Un groupe breton sort un clip musical de surf déjanté

Autres - Un clip ''surf rock garage psychédélique'' dans lequel se mélangent surf et sirènes.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Captain Excelsior and The Cosmic Crabs c'est l'histoire d'un groupe de "surf rock garage psychédélique" qui s'est construit dans un bar breton autour de quelques pintes. La légende dit donc vrai.

Les quatre copains originaires de la Torche (29), ont sorti dernièrement leur dernier clip, If You Surf This Wave, et le résultat est surprenant : un clip psychédélique dans lequel se mélangent surf et sirènes. 

Un prochain clip tourné en super 8 est prévu pour la mi-février. En attendant, entretien avec cette bande pas comme les autres. 

Racontez-nous l'histoire de ce groupe.

Le Thellec Erwin - "On est des gars de La Torche, on a grandi dans les embruns bigouden. À l'origine on faisait de la Folk avec mon pote Tudi Le Nédic et on a eu l'occasion de travailler sur un projet de film "Inspire" réalisé par Mégane Murgia. À partir de là on a commencé à composer dans un autre style. On a cherché des Bro pour jouer avec nous (Louis Guingouin à la basse et Martin Guillemot à la batterie) et on a réussi à les trouver dans notre mythique bar "La Mars" en face du vieux cinéma Excelsior à Pont l'Abbé, autour d'une bonne pinte se remémorant nos projections dans ce vieux cinéma parti en fumée (dont il ne reste plus que la façade).

Captain Excelsior and The Cosmic Crabs est née. 



Si vous deviez décrire votre style de musique ?

On fait du surf rock garage psychédélique. Nos inspirations sont diverses mais principalement orientées scène rock indé surf, comme Allah-Las, Tijuana Panthers, Brian Jonestown Massacre, Fidlar, Skegss, the shadows ...

D'où vient l'idée de ce clip ?

L'idée de cette chanson vient d'une bague que j'ai trouvé sur la plage en forme de sirène avec une vieille inscription derrière que je n'ai jamais réussi à retranscrire. Petit à petit s'est formée l'idée d'un aventurier en quête de la vague parfaite (que nous tous en tant que surfeur passons notre temps à chercher) mais qui serait hantée par des sirènes. Une sorte de version hypsterisée de l'odyssée d'Ulysse.



Existe-t-il des points communs entre le surf et la musique ? 

Dans le Finistère on a un cadre qui est juste incroyable avec une variété de paysages (parfois lunaires) que l'on retrouve nul part ailleurs et des vagues super fun qui nous inspirent dans nos compositions (le chauvin breton est de retour).

Et la musique, elle, nous motive quand il faut mettre sa combinaison trempée dans le vent et la pluie. Elle nous apaise après une bonne session, nous fait partager des bons moments entre potes ou encore nous fait voyager par ses sonorités. Pour moi, les deux pratiques sont étroitement liées et stimulent quotidiennement notre imagination". 


>> Retrouvez 
>> Vidéo par Mégane Murgia 

                                       
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Goui - le 29/01/2020 à 15:07
déjanté?
Répondre
Articles relatifs
| 0 
08/07 - Autres
Une bande-son épique pour un film épique. Merci Kelly, Angus Stone ou encore Ozzy et Dave.
| 0 
13/02/2019 - Autres
Le Français a de nouveau troqué son statut de surfeur pour enfiler celui de rappeur.
| 0 
29/09/2018 - Autres
C'est frais, c'est léger, et ça nous permet de terminer en beauté ce bel été.
| 0 
17/03/2011 - Autres
Le tube de l'été ? Le groupe LA FEMME réinvente la Surf Musique ! Après les plages de Biarritz, le magazine le...