tour - comme Taj, Josh Kerr, Mick Fanning pour ne citer qu'eux - étaient à l'eau ce matin sur le spot de la compétition pour s'entraîner dans des conditions d'environ 1,5 m.

BBQ

L'équipe du webcast - elle aussi en stand-by depuis vendredi dernier - avait organisé ce midi un barbecue dans son jardin situé au bord du lagon, rassemblant ainsi techniciens, cadreurs, commentateurs et journalistes de la presse spécialisée. Un grand moment qui s'est prolongé tard dans l'après-midi, pour ne pas dire le début de soirée. Quelques violents maux de tête sont à prévoir pour certains demain matin…

Full Metal Jacket

A quelques dizaines de mètres de là, entraînement quasi-militaire pour Parko et Dusty Payne. Dans le rôle de l'adjudant, Wes Berg, le coach sportif avec qui Parko a fini 3ème de la célèbre course de rame “Molokai Paddle Race” le mois dernier à Hawaii. Wes Berg encadre donc aussi Dusty, de retour sur le Tour avec quelques kilos superflus, après de longs mois de convalescence suite à une blessure. Au programme : stretching, cardio, footing ou encore session crawl dans le lagon, où ils croiseront Gabriel Medina ramant tranquillement dans son kayak, planche sur les genoux, direction Teahupoo.

Faa'a 1 - Brésil 0

Le clan brésilien a d'ailleurs fait parler de lui aujourd'hui après la parution d'un faits-divers cocasse dans le journal local "la Dépêche de Tahiti" (voir photo). Les noms des protagonistes n'ont pas encore “fuité”, mais patience : difficile de garder un secret trop longtemps dans le coin…

La Dépêche de Tahiti, édition du mercredi 22 août.

La grande évasion

Pour autant, le bout de la route est étonnamment calme, et les locaux - semblant s'être résignés à voir la compétition reprendre un jour - sont retournés vaquer à leurs occupations. De nombreux surfeurs sont encore du côté de Papeete ou prennent du bon temps sur l'île voisine de Moorea. Kelly Slater est d'ailleurs allé y faire un tour ces derniers jours, avant de revenir aujourd'hui sur la presqu'île tahitienne (voir photo).

Work in progress

Niveau prévisions, le swell tant attendu devrait toucher Tahiti samedi soir. Les organisateurs prévoient donc de reprendre la compétition dès dimanche matin afin de lancer le 3ème tour. Les experts envisagent des vagues de minimum 6 pieds pour dimanche, et sans doute 8 pieds et + pour lundi, dernier jour de la waiting-period. Les choses sérieuses vont bientôt pouvoir commencer.

Sur place, Romain Ferrand

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
sebastien - le 23/08/2012 à 13:36
les controles anti-dopage n'ont ils pas commencés sur le CT??
Répondre
clo - le 23/08/2012 à 16:27
Les quoi??
Répondre
Articles relatifs
| 0 
14/08/2017 - World Tour
L'Australien a éliminé Gabriel Medina en finale.
| 0 
09/08/2017 - World Tour
Les conditions attendues, les absents, les favoris : on vous dit tout !
| 2 
24/08/2016 - World Tour
Le Floridien remporte le Billabong Pro Tahiti 2016 après avoir été hallucinant toute la journée. Résumé.
| 0 
23/08/2016 - World Tour
Nombreux rebondissements durant les rounds 3 et 4. Le point sur les résultats.