Mother Island : la nouvelle terreur brésilienne

Slab - "Imaginez un take-off à la Teahupo'o, un barrel à l'indonésienne et un slab final aux allures de The Right".

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   


C'est un peu comme si la vague de The Right ou même des nuances de Teahupo'o étaient arrivées jusqu'au Brésil. On n'avait pas vu le slab de Mother Island comme ça depuis 10 ans. Un slab qui la semaine dernière, a pris des allures de porte des Enfers. Car si tous les yeux étaient rivés sur Puerto Escondido, c'est bien le Brésil qui a pris la lumière. 

Le spot situé non loin de Shock, l'autre slab brésilien, s'est révélé terrifiant ces derniers jours. Mother Island, une île qui s'élève brutalement des eaux profondes. "C'est un spot dangereux car si tu tombes, tu touches forcément" explique le surfeur Ziul Andueza. 

Paroles de locaux.

"La plus grande difficulté quand tu surfes ici c'est de prendre la ligne entre le premier et le second récif", a déclaré Gabriel Sampaio. "Comme c'est très peu profond au début, nous devons placer le nose de la planche en ligne droite, puis prendre de la vitesse pour la deuxième partie pour obtenir un tube plus long. C'était de loin notre plus grand défi ".

Pedro Menezes lui, y a pris la vague de sa vie au point culminant du swell.

"C'est définitivement le plus gros tube que j'ai surfé de toute ma vie. C'est un jour que je ne vais jamais oublier". 


>> Article par Marie-lou Gillot 




                                
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Hier à 15:30 - Slab
On ne l'appelle plus Ours, mais ce slab a toujours autant les crocs.
| 1 
17/04 - Slab
Surfeurs ou jet-skis, personne n'est sorti indemne de cette session sur le slab de Shock.
| 0 
01/03 - Slab
"Teahupo'o et Bingin viennent d'avoir un bébé".
| 0 
01/03 - Slab
Surtout quand on s'essaye à surfer la gauche... (à partir de 3min50 dans la vidéo).