Nouveaux critères de jugement pour l'ASP

World Tour - Les juges prendront enfin en compte les évolutions du surf moderne. Il était temps...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

L'ASP vient de faire un grand pas en avant, en annonçant revoir ses critères de jugement, au regard de l'évolution fulgurante qu'a connu le surf ces dernières années. Des critères appliqués dès à présent aux Championnats du Monde Junior de Narrabeen, et qui le seront désormais sur tous les événements ASP.

De quoi soulager les surfeurs modernes obligés jusqu'à présent de brider leur surf en compétition pour satisfaire les juges. Pour les autres, c'est l'occasion de se remettre en question…

« Il est capital que les critères de jugement ASP évoluent afin de refléter la progression du surf de haut niveau », déclare Perry Hatchett, le chef juge ASP, « la révision des critères pour 2010 est le fruit de discussions entre notre panel de juges et les meilleurs surfeurs mondiaux. »

Le critère de jugement ASP pour 2010 et les années à venir sera désormais le suivant : les surfeurs doivent correspondre aux concepts-clé de jugement ASP pour s'assurer le plus gros score possible. À savoir :

- L'engagement et le degré de difficulté

- Des manoeuvres innovantes et progressives > Nouveau

- La combinaison de manoeuvres majeures

- La variété de manoeuvres réalisées

- La vitesse, la puissance et la fluidité.

L'ASP insiste sur le fait que ces critères évoluent en fonction de l'endroit et des conditions du jour, y compris de l'évolution des conditions dans une même journée. Perry Hatchett précise : «Les surfeurs et les fans doivent comprendre que certains aspects des scores dépendent beaucoup du spot et des conditions sur ce spot. Par exemple, la même approche appliquée dans des conditions classiques à Trestles ne donnera pas les mêmes scores si elle est appliquées dans des conditions classiques à Pipeline. Les conditions de Trestles appellent à des manoeuvres innovantes et progressives tandis que celles de Pipeline demandent plus d'engagement et de degré de difficulté. »

L'échelle de notation est la suivante :

0.0 – 1.9 = Pauvre

2.0 – 2.9 = Passable

4.0 – 5.9 = Moyen

6.0 – 7.9 = Bon

8.0 – 10.0 = Excellent

Ces nouveaux critères seront appliqués à l'ensemble des compétitions ASP, à savoir le World Tour, le Women's World Tour, les WQS, les événements Pro Junior ASP, mais aussi l'ASP World Longboard Tour.

LONGBOARD : VERS UN MELANGE DES STYLES :

Le circuit de longboard sera jugé selon les mêmes critères que les autres circuits, mais en comptera un de plus :

- L'engagement et le degré de difficulté

- La combinaison de manoeuvres traditionnelles et modernes > Nouveau

- Des manoeuvres innovantes et progressives

- La combinaison de manoeuvres majeures

- La variété de manoeuvres réalisées

- La vitesse, la puissance et la fluidité.

Le mélange du moderne et du traditionnel : un style que maîtrisent à la perfection des surfeurs comme le Champion du Monde en titre Harley Ingleby et notre Antoine Delpero national.

L'ASP précise que les juges utiliseront un ratio de 75-25 % selon le style de surf déployé : les longboardeurs ne seront notés qu'à 75% (max 7,5 points sur 10) si ils ne déploient qu'un seul aspect (surf moderne OU traditionnel). Les 25% restants (2,5 poins) ne pourront être acquis que si les deux aspects sont combinés. Les manoeuvres incomplètes ne seront pas notées. Là aussi, les critères seront amenés à évoluer selon les spots et les conditions.

L'échelle de notation est la même que pour le shortboard :

0.0 – 1.9 = Pauvre

2.0 – 2.9 = Passable

4.0 – 5.9 = Moyen

6.0 – 7.9 = Bon

8.0 – 10.0 = Excellent

Ces nouveaux critères de jugement s'appliqueront à l'ASP World Longboard Tour et l'ASP Longboard Qualifying Series (LQS) dès 2010 et pour les années à venir.

Ces changements orchestrés par l'ASP étaient attendus depuis longtemps et s'inscrivent dans la lignée de la réforme annoncée par ses dirigeants lors de la conférence de presse de Mundaka en octobre dernier, qui avait conduit à une refonte du format actuel de compétition.

Ces réformes sont notamment là pour répondre aux menaces d'un circuit parallèle (le très controversé Rebel Tour) et pour mieux contenter les surfeurs, dont beaucoup se plaignaient que les critères de jugement n'étaient plus en phase avec l'évolution actuelle du surf.

Espérons que cette petite révolution pousse les surfeurs innovants comme Dane Reynolds, Jordy Smith, Dusty Payne ou encore Owen Wright à se lâcher davantage pendant les heats…

Pour plus de détails : www.aspworldtour.com

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
22/02/2018 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 0 
19/02/2018 - World Tour
Annoncé officiellement champion du monde, Kelly doit rendre son titre 2 jours plus tard !
| 0 
21/11/2017 - World Tour
La petite nouvelle du calendrier 2018 du CT avait déjà rugi en 2013, pour une édition épique.
| 2 
06/11/2016 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...