Matinée massive à Puerto Escondido

Free Surf - Et quant à la distanciation physique, ce sont les déferlantes qui se sont chargées de faire le tri.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


"Le COVID-19 a fermé les plages de l'un des joyaux les plus prisés du Pacifique Sud, ne laissant dans l'eau que ceux qui appellent Puerto Escondido leur maison.

Les flics sont stricts, et les surfeurs ne sont autorisés à surfer que jusqu'à ce que les hommes en bleu ne commencent leur service. Il vaut mieux sortir de l'eau avant cela. Voici quelques-uns de ceux qui habitent le beach break le plus lourd du monde".

La description de la vidéo est claire, et on aurait difficilement dit mieux. Le Pacifique Sud a bénéficié de grosses houles dernièrement, à l'image de Tahiti il y a une dizaine de jours. Au Mexique, le légendaire spot de Puerto Escondido n'a pas été en reste.

Malgré la fermeture des plages en vigueur, les locaux n'ont pas résisté à l'envie de s'envoyer quelques barrels massifs. Et quant à la distanciation physique, ce sont les déferlantes qui se sont chargées de faire le tri. 

>> Retrouvez plus de vidéos de Puerto Escondido






   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
29/05 - Free Surf
J-Bay, Hossegor, Raglan, Puerto Escondido... Sans un seul surfeur dessus !
| 0 
12/03 - Free Surf
La bombe de Kai Lenny à Nazaré ou celle de Tom Lowe quelque part en Europe, le Vieux Continent brille.
| 0 
21/11/2018 - Free Surf
The Right, Cloudbreak, Puerto Escondido... Pas de répit pour Zac Haynes.
| 0 
21/09/2018 - Free Surf
C'était gros, c'était beau, mais c'était chaud surtout à Puerto Escondido !