Bronte Macaulay renonce au CT

Compétition - Des difficultés personnelles et les contraintes liées aux restrictions sanitaires ont eu raison de la numéro onze mondiale

Par - @surfsessionmag -
Quarts de finales du Sydney Surf Pro 2020  WSL / Ethan Smith
Partager sur :   

    Après deux années des plus particulières, plusieurs pensionnaires du circuit professionnel ont pris la décision de faire leurs adieux au CT. Provisoirement pour certains, comme pour Julian Wilson ou Mikey Wright. Définitivement pour d'autres, à l'instar de Jérémy Florès récemment ou d'Adriano De Souza il y a tout juste un an.

A cette liste s'ajoute maintenant  l'Australienne Bronte Macaulay, 11ème mondiale cette année. Éliminée par sa compatriote Stéphanie Gilmore au Corona Open de Mexico, sa neuvième place lui fait manquer de peu sa qualification directe pour le tour élite de 2022. Bien qu'elle ait atteint le neuvième rang mondial, ses neuvièmes places à Rottnest Island et au Mexique, additionnées à son forfait au Surf Ranch l'ont fait redescendre au onzième rang mondial. Malheureusement, seules les neuf premières du classement de la saison régulière se qualifiaient sur le Tour.

Pourtant, d'un point de vue strictement sportif, la surfeuse de 27 ans pouvait espérer rejoindre le Top 17. Le nouveau format des Challenger Series (au nombre de quatre : US Open, Ericeira, Pro France, Haleiwa) qui se dérouleront entre les mois de septembre et de décembre de cette année offrent la possibilité à 12 surfeurs et 6 surfeuses de rejoindre le CT 2022.

Newcastle Surfest Pro

Cependant, une accumulation de difficultés ont poussé la jeune surfeuse à abandonner la compétition pour un temps. Comme pour tout surfeur professionnel les voyages sont inévitables. Or les contraintes inhérentes aux restrictions sanitaires telles que les quarantaines (14 jours obligatoires pour l'Australie), les tests, les fermetures de frontières, etc. rendent les déplacements compliqués et éprouvants. Mais ces obstacles ont eu une place dérisoire parmi toutes les raisons qui ont conduit l'Australienne à prendre cette lourde décision.

Poussée par des difficultés personnelles particulièrement rudes, Bronte Macaulay a choisi "de ne pas concourir pour le reste de l'année et de rentrer à la maison". Il y a seulement quelques mois, la surfeuse faisait face au décès de Jack, son frère cadet. Tenter de gagner sa place sur la Tour grâce aux Challenger Series l'aurait contrainte à rester encore plusieurs mois loin de chez elle :

"Être avec ma famille et mes amis proches à Gracetown est ce que j'apprécie le plus par-dessus tout. Je veux être présente et être là pour eux comme ils le sont pour moi. C'est ce que je ressens en ce moment".


Originaire d'Australie, Bronte Macaulay est née à Gracetown en 1994. Ancien surfeur professionnel, son père Dave Macaulay, a lui aussi était un pensionnaire du Tour puisqu'il a terminé deux fois à la troisième position mondiale en 1989 et 1993. Il est aujourd'hui son entraineur. En 2017, Bronte fait son entrée sur le CT. Pendant quatre saisons complètes elle fait partie de l'élite mais sans jamais atteindre le top 10 mondial (15e en 2017, 14e en 2018, 13e en 2019). C'est chez elle, sur la côte ouest australienne, que la surfeuse a obtenu son meilleur résultat de l'année 2021. Au Margies Pro, elle élimine la numéro 2 mondiale Caroline Marks en huitième de finales puis Johanne Defay en quarts.

>> Article par Flora Etienne

                                
  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
05/09/2019 - Compétition
Grosse sensation avec la victoire de la Nippone de 18 ans ! Place aux hommes avec encore 8 Français en lice.
| 0 
08/07 - Compétition
4 étapes : Etats-Unis, Portugal, France et Hawaii. 10 Français peuvent encore se qualifier pour le CT !
| 2 
01/12/2020 - Compétition
Le Quik Pro France officialisé comme Challenger Series, Anglet passe en QS 3 000 et Lacanau est rétrogradé en ...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.