Le Team Roxy à l'assaut du Wave Garden

Extra - ...où tout le World Tour peut surfer malgré le flat, mais ne fait pas de compétition...

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Alors que le flat total continue de sévir sur l'Europe, les surfeuses de l'écurie Roxy ont elles aussi eu l'opportunité d'aller tester la vague voisine du Wave Garden dans le Pays Basque Espagnol, artificielle certes, mais au moins les surfeuses auront-elles pu se mettre à l'eau et justifier de leur présence en Europe autrement que pour poster leurs vies passionnantes sur Instagram, partagées entre les sempiternelles images d'Épinal baguette-croissant, la dose de bikinis quotidienne, et les selfies toujours plus irritants.

Reste à comprendre pourquoi, alors que la majeure partie des surfeuses du Tour se sont déplacées sur le Wave Garden ces derniers jours (Teams Rip Curl, Hurley...) et que le but originel d'une compétition de surf est avant tout de distribuer les précieux points dans la course au Titre (plutôt que les concerts, sessions photos et plans marketing...), l'organisation n'a pu tenir les 27 séries de la compétition sur la vague artificielle.

Car même si l'on sait que le Wave Garden n'est pas en mesure légale d'accueillir du public car construit sur un terrain privé et dans une zone rurale non habilitée, le free surf y est possible donc il est parfaitement envisageable d'y tenir des séries, avec une structure réduite et par contre sans public (c'est sûr que c'est moins bien que sur la Côte des Basques un 14 Juillet...), mais au moins les surfeuses, qui méritent un véritable Tour et dont certaines ont terriblement besoin des points pour se qualifier (Pauline Ado par exemple...) pourraient avoir leur chance et compenser leur coûteux voyage en Europe et ne pas se retrouver avec l'ensemble des points et du prize money divisés par 16...

Voici donc la vidéo nos surfeuses Roxy en train de surfer "pour du beurre" les petites vagues parfaites du Wave Garden.



 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
Am'S - le 13/07/2013 à 10:14
Certes l'avantage d'une vague réglée comme une horloge est plus compatible avec une waiting period trop courte et un plan média qui ne supporte pas les aléas.
Certes, la période de flat actuelle combinée avec un temps magnifique propice aux bikinis était une opportunité incroyable pour vendre le concept aux sponsors et aux organisateurs de compétition.
Mais le problème réside dans l'intérêt de la chose: pas de série à 2 ou 3 surfeuses possible sur une vague mécanique et prévisible, une vague qui ne permet que quelques manœuvres systématiques sur lesquelles il n'y a as de différences visibles entre les pros et sans doute peu de possiblités de réduitre le surf à une compétition de skate par la multiplication des aires et autres voltiges pour cause de faiblesse du fond et de la zone de surf.
Pour quelques photos ou une vidéo de quelques minutes d'extraits de rides, ça le fait éventuellement mais quant à tenir l'attention toute une compétition sur la même vague, même taille, même longueur et de surcroit fort modeste, on voit les limites du concept et sa nature de parc d'attraction pour touristes occasionnels.
Bref, le teaser 2013 aura été visionnaire en étant aussi loin que possible du surf et aussi prêt du bimbo-marketing harassant... Toutes ces fantastiques surfeuses méritent de vraies conditions et un vrai regard surf sur elles
Répondre
coffi - le 13/07/2013 à 10:55
La solution n'est pas dans le wave garden pour une compète du tour ou l'intinct marin et le choix de la vague est absent. La solution est d'organiser le roxy pro non pas en juillet mais en même temps que le quik pro qui lui à priori ne risque pas de se retrouver avec 15 j de flat et ce qui n'est pas négligeable de faire des économies (une seule structure pour les 2 compètes). C'est déja le cas sur la gold coast et je ne pense que cela pose problème. Surtout lorsque l'on connait la situation financière de quik en ce moment.
Répondre
guy - le 13/07/2013 à 12:06
c'est à chier.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
15/07/2013 - Extra
On nous a menti : ça a bel et bien surfé la semaine dernière pendant le Roxy Pro. Une preuve de plus avec ces ...
| 0 
27/04/2016 - Free Surf
La Sud-africaine a traversé la frontière namibienne la semaine dernière pour découvrir la puissance gauche de ...
| 0 
17/10/2015 - Film
Les deux surfeuses ont parcouru les côtes reculées d'Afrique du Sud en quête de vagues vierges, sans smartphon...
| 1 
19/09/2015 - World Tour
Retour sur la dernière journée à Trestles avec le sacre de Mick Fanning et Carissa Moore.