Teahupo'o : Nic Von Rupp et d'autres chargeurs ont payé de leur personne

Free Surf - "Certains voient les chutes comme un échec. Moi je vois ça comme un acte de bravoure pour repousser les limites".

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Si les images qui deviennent virales sur les réseaux nous montrent le plus souvent des rides réussis, n'oublions pas tout le travail qu'il faut pour en arriver là. Oui, personne, pas même les meilleurs locaux tahitiens, ne peuvent se vanter de n'être jamais tombé. Comme dans tous les sports, c'est dans l'échec que l'on apprend. Seulement, chuter à Teahupo'o lors d'un swell comme celui du 28 mai dernier n'est en rien comparable à tirer un penalty sur la barre. Si dans les deux cas on apprend, en surf on risque sa vie quand dans le foot on risque surtout quelques moqueries. 

Il n'a échappé à personne que les derniers swells qui ont touché Teahupo'o à la fin du mois de mai font partie de ceux qui peuvent faire très mal et laisser des traces. Certes les images sont incroyables. Mais n'oublions pas que derrière les images spectaculaires et virales d'Instagram se cachent des athlètes qui sur chaque swell de cette taille, risquent leur vie. 

Cette vidéo est un hommage à toutes celles et ceux qui ce jour-là, ont payé de leur personne. Parmi eux notamment, Nic Von Rupp, le chargeur portugais que l'on a vu surfer à Nazaré tout l'hiver. 



Nic : "Teahupo'o est devenu fou la semaine dernière avec des chargeurs qui ont vraiment repoussé les limites. C'est incroyable de voir les locaux dominer et charger si fort. Quelques wipeouts vraiment lourds ont eu lieu, avec des douleurs et des maux de tête pour nous surfeurs. Honnêtement, certaines personnes voient les chutes comme un échec mais moi je vois ça comme un acte de bravoure pour repousser les limites. Parfois tu échoues, mais quand tu finis par y arriver, tu te prépares pour un ride de toute une vie".

>> Vidéo par Chris Bryant / Andrew Keineder / Tim Pruvost / Manea Fabisch / Mendo Dornellas
>> Voir + de vidéos des derniers swells à Teahupo'o
             
Mots clés : nic von rupp, tahiti, teahupo'o,
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
15/02 - Free Surf
La semaine dernière, William Aliotti, Aritz Aranburu, Gony Zubizarreta et Miguel Blanco notamment ne se sont p...
| 0 
05/01 - Free Surf
2021 fut bien l'année des goofy. Demandez à William Aliotti...
| 0 
11/11/2021 - Free Surf
Quoi de mieux qu'un voyage dans l'Océan Indien à la recherche des meilleures vagues de sa vie pour satisfaire ...
| 0 
06/09/2021 - Free Surf
À 3min28, la preuve que le chargeur portugais est humain ! Tout simplement l'une de ses plus grosses sessions ...