Cuba : quand la communauté permet de surfer

Free Surf - "Garder le mental nous permet de continuer à surfer sur l'île malgré les obstacles".

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

 

Sur le globe, il est estimé que plus de 23 millions de personnes surfent, soit plus de deux fois la population cubaine. L'économie actuelle globale du surf est estimée à plus de 50 milliard de dollars, soit plus de la moitié de l'économie cubaine dans son intégralité.

Le surf à Cuba, c'est plutôt compliqué. Les Cubains, eux, ne le sont pas tant que ça. Manque de planches ? Ils se les prêtent. Pas de transports ? Ils vont surfer en covoit'. Pas de prévisions sur le téléphone ? Ils y vont quand même.

La situation du sport à Cuba est plutôt délicate. Le surf étant considéré comme illégal jusqu'à récemment. Le gouvernement ne soutient quasiment que la boxe et le baseball mais certainement pas les sports extrêmes. Pourtant, les vagues sont bien là. Et les surfeurs aussi. 

Alors avec les quelques 150 surfeurs de l'île, concentrés à La Havane ou à Yumuri, une réelle communauté s'est créée. Plus qu'une communauté, une famille, à la limite de la religion, avec une philosophie de vie simple et qui leur est propre. 

Un court film inspirant sur un groupe soudé par le surf, le partage, la passion et les rencontres. 

>> Vidéo par The Locals Project

>> + de vidéos à Cuba


             

   
Mots clés : cuba,
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Hier à 09:05 - Free Surf
Un petit bowl désert, un joli single fin, il n'en faut pas plus pour qu'Ando décroche la couv d'un magazine...
| 0 
Il y a 3 jours - Free Surf
Voilà ce qui vous attend dimanche dans le Sud-Ouest !
| 0 
Il y a 3 jours - Free Surf
Et quant à la distanciation physique, ce sont les déferlantes qui se sont chargées de faire le tri.
| 0 
Il y a 3 jours - Free Surf
"Cette longue période de mise en quarantaine m'a donné le temps de réfléchir".