Panama : grosse chaleur en Amérique Centrale

Mademoiselle - Suite des World Surfing Games avec Amandine Sanchez sur place. Une équipe de France plus que motivée pour défendre les couleurs du drapeau tricolore.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

La suite des aventures de l'équipe de France au Panama pour disputer les championnats du monde junior ISA. Amandine Sanchez sur place pour coacher les filles nous fait le récap de ces deux premières journées de surf intenses. Félicitations aux jeunes surfeuses et surfeurs qui se sont tous surpassés sous la chaleur de la plage de Venao. On attend la suite avec impatience.

Day 2 : première grosse journée de surf

Kim Veteau, Ana Morau et Fanny Brice sont rentrées en lice hier. Les trois parviennent à se qualifier et sont soulagées d'avoir passé ce premier tour. La compétition se déroule sur deux podiums, nous passons donc d'un podium à l'autre à vive allure afin de ne rater personne. Heureusement les deux podiums ne sont espacés que de quelques mètres. Nos Français passent série après série, seul un passe à la trappe le premier jour. Les routines se mettent en place et il y a une superbe ambiance dans l'équipe.

La première grosse journée se termine sur un bilan très positif. Notre Président FFS, Jean-Luc Arassus et notre Vice Président Xavier Delanne arrivent tout juste de France et on les accueille comme il se doit. Comme chaque fin de journée on termine au bord de la piscine pour un stretching de ¾ d'heure. Le staff médical, kiné et doc' sont aux petits soins avec nos protégés. Toute l'équipe a vraiment souffert de la chaleur en ce jour. Pour la petite anecdote, cette journée a été la plus chaude de l'année au Panama. Autant vous dire que nous avons écoulé beaucoup d'eau dans la tente des compétiteurs. Le soleil nous abandonne derrière les palmiers. La lumière s'éteint… Bonne nuit les petits…

Day 3 : presque la moitié de l'équipe qualifiée

La journée commence sur les chapeaux de roue. 15 séries au total pour les Français aujourd'hui. Un véritable marathon ! Toutes les équipes se croisent drapeaux sur l'épaule aux couleurs de leur nation afin d'encourager leurs équipiers. Les séries s'enchainent et ne se ressemblent pas. Marion Bouzigues fait une superbe première série avec un surf engagé et puissant. Elle termine première. Tout le monde est super fier d'elle et on est ravis de commencer cette journée sur une victoire.

La suite avec Fanny Brice et Kim Veteau. Fanny fait une jolie série et son surf  n'a rien à envier aux meilleurs. Elle termine malheureusement troisième. Mais ça ne passe pas de peu... Je ne doute pas que cette série l'ai mise en confiance pour débuter le long chemin des repêchages et tout « fracasser » ! Pour Kim, c'est la série cauchemar… 20 min avec trop peu de vagues.. Les accalmies se font interminables et l'Australienne aura toutes « les bombes » sans laisser aucune miette pour les autres. On est tous déçus pour Kim, mais on connait son talent et sa combativité. Je ne m'inquiète pas pour elle en repêchage. Au tour d'Ana Moreau qui a su réagir intelligemment après la série de Kim. Elle a su être opportuniste et a parfaitement géré la série. Une fois ses deux scores en poche, elle ne lâchera plus rien jusqu'à la fin. Elle se qualifie donc pour le troisième tour dans le tableau principal.

À peine remis de nos émotions, on change de podium pour enchainer avec le tour 2 de Marion Bouzigues. Un résultat de série litigieux. Elle termine troisième et part donc en repêchage. Marion a super bien commencé sa série, mais malheureusement les scores n'ont pas été aussi hauts que l'on espérait. C'est donc la péruvienne qui passe sur une vague moyenne, nous sommes déçus pour elle car à mes yeux elle méritait de passer… Mais peu importe, on oublie vite et on se reconcentre sur la suite.

Bilan de la journée : personne éliminé, presque la moitie de l'équipe est toujours dans le tableau principal et les autres sont plus que motivés pour se battre et continuer l'aventure. La journée a été très longue mais on a vu du très beau surf côté cadets et juniors avec Andy, Diego, Nomme, Tommy, Tom, Aldrick... Et pour les filles je suis très fière d'elles ! Elles n'ont rien lâché et n'ont aucun regret à avoir, l'aventure continue et on ne lâchera rien ! On termine la journée par le rituel du stretch et le programme pour demain tombe : Off pour les filles. Et seulement deux séries garçons dans l'après midi. Un « casi-repos » bien mérité ! Ça sent la grasse mat' pour les filles...

À très vite pour la suite.

Par Amandine Sanchez, coach des filles

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
15/01 - Mademoiselle
Six surfeuses livrent conseils et astuces pour ne plus rater vos sessions hivernales.
| 0 
30/04/2012 - Mademoiselle
Fin des World Surfing Games déroulés au Panama avec l'équipe de France. Petite escale en Guadeloupe pour les p...
| 0 
23/04/2012 - Mademoiselle
La suite du journal du bord d'Amandine Sanchez aux championnats du monde Junior ISA avec la victoire française...
| 1 
16/04/2012 - Mademoiselle
Les choses sérieuses commencent en Amérique Centrale avec les championnats du monde junior ISA. Suite des aven...