Pauline Ado : "Plus motivée que jamais !"

World Tour - Si la Française n'a pas pu renouveler son bail parmi l'élite, son envie d'en découdre au plus haut niveau reste intacte. Une courte trêve hivernale et ça repart de plus belle.

Par Baptiste Levrier - @surfsessionmag - mardi 9 décembre 2014 à 13h48
Partager sur :   

La saison 2014 de Pauline Ado sur le WCT n'a pas été évidente. Des défaites prématurées en début de saison et une pression immédiate sur les épaules pour aller chercher des résultats et assurer un maintien après lequel elle courra toute la fin d'année. Reversée sur le WQS, forcément déçue mais sûrement pas découragée, l'expérimentée surfeuse française (quatre saisons consécutives sur le WCT) ne baisse pas les armes et entend bien reconquérir une place aux côtés des toutes meilleures en 2016. A peine de retour de Maui, Pauline a pris un moment pour faire le point avec nous sur sa saison.

Salut Pauline ! La saison est terminée, qu'est-ce qui prédomine : la déception de ne pas te requalifier ou la satisfaction d'avoir vécu peut-être la plus belle année du surf féminin, surfé des supers vagues, gagné un nouveau titre européen ?

A vrai dire, c'est plutôt la déception qui domine. Je suis ravie de mon titre européen et contente d'avoir vécu cette année spéciale pour le surf féminin. Mais c'est d'autant plus rageant de savoir que je ne ferai pas partie de ce Tour l'année prochaine. Cette saison a été très frustrante pour moi...

As-tu en tête quelques moments qui n'ont pas tourné comme tu voulais et auraient pu faire la différence ?

Il y en a plusieurs… Il y a eu beaucoup de séries cette année où je ne suis pas passée, à quelques dixièmes parfois centièmes de points. Gagner deux ou trois de ces séries aurait pu faire la différence au niveau du classement et du mental surtout. Quand c'est si serré, ça peut pencher des deux côtés mais malheureusement pour moi, cela n'a pas souvent été à mon avantage. C'était dur pour le moral. Mais ça me permet aussi de me poser les bonnes questions. Si je n'ai pas remporté ces séries, c'est aussi de ma faute. Ma confiance s'est dégradée au fur et à mesure de la saison et je pense que cela s'est perçu dans mon surf… A moi de faire des changements pour remporter ces séries clés dans le futur.

Qu'est-ce qui fait la différence à ce niveau ?

La différence se fait sur de petits détails à chaque fois. Il faut surfer juste, engagé, agressif et faire les bons choix. J'ai toujours eu un surf assez en glisse et j'ai souvent manqué d'agressivité, de conviction cette année. C'est un aspect qu'il faut que j'arrive à changer lorsque je suis en compétition pour surprendre les juges.

Seule une victoire à Maui pouvait lui permettre de se sauver sur le CT, compliqué.

L'autre française du Tour, Johanne Defay, a réalisé une belle saison. Quel est ton regard là-dessus ?

Johanne fait une très belle saison. Ce qui m'a le plus impressionné, c'est la capacité qu'elle a eu à rebondir après un début de saison décourageant. Elle a fait les bons choix à chaque fois et a montré un surf solide et sans complexe.Et tu as la motivation pour repartir en campagne sur le WQS en 2015 ?

 

Et tu as la motivation pour repartir en campagne sur le WQS en 2015 ?

Oui, plus que jamais ! J'ai vraiment envie de remettre les compteurs à zéro et mettre derrière moi cette année décevante. J'ai hâte que la saison recommence pour l'aborder dans un autre état d'esprit et faire mon maximum pour me requalifier. Mais, au-delà de la qualification, j'ai pris très peu de plaisir en compétition cette année donc l'un de mes objectifs sera aussi de changer ça en 2015.

Le soutien populaire, ici en France, une source de motivation pour repartir au combat.

Tu as aussi peut-être d'autres envies ?

J'ai vraiment envie de faire plus de trips et de freesurf. Je n'en ai pas eu le temps cette année excepté un trip au Mexiquequi a été… magique ! On a eu de super conditions et j'ai vraiment envie de renouveler l'expérience.  En ce qui concerne mon programme, la trêve hivernale va être très courte puisque nous reprenons la saison WQS mi-janvier. Le but pour moi va être de remettre les choses à plats, me préparer pour arriver en début de saison dans les meilleures dispositions !La saison WCT 2014 de Pauline :

- Gold Coast : 9e

- Margaret River : 13e

- Bells Beach : 13e

- Rio : 5e

- Fidji : 13e

- US Open : 13e

- Trestles : 9e

- France : 9e

- Portugal : 9e

- Maui : 13e

Plus de trips en 2015 annonce Pauline. Le meilleur des entraînements. Photo et portrait : G. Arrieta

Suivez l'actualité de Pauline sur sa page Facebook et son compte Instagram.

Mots clés : pauline, ado
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
61  | 2 
06/11 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...
| 0 
28/11/2014 - World Tour
La victoire de Carissa Moore sur Tyler Wright en finale cette nuit a permis à Gilmore de remporter le titre de...
| 0 
27/11/2014 - World Tour
Nuit pleine d'enseignements sur le Target Maui Pro et fortunes diverses pour nos surfeuses françaises. La cour...
| 0 
02/10/2014 - World Tour
Après une première journée off, les filles se sont mises à l'eau ce matin dans des vagues d'un mètre sur le sp...