West Oz : Jack Robinson vous souhaite de bonnes fêtes !

Free Surf - 5 min de tubes impossibles et d'aérials stratosphériques avec le prodige australien.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Depuis ses premières apparitions sur les radars du net il y a de ça quelques années déjà, Jack Robinson n'a cessé de progresser. Après avoir regardé ces 5 minutes complètement folles issues de sa dernière vidéo, on se dit que ce genre de kid surfe vraiment un cran au dessus de tout le monde. Difficile en effet de se caler plus profond dans un tube improbable ou de claquer un plus gros alley-oops... En même temps, quand tu as la West Oz comme home spot presque pour toi tout seul... 

A l'image d'un Taj Burrow à l'époque, Jack Robinson continue de repousser les limites de ce qui est déjà proposé tant dans les airs que dans les tubes. Il suffit de le voir partir sur des vagues improbables pour s'en rendre compte (1min 42). Il est certain que si le jeune kid australien arrive à adapter son style au format de compétition actuel proposé par la WSL, les Gabriel Medina, John John Florence et autres ont du souci à se faire. Il y a (beaucoup) de talent chez Jack. Un talent qui ne demande qu'à s'exprimer. A moins que l'Australien, récent vainqueur de la Rip Curl Padang Padang, ne se cantonne exclusivement au free surf... Ce qui ne semble pas être le cas pour l'instant ! En attendant, Monsieur Robinson vous souhaite de bonnes fêtes et vous dépose cette petite vidéo sous le sapin en guise de cadeau. 






          
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
27/04 - Free Surf
La houle a répondu à l'appel cet hiver, de même que l'élite du surf mondial. Frustrant, quand on sait que deva...
| 0 
07/04 - Free Surf
Car voilà les vagues qu'il ne compte pas utiliser pour le prochain film tant attendu. Déjà très solide.
| 0 
02/03 - Free Surf
À 24 jours du lancement de la saison, ils sont nombreux à profiter des belles conditions de la Gold Coast.
| 0 
23/09/2019 - Free Surf
Quelque part, l'Australien enchaîne pendant 12h des barrels tous plus engagés les uns que les autres.