Pays basque sud : Ainara Aymat, heureuse comme jamais à la maison (et loin des compétitions)

Mademoiselle - "On dispose de tout ce qu'il faut lorsque l'on organise sa vie autour de l'idée de ne rien posséder" a dit un jour justement Sylvain Tesson.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

À une époque où l'on reste chez soi, le concept d'environnement familial est devenu plus important que jamais. Le fait de ne pas pouvoir voyager et d'être obligé de rester dans son environnement immédiat a amené le monde entier à réfléchir à ce que signifie être chez soi, et même à ce que signifie être chez soi pour le monde.

Et ceux qui s'épanouissent chez eux ? Eh bien, ils hériteront de la terre...



C'est sur ses terres que nous (re)trouvons Ainara Aymat, originaire de la ville balnéaire de Zarautz, en Pays Basque sud. Sa maison, nichée dans les collines juste derrière la plage, a tout d'un havre de paix. On y retrouve des hectares de terrain qui s'étendent en spirale entre les collines, deux chiens, deux chats et un quad électrique. La vie à la campagne sous son meilleur jour.



Issue d'une famille de surfeurs, Ainara a longtemps écumé les compétitions espagnoles, comme européennes et mondiales d'ailleurs. Cependant, la jeune surfeuse basque a vite compris que la compétition ne serait pas l'endroit où elle s'épanouirait le plus. Stressée et épuisée par le fait de mettre un lycra sur le dos, Ainara s'est demandée comment continuer à vivre de sa passion sans compétition. Une problématique résolue par le team Vans qui a décidé il y a quelques années, de la prendre sous son aile comme free surfeuse. Vans, une des rares maisons où la liberté d'expression prime sur tout le reste, surtout sur les résultats des compétitions.



Loin du stéréotype de la surfeuse, Ainara n'adhère pas aux critères de la longue chevelure blonde et de la sexualisation à outrance. Au contraire. Il y a quelques années à peine, elle s'est rasée les cheveux et a fait don de ces derniers à une association caritative. Elle a ainsi montré aux filles de sa communauté, mais aussi du monde entier, que le surf n'a rien à voir avec le look ou l'esthétique. Ou l'art d'assumer qui on est et qui on veut être.

Aujourd'hui, vous pourrez trouver Ainara chez elle, en Pays Basque sud, en train de construire sa maison dans les collines, de s'occuper de ses chiens préférés, Peio et Samuel, et d'étudier la bio-mécanique, ce qui l'amène à faire du bénévolat dans un centre de réhabilitation pour toxicomanes.

Non ce n'est pas la surfeuse typique qui voyage aux quatre coins du globe, mais que ça fait du bien. 

>> Vidéo par Wasted Talent
>> + de vidéos d'Ainara Aymat              
             
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
22/07/2019 - Mademoiselle
Et avec son log, finit par tomber sur cette baie magique...
| 0 
11/01/2019 - Mademoiselle
Les petites conditions des derniers jours à la Côte des Basques ont permis à la surfeuse de se régaler.
| 0 
Il y a 9 jours - Mademoiselle
Capable de s'amuser avec toutes sortes de planche, et toujours avec style !
| 0 
28/09 - Mademoiselle
Motivée par Pete Devries et Noah Cohen, la canadienne est partie à la conquête d'un slab.