Fred Pattachia sanctionné par l'ASP

Extra - L'Hawaiien a écopé d'une amende pour ses déclarations sur Owen Wright pendant le Rip Curl Pro Bell's Beach...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

C'est la polémique du jour : Le surfeur de l'ASP World Tour Fred Pattachia a écopé d'une amende de 1000 $ par l'ASP pour avoir dérapé verbalement lors d'une interview après sa série pendant le Rip Curl Pro Bell's Beach. Une sanction qui fait du bruit...

Retour sur les faits : Il y a 3 jours, Fred Pattachia se retrouve dans sa série du 1er tour contre les Australiens Owen Wright et Drew Courtney. Freddy P termine premier de son heat devant Owen et, comme pour chaque vainqueur de série, répond à une rapide interview à la sortie de l'eau. Alors que cette interview est retransmise sur le web, mais également sur deux chaînes de TV en Australie et Brésil, Pattachia s'en prend à la partialité des commentateurs de l'événement. Il leur reproche leurs nombreux propos en faveur d'Owen Wright et déclare notamment : « ils ont ses testicules si profond dans leur bouche »...

L'ASP, qui n'a pas du tout apprécié le dérapage verbal de l'Hawaiien, vient de le condamner à 1000 $ d'amende et à l'obligation de supprimer un message relatif à l'incident publié sur son compte Twitter.

Cette décision fait suite à une clause du nouveau règlement ASP concernant les interviews d'après-série et qui "réfrène le langage politiquement incorrect diffusé en direct et à l'échelle mondiale à un nombre grandissant de téléspectateurs". Renato Hickel, l'ASP Tour Manager, explique que le but n'est pas de limiter la liberté d'expression des surfeurs, mais de veiller à ce que ces derniers soient plus sélectifs dans leur vocabulaire.

Malgré tout, l'ASP a reconnu que les commentateurs avaient beaucoup focalisé sur Owen Wright durant le heat et leur a rappelés que la partialité elle aussi était une infraction.

Dans une vidéo publiée sur son site, Pattachia revient sur le heat et l'interview. Même s'il reproche l'agitation médiatique autour d'Owen Wright, il précise qu'il n'a «rien contre Owen, qui est un super kid, un super surfeur, et probablement un futur Champion du Monde...»

D'après Franck Lacaze, commentateur régulier des webcasts français, « comme dans n'importe quel sport, les surfeurs doivent respecter des règles. Fred Pattachia avait des choses à dire, mais disons qu'il a juste mal choisi ses mots...En même temps, c'est bien qu'il y ait des surfeurs qui osent dire à voix haute ce qu'ils pensent, non ? »

En attendant, l'affaire suscite de nombreuses réactions sur les sites et forums. Un "fond de donation pour la liberté d'expression de Freddy" a même été créé sur le site Stab pour soutenir le malheureux Hawaiien !

A suivre...

VOIR la vidéo de l'interview polémique de Fred Pattachia.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
27/11/2014 - Extra
Plusieurs gros sites internet mondiaux ont été hacké par la Syrian Electronic Army, si on en croit le message ...
| 2 
02/04/2014 - Extra
Des Rolling Stones au monstre de Thurso en passant par la Chine et la Normandie d'Alana Blanchard, un débrief ...
| 8 
13/11/2011 - Extra
L'ASP s'apprêterait à mettre en place des tests anti-dopage sur les surfeurs du Tour dès le début de l'année 2...
| 0 
03/05/2010 - Extra
Le team O'neill Europe a eu droit à une semaine de perfectionnement poussé sur les beach breaks angloyes...