Une parenthèse loin de la médiocrité pour Pete Devries

Free Surf - Dans une ode à la nature, Manera nous offre une introspection de sessions canadiennes.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

 
Le calme et le froid seulement perturbés par le fracas des vagues. En fond, des extraits du poème "no leaders please" de Charles Bukowski. Dans une ode à la nature, Pete Devries nous offre une introspection de ses sessions canadiennes. 

Ces derniers jours, le paysage canadien ne finit pas de nous surprendre. Faisant déjà parti de l'équipe qui a accompagné Mathea Olin dans son périple à la recherche d'un slab, Pete remet le couvert dans son propre edit. Les plans sont tout simplement magnifiques de beauté et de simplicité. La nature, brute et vierge.



Non loin des loups et de la forêt luxuriante, le surfeur canadien score remarquablement les vagues qui arrivent à lui. Les images s'enchaînent au rythme des tubes, des airs et des turns du surfeur Manera. Son sponsor le considère d'ailleurs comme  le "cold water surfer" par excellence. Ce n'est pas cette vidéo qui nous poussera à le contredire. 

Bukowski nous invite dans ses vers à nous "réinventer nous-même". Si Devries est à la recherche de cette réinvention personnelle, le cadre semble plutôt bien choisi. 

>> Video par Manera
>> Par Julen Bordachar
>> Pour + de vidéos du Pete Devries






          
Mots clés : pete devries, manera, canada,
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
06/03/2019 - Free Surf
La palme revient à Jack Freestone pour avoir exploité le cyclone Oma à son maximum.
| 0 
19/02/2019 - Free Surf
Le local Pete Devries vous emmène sur les spots de la Colombie-Britannique.
| 0 
12/02/2018 - Free Surf
Pete Devries profite seul des vagues canadiennes de sa région natale.
| 0 
30/05 - Free Surf
"Quand tu sais que les conditions sont pourries mais que tu y vas quand même parce qu'on sait jamais..."