Wendy Worrell Page, 59 ans de surf dans les jambes

Mademoiselle - La Texane témoigne de l'évolution de la place des femmes dans le milieu du surf au fil des années.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


Wendy Worrell Page est née en 1952 à San Antonio au Texas. Résidant à près d'une centaine de kilomètres de la mer, rien ne la prédestinait à surfer. Habitués à pêcher, ses parents l'emmenaient régulièrement au golfe du Mexique. Pour Wendy ce fut un véritable coup de foudre : elle développe immédiatement un amour inconditionnel pour l'océan, et pour ses vagues.

L'élément déclencheur fut sans nul doute sa découverte à la télévision de Linda Benson, la pionnière et icône du surf féminin, lors de sa participation à la Makaha International Championships de 1959 (à seulement 15 ans). Alors âgée de sept ans, Wendy s'est dit "c'est ça que je veux faire !" Suite à cette révélation, elle débute le surf à Galveston, à quelques kilomètres de Houston, après que ses parents aient décidé de louer des planches de surf à leurs filles. La machine était lancée. Sa passion pour le surf conduira la Texane à participer à de nombreuses compétitions et à voyager dans le monde entier.

Son expérience précoce dans le surf à partir des années 1960 lui permet de témoigner de l'évolution de la place des femmes dans les médias et dans les mentalités. Si encore aujourd'hui le surf féminin reste nettement moins médiatisé que son homologue masculin, dans la jeunesse de Wendy Worrell rares étaient les apparitions de surfeuses dans les magazines de la presse spécialisée.

Elle se souvient qu'elle attendait toujours avec impatience son abonnement bimensuel à Surfer Magazine offert par sa grand-mère. Pourtant elle était toujours déçue, aucune surfeuse n'étant jamais mise en avant : "Je me disais toujours peut-être que ce mois-ci une femme va être mise en avant ! C'était tellement dominé par les hommes...Et tout d'un coup il y avait une femme mais c'était forcément parce qu'elle était en bikini ou quelque chose du style. Je me souviens, il y a eu une fois un battage médiatique autour de Linda Benson et Jericho Poppler qui devaient passer dans Surfer. Finalement ils les ont juste montrées en uniforme d'hôtesses en train de monter dans l'avion. J'étais tellement déçue ! Ça donne le sentiment d'être complètement déconnectée, et ça permettait aux hommes de penser qu'on n'avait pas notre place dans le surf."

Optimiste, elle se réjouit de l'augmentation du nombre de femmes qui surfent. Sa longue fréquentation du milieu du surf lui permet d'affirmer que les choses changent, doucement mais sûrement.

En 2005, Wendy décide de s'installer avec son mari dans la petite ville de Troncones au Mexique, après avoir vu les vagues intactes qui y déferlent sur le spot de Saladita. Aujourd'hui Wendy à 70 ans. Bien qu'elle surfe depuis 59 ans, sa passion reste parfaitement intacte.

Article par Flora Etienne

> Vidéo par Kyle Buthman/ O'Neill

>> Lire ou relire notre dernier article sur ces surfeuses qui ont tout changé


            

                     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
03/09 - Autres
Wendy Worrell et la place des femmes dans le surf, entretien avec Greg Rabejac, l'absence de Tim Bisso à l'US ...
| 0 
30/12/2020 - Histoire
''C'est la disparition de la mémoire qui est en jeu avec la disparition du papier''.
| 0 
05/10/2020 - Culture
On dit souvent qu'on mesure la grandeur d'une personne et la trace qu'elle a laissé au nombre de gens présents...
| 3 
24/02/2012 - Exclu
Le rédac-chef de Surfer Mag nous explique pourquoi avoir choisi le fils du célèbre big-wave rider français pou...