Rarement la Gold Coast n'avait autant brillé en octobre

Free Surf - Parko, Julian Wilson, Asher Pacey, Dean Morrison, Sierra Kerr, Jack Robinson... ils en ont tous profité.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Tous les surfeurs connaissent les point breaks du Queensland.

Si vous êtes assez chanceux pour les avoir déjà côtoyés, vous savez aussi qu'il faut une part de chance pour les surfer. Car oui, se faire une place au peak en Australie n'est pas easy. 

Mais de Snapper Rocks à Greenmount en passant par Coolangatta ou encore Kirra, la Gold Coast regorge de spots de rêve. Le genre de vagues que l'on voit plus souvent dans les magazines qu'en bas de chez soi. 

Mais s'il y a une autre chose que l'on sait à propos de la Gold Coast, c'est qu'elle revêt ses habits de lumière surtout l'été avec une saison cyclonique allant de janvier à mai. Les vagues du reste de l'année sont beaucoup plus banales. Enfin la plupart du temps...



L'Australie entrant dans un troisième cycle consécutif de La Niña (pour la troisième fois seulement de son l'histoire), les inondations ont été bibliques et les vagues ont commencé à déferler comme rarement auparavant à cette période de l'année.

Il y a quelques semaines, pendant qu'un Challenger Serie se déroulait au Portugal du côté d'Ericeira, de l'autre côté de la planète, les spots ont commencé à s'enflammer pour le plus grand bonheur des locaux qui n'en revenaient pas de voir la Gold Coast briller ainsi à cette période de l'année. 

Julian Wilson est venu spécialement de la Sunshine Coast. Avec quelques légendes locales comme Joel Parkinson ou encore Dean Morrison, ainsi que quelques guerriers du spot comme Asher Pacey, Nick Vasicek, Mitch Crews, Soli Bailey, Wade Carmichael ou encore Morgan Cibilic et Jack Robinson, il s'est régalé. Tous ont livré le genre de performance que nous avons appris avec le temps à (re)connaître et à aimer.

Les vagues n'avaient aucun chance. 



Au même moment, Josh et Sierra Kerr ont prouvé qu'ils étaient bien la meilleure team père-fille du moment et qu'ils le seront encore pendant des années.

Ils ont été rejoints par Morgan Cibilic, Jacob Willcox et le plus grand voyageur de Nouvelle-Zélande, Kehu Butler, alors que les vagues continuaient à faire rage. L'édit se termine à Coolangatta, avec l'homme du moment, Reef Heazlewood, qui montre dans cette vidéo, qu'il est aussi à l'aise en eau salée qu'en eau chlorée. 

Rarement la Gold Coast n'avait autant brillé en octobre ! Profitez-en. 

>> Vidéo par Red Bull 
>> Voir + de vidéos de la Gold Coast 
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
| 0 
30/04 - Free Surf
Technique impeccable, performance indéniable.
| 0 
22/03 - Free Surf
De Burleigh à Sydney cette vidéo permet de conclure ce début d'année de façon un peu plus positive, alors que ...
| 0 
22/01 - Free Surf
Mais quelle vague de malade !