Italo Ferreira, un parcours exceptionnel

Extra - La preuve qu'on peut apprendre à surfer sur un couvercle en polystyrène et devenir champion olympique.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   
Si ce clip d'Italo Ferreira a été réalisé avant les Jeux Olympiques, il prend une nouvelle dimension avec cette victoire qui l'a projeté dans les TV du monde entier...

Italo y raconte ses débuts à Baia Formosa, un lieu parfait pour passer des journées entières à la plage, mais vraiment pas idéal pour démarrer une carrière internationale: "Ma première planche était un couvercle en polystyrène. Mon père travaillait au port et j'empruntais les couvercles pour surfer pendant qu'il bossait."

Un jour son père a échangé du poisson contre une planche de surf, et c'est là qu'Italo a commencé a remporter des compétitions et à voir plus grand. "Quand je rentre dans l'eau je veux être le meilleur, je n'aime pas voir quelqu'un surfer mieux que moi, je veux me dépasser".

Il explique ensuite comment la perte de sa grand mère l'a affecté, mais qu'il a utilisé ce sentiment comme une force. "Quand j'ai été Pipe Masters et Champion du monde, c'était pour elle".

Enfin Italo exprime sa fierté d'être resté proche de sa famille et de ses amis de toujours à Baia Formosa. "Je veux montrer que là où on s'y attend le moins, il peut y avoir quelqu'un qui va briller dans le monde entier !



         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
30/07 - Autres
Retour sur les J.O, une interview shapeur à ne pas manquer, gros set à Padang Padang et bien plus encore.
| 0 
27/07 - Special Event
Des barrels aux médailles en passant par des rires et des larmes, retour sur cette dernière journée olympique ...
| 0 
27/07 - Special Event
Médaille d'argent plus inattendue chez les filles, Kanoa tout prêt de son rêve et Michel Bourez sous-noté face...
| 4 
25/07 - Compétition
Gilmore et Ferreira démarrent fort. Les français sont tous qualifiés.