Von Rupp et ses potes à l'ombre d'une Cave très vicieuse

Slab - Au programme, une session engagée sur l'une des vagues les plus dangereuses du Portugal.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   



Au Portugal, les regards étaient récemment braqués sur Nazaré après l'annonce d'une grosse entrée de houle. Pour l'occasion, quelques pointures du surf de gros ont naturellement mis le cap vers la contrée des Oeillets. Les sessions à la rame ont fait plus que tenir leurs promesses offrant plusieurs journées historiques. 


Toutefois, quelques jours après, toujours sur la côte portugaise, un autre monstre a décidé de prendre la lumière. The Cave, localisée à Ericeira, est une vague remplie de vices. Son impressionnante droite tubulaire vient se briser sur un amas de rochers saillants. Ce slab très rapide n'est vraiment pas indulgent avec ceux qui le défient et la moindre erreur est sanctionnée par une entrevue au milieu du récif. 


Ces conditions ne sont pas du genre à effrayer Nic Von Rupp. Au contraire, elles semblent l'attirer. Après s'être envoyé pendant 3 jours à Nazaré, le chargeur portugais s'est jeté sur l'occasion et il n'est pas venu seul. Dans son escouade on retrouve quelques gros noms du surf de gros portugais comme Antonio Silva ou Miguel Blanco accompagnés par Nate Zoller, Tom Lowe et un grom écossais du nom de Ben Larg qui a suivi Von Rupp lors de ses récents périples.


Une équipe très solide s'est donc rendue sur le rivage d'Ericeira. Cependant, on le répète, The Cave est loin d'être un slab anodin. Antonio Silva présenté par Nic comme étant "the Cave master" a un (sacré) passif avec le spot. Il s'y est brisé le dos à deux reprises. Heureusement le chargeur portugais n'est pas du genre rancunier. 


Cet aspect menaçant et risqué de ce slab s'est vérifié au cours de la session. Les surfeurs ont goûté à la vitesse de ce tube très technique et Ben Larg s'est fait surprendre à plusieurs reprises. Ces petites erreurs lui ont coûté un moment délicat au milieu des rochers sous les yeux de son père... heureusement sans conséquence. C'est comme ça qu'on apprend. Un risque qui vaut la peine d'être pris quand on voit les rides à couper le souffle que les chargeurs se mettent lorsqu'ils restent les deux pieds sur leur planche. Un tube pareil vaut bien quelques wipeouts. 


Rien à dire de plus, solide messieurs.


>> Par Julen Bordachar

>> Vidéo par Kenny Kemp, Hugo Almeida, Eric Ippel, Vincent Kardisik, Van Life

>> Pour + de sessions avec Nic Von Rupp.








                         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
21/04/2020 - Slab
Et il est accompagné pour l'occasion d'Axi Muniain, João Macedo et du Français Eric Rebière. Monstrueux.
| 0 
14/05 - Slab
Avec ses tubes qui explosent sur le reef, ce spot ne devrait pas être surfé. L'hawaiien l'a fait, et il s'est ...
| 0 
11/04 - Slab
Embarquez pour un voyage glassy à fleur de récif sur fond de cornemuses.
| 0 
07/04 - Slab
Filmé du bord, ce 2 avril était déjà impressionnant. En aqua, il prend une tout autre ampleur.