Mick Fanning remporte le J-Bay Open 2016

World Tour - Un an après la fameuse finale interrompue par un requin, l'Australien a enfin pu terminer son heat... pour grimper sur la première marche du podium.

Par Surf Session - @surfsessionmag - dimanche 17 juillet 2016 à 13h31
Partager sur :   

Par Alexandre Cassagnes

Soyons clairs, le dernier jour de cette édition du J-Bay Open était loin d'être inoubliable. La droite sud-africaine a offert des petites conditions balayées par un fort vent offshore. Pourtant la belle histoire s'est écrite et Mick Fanning a fait ici un retour gagnant. Même si l'Australien a peut-être bénéficié d'un petit coup de pouce des juges (certaines notes ont paru plutôt généreuses), il faut reconnaître qu'il aura était impérial tout au long de cette compétition.

Des quarts de finale pauvres en vagues

Difficile de ne pas avoir un petit pincement au coeur quand on voit les affrontements qui nous étaient proposés sur le tableau et le spectacle obtenu. On regrettera tout d'abord le très mauvais call qui avait été donné pour lancer le quart de finale opposant Jordy Smith à John John Florence en milieu de semaine.

Puis aujourd'hui, la droite émeraude a eu beaucoup de mal à se réveiller et n'a fourni que très peu de vagues en ce début de matinée. Gabriel Medina en aura fait les frais lors de son heat face à Julian Wilson. Si le Brésilien attaqua fort en ouvrant le bal avec un 8.33, il fut ensuite dans l'incapacité de trouver une seconde vague à scorer. Il aura sans doute manqué de patience en se lançant sur une vague sans potentiel alors qu'il avait la priorité. Second Brésilien à chuter, Filipe Toledo, qui malgré un total de 16.40 pts et un joli alley-oop, se heurtera au mur Mick Fanning. Enfin Kelly Slater perdra dans un heat serré face à Josh Kerr (12.94 à 11.97).

Une belle opération pour John John Florence

Si son quart de finale remporté face à Jordy Smith était critiquable, John John s'est montré irréprochable lors de ces phases finales. Il aura montré un surf très diversifié enchaînant carves, floaters et reverse airs avec style. Pourtant il ne montera pas sur la première marche du podium se buttant lui aussi contre Fanning. Avec sa deuxième place à Jeffreys Bay, John John réalise tout de même une belle opération puisqu'il se hisse à la seconde place du classement général et n'est plus qu'à 2300 points de Matt Wilkinson. L'Hawaïen est clairement en embuscade pour le titre.

La belle histoire : Mick Fanning l'emporte

Ça pourrait être un scénario de cinéma. Mick Fanning qui avait failli se faire happer par un requin lors de la finale de l'an dernier, vient prendre sa revanche et s'imposer. En l'absence de requin pour l'interrompre, il prendra le dessus sur le finaliste de l'édition 2015, Julian Wilson lors de la demi-finale. Inarrêtable, le White lightning remporte l'épreuve et se classe à la 5ème place au classement général. Belle performance, surtout quand on sait que l'Australien a décidé de ne pas suivre toutes les épreuves du Tour cette saison et qu'il en a déjà manqué deux. Pourtant quand on l'interroge sur une possibilité d'essayer de gagner le titre, Mick semble clairement ne pas en faire sa priorité  :“Je ne viens pas vraiment pour ça. Je trouve ça incroyable (sur sa montée dans dans le classement à la cinquième place, ndlr) mais je ne fais pas attention au résultat. Je ne suis pas là pour le titre mondial, je veux juste essayer de nouvelles choses, de nouvelles planches” avant d'ajouter que “le titre mondial n'est plus la chose la plus importante pour moi”.

A la fin de cette épreuve, Matt Wilkinson, John John Florence et Gabriel Medina occupent toujours les trois premières places du classement.

Prochaine épreuve, le Billabong Pro Tahiti, qui aura lieu du 19 au 30 août, et où on souhaitera le meilleur à Jeremy Flores qui y défendra son titre.

RESULTATS PHASES FINALES J-BAY OPEN 2016 :

FINALE :

1: Mick Fanning (AUS) 17.70

2: John John Florence (HAW) 17.13

DEMI-FINALES :

SF 1: John John Florence (HAW) 16.50 def. Josh Kerr (AUS) 14.43

SF 2: Mick Fanning (AUS) 17.10 def. Julian Wilson (AUS) 15.17

QUARTS DE FINALES : 

QF 1: John John Florence (HAW) 10.70 def. Jordy Smith (ZAF) 10.50

QF 2: Josh Kerr (AUS) 12.94 def. Kelly Slater (USA) 11.97

QF 3: Julian Wilson (AUS) 12.33 def. Gabriel Medina (BRA) 11.93

QF 4: Mick Fanning (AUS) 17.64 def. Filipe Toledo (BRA) 16.40



Partager sur :   
COMMENTAIRES (7)
rd - le 17/07/2016 à 17:54
Et oui une victoire bien previsible. Un scenario parfait, une victoire méritée et en plus qui arrange tout le monde même si effectivement les juges ont pu s' emporter un brin parfois. La victoire en mode feelgood grâce surtout au talent sportif et humain de Fanning. Respect.
Répondre
James - le 18/07/2016 à 10:52
Mouai, je ne suis vraiment pas un fan de John John Florence mais pour moi il aurait quand même du gagner la finale. Dommage que la fin de la compétition se soit déroulée dans des conditions pas à la hauteur de cette vague de légende.
Répondre
Yann - le 19/07/2016 à 14:10
2 hold up scandaleux sur Medina et Toledo..le 9.27 de fanning STP, le 3.6 de Medina, pathétique.
Encore plus pathétique c'est de voir Fanning continuer à gagner alors qu'il fait TOUJOURS la même chose, le surf le plus ch... du circuit. Medina s'il répète 2 fois le même air monstrueux on lui colle un 4.67, Fanning lui ça fait 10 ans qu'il fait la meme chose et ce sont des 9 les uns après les autres..
Répondre
RD - le 19/07/2016 à 19:37
Vrai que Mick a souvent eu un surf répétitif ces dernières années, comme Parko, qui lui prend ZÉRO risque et mise tout sur son style "loose"... mais là pour le coup je trouve que Fanning a tout déchiré à J-Bay, surtout en finale. Il a surfé un cran au-dessus. Les juges l'ont un peu aidé certes, mais il aurait gagné quand même. Après, le 3.6 de Médina était litigieux MAIS la vague était franchement petite (Mais ça aurait pu aussi bien valoir un 4.5). On pourra aussi se souvenir de la grande époque de Slater où face à sa maîtrise technique surhumaine (un peu comme Médina aujourd'hui ?)les juges n'hésitaient pas à faire grimper les scores y compris sur des vagues intermédiaires. Medina ne profite pas de ce traitement (il démonte une vague intermédiaire et prend 3.6). De même que bien des airs de Toledo ou lui leur auraient rapporté en manœuvre unique des 10 il n'y a pas si longtemps, quand les airs étaient moins maîtrisés que maintenant. le jugement est une discipline hypercomplexe en soi, et de plus en plus, les critères WSL sont évolutifs en fonction de la nature de la vague, de la taille... et aussi du bonhomme semble-t-il parfois. Et le pire c'est que ça ne changera jamais, car par définitions il existe trop de paramètres subjectifs à combiner pour produire un jugement "exact". Le surf c'est du patinage artistique en 10 fois plus compliqué à juger.
Répondre
yoyo - le 22/07/2016 à 18:56
Les gars, ce que propose Fanning est incroyable, son surf est parfaitement adapté aux critères, il ne fait aucune erreur... Normal que Medina n'aie pas un score, la vague est minuscule.. Enfin sérieusement vous captez rien au surf de compète quoi !
Répondre
Yann - le 25/07/2016 à 09:36
T'es mignon, parler de taille de vague dans du 1m max ça veut rien dire. La taille a son importance quand c'est gros car là on peut parler d'engagement. Mais diviser la note par 2 parce que le gars prends une vague de 60 cm au lieu de 90cm je ne vois pas l'intérêt (pas d'intérêt avouable en tout cas). Mais bon je te laisse nous illuminer de ton savoir.
Répondre
Laleu - le 25/07/2016 à 13:26
Ce d'autant qu'ils nous les brisent, ces brésiliens en tutu avec leurs aerials de danseuses.. Une vague ça se DECHiRE, avec des carves, pas avec des doubles axel et un ptit signe de croix derrière
Répondre
Articles relatifs
| 1 
08/07/2014 - World Tour
Sixième stop de la saison WCT, le J-Bay Open accueille un top 34 chamboulé par une première partie de saison à...
| 0 
06/11 - World Tour
Quel accueil pour le jeune champion ! De retour sur le North Shore, JJF a été accueilli en héros.
| 0 
25/10 - World Tour
L'Hawaïen a été sacré ce matin sur la plage de Peniche (Portugal) lors de l'avant-dernière épreuve de la saiso...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...