Un projet vertigineux de Wave Garden au Brésil

Business - Et ce sera à Gabriel Medina d'endosser le rôle d'ambassadeur à Garopaba.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Garopaba. Une petite ville de surf, aux plages paradisiaques du Sud du Brésil. Ce lieu idyllique, de plus en plus prisé par les touristes, est sur le point d'accueillir un projet immobilier titanesque : Surfland Brazil. C'est le nom donné à ce nouveau concept de complexe hôtelier.

Un projet colossal ayant comme objectif principal, la construction d'une piscine à vagues. Et qui mieux placé que Gabriel Medina pour parler surf au Brésil ? Le double champion du monde sera l'ambassadeur du projet. 

Giesta Enterprises a annoncé ce week-end un nouveau concept de complexe hôtelier à Garopaba appelé donc Surfland Brazil, qui mettra la technologie The Cove de Wavegarden à l'honneur. "Surfland Brazil est un complexe hôtelier, un parc de surf... et bien plus encore" a précisé André Giesta, partenaire de Surfland Brazil et fondateur de Giesta Enterprises.

Et en effet, le complexe semble être un véritable parc d'attraction. En plus du lagon de surf, un skatepark, des piscines, des courts de tennis, du tennis de plage, un musée dédié au surf, des restaurants, une piste de jogging, une salle de yoga, un espace de méditation, un spa et des aires de jeux pour enfants devraient voir le jour. Un projet qui donne le vertige. 


L'ensemble du site a été soigneusement conçu pour avoir le moins d'impact possible sur l'environnement, en intégrant des toits verts, des panneaux solaires, ainsi qu'une collecte des eaux de pluie et de la flore indigène dans l'infrastructure.

Une touche verte écolo très à la mode en ce moment pour justifier ce genre de projet démesuré... Mais ne soyons pas dupes. 

"Wavegarden Cove est l'outil idéal pour les projets immobiliers de cette nature", a expliqué Josema Odriozola, fondatrice et chef de la direction de Wavegarden. "Les gens adorent surfer et, dans des endroits comme Surfland Brazil, ils peuvent rester dans leur propre appartement et profiter de vagues avec leur famille et leurs amis dans un environnement naturel et sûr."

Les projets de piscines à vagues fleurissent comme des petits pains, et si on se la joue visionnaire, on se demande si dans 50 ans les vagues de l'océan intéresseront encore les surfeurs. 


                
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Etmincealors - le 10/06/2019 à 23:22
Des océans complètement pollués on finira à surfer dans de l eau chlore ....j espère que les surfeurs ne seront pas assez bêtes pour payer des sessions dans des complexes comme celui la ......
Répondre
Articles relatifs
| 4 
13/09/2013 - Business
Un court sondage a été mis en ligne pour permettre d'évaluer la faisabilité économique d'un projet de vague ar...
| 4 
19/07/2013 - Business
Brian Keaulana importera la fameuse vague artificielle dans l'archipel mais aussi en Californie...
| 0 
01/10 - Business
Après avoir été indépendante pendant 50 ans, la célèbre marque australienne se fait racheter.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.