Il n'y a plus de Français à Manly

Compétition - Jorgann Couzinet et Mihimana Braye éliminés en 1/8e. Rio Waida intenable !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

C'était les deux derniers rescapés français à Manly. Jorgann Couzinet et Mihimana Braye étaient en effet cette nuit les derniers représentants tricolores, eux qui s'étaient qualifiés dimanche pour les 1/8e ! 

Malheureusement ce matin, malgré les belles conditions, il n'y en a plus. Les deux surfeurs ayant été éliminés dans la nuit au stade des 1/8e.



Pour Jorgann Couzinet (10,50), ce fut la faute à un Deivid Silva intenable, auteur d'un des meilleurs heats de la nuit (15,40). Malgré un 7,83 sur sa 2e vague, le Réunionnais n'aura jamais réussi à scorer un bon back-up. Il termine néanmoins 9e avec 3 320 points dans la musette. De quoi le relancer complètement dans ces Challenger Series. 

"Un peu déçu de ne pas avoir su trouver le score. J'avais besoin d'un 7,54 et j'étais certain de pouvoir l'avoir mais parfois l'océan ne coopère pas. Ce fut le cas, mais je n'en garde que du positif. Je suis lancé. Mon dos ne me fait plus trop mal, on est bien parti" a déclaré Jorgann il y a quelques heures. 

Une 9e place et 3 320 points également pour le Tahitien Mihimana Braye (10,67) qui, malgré un super début de heat, n'a rien pu faire face à l'Hawaïen du CT Imaikalani deVault (12,50). Néanmoins, le Tahitien lance de belle façon sa saison 2022 des Challengers. 

Imaikalani deVault


Tour d'horizon de ce qui s'est passé chez les autres concurrents, alors que Manly a pu offrir dans la nuit, les plus belles conditions depuis le début de cette compétition.

Les 1/4 hommes ainsi que les 1/2 femmes sont désormais connus.

Rio Waida et Michael Rodrigues claquent le heat de la compétition !

Ce ne sont pas John John et Joao Chianca mais le duel que nous a proposé cette nuit l'Indonésien et le Brésilien ressemble fortement à ce que nous ont proposé les deux surfeurs du WCT en ce début d'année. 

Toute la semaine déjà, les deux surfeurs se sont distingués par leur état de forme, affichant régulièrement tout deux, les plus gros scores de l'event. Leur duel en 1/8e de finale avait donc tout d'une bataille explosive et d'une finale avant l'heure. 

Rio Waida


Bataille qui a largement répondu aux attentes puisqu'avec un 17,80 pour Rio Waida, et un 17,67 pour Michael Rodrigues, le heat fut le plus beau de cette compétition. Il faut dire que les deux surfeurs ont aussi et il faut le reconnaitre, pu bénéficier des plus belles conditions et du meilleur créneau de la journée. 



Le Brésilien avait parfaitement lancé les hostilités en scorant rapidement un 8,17 sur sa première vague avant d'enchaîner avec un 9,50 peu après. Dos au mur, Rio Waida n'avait d'autre choix que de se surpasser et de se réveiller s'il souhaitait décrocher sa place en 1/4 à Manly. Ce qu'il fit avec brio puisqu'il scora un 9 puis un 8,80 sur deux vagues consécutives. Suffisant pour prendre la tête et ne plus jamais la lâcher. 

"Je suis vraiment heureux de me qualifier pour les quarts de finale", a déclaré Waida. "Quand j'ai vu les vagues ce matin, vraiment propres et bien formées, j'étais confiant de pouvoir gagner. Je sais que je peux faire de bons scores dans de bonnes vagues. Je vais me reposer maintenant et encourager mon compatriote indonésien Ketut Agus (Ndlr : éliminé) qui surfe plus tard dans la journée et je serai prêt pour le jour des finales demain." 



Poursuivant la tendance établie par Waida et Rodrigues dans le heat précédent, le local de North Narrabeen Jordy Lawler (AUS) et Jett Schilling de San Clemente (USA) se sont eux aussi livrés un incroyable combat dans l'autre 1/8e. 

Jordan Lawler


Alors que Manly continuait à offrir de belles conditions, les deux surfeurs ont opté pour les airs, chacun scorant d'excellents scores sur une seule vague. Bien que Lawler ait réalisé l'un des plus gros aerials de l'événement, il n'a pas réussi à remporter la victoire. Schilling quant à lui, s'est qualifié pour les quarts de finale où il affrontera son ami et compatriote de San Clemente, Kade Matson (USA), assuré lui aussi d'obtenir le meilleur résultat de sa carrière ici à Manly.  



On connaît aussi les demi-finalistes féminines 

Il ne reste plus que quatre concurrentes dans le tableau féminin et trois d'entre elles n'ont jamais remporté un événement majeur dans leur carrière.

Car si Nikki van Dijk (AUS) s'est déjà imposée ici en 2016, ce n'est pas le cas de Sophie McCulloch (AUS), Teresa Bonvalot (PRT) ou encore Keala Tomoda-Bannert (HAW). Ces 3 dernières surfeuses n'ont pas encore dans leur carrière, remporté d'événement majeur. Cela pourrait être le cas de l'une d'entre elles demain. 

Alors que Bonvalot et Tomoda-Bannert affichent certains des totaux les plus impressionnants de l'événement, c'est bien McCulloch qui a remporté la plus grande victoire cette nuit en éliminant en 1/4 la favorite de l'événement et actuelle leader du classement Caitlin Simmers (USA).

Sophie McCulloch


Plusieurs surfeurs du WCT dans le dernier carré

Une poignée d'anciens surfeurs du WCT qui cherchent à se requalifier pour le Championship Tour ont poursuivi leur parcours à Manly cette nuit.

Ce fut le cas on l'a vu de Deivid Silva (BRA) et Imaikalani deVault (HAW) mais aussi de Ryan Callinan (AUS), Leonardo Fioravanti (ITA) et Nikki van Dijk (AUS) chez les femmes.

Prochain call ce soir à 22h45 heure française. Finales à suivre ici 

Léonardo Fioravanti


Highlights



Programme

Hommes


Femmes


                      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
24/05 - Compétition
Honolua Blomfield et Harrison Roach, l'étape de longboard.
| 0 
22/05 - Compétition
Journée compliquée pour les bleus, mais ils sont deux à atteindre les séries man-on-man du Sydney Surf Pro.
| 0 
21/05 - Compétition
Huscenot, Braye, Couzinet et Debierre déjà dans les 24 du Challenger Series de Manly.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.