Justine Dupont : "La vraie victoire c'était pendant la session"

Interview - Entretien avec la chargeuse doublement récompensée cette année lors des XXL Big Wave Awards.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Justine Dupont n'est plus à présenter. La semaine dernière, elle est repartie des XXL Big Wave Awards les bras chargés de trophées : le Hydro Flask Women's Performance Award et le Women's XXL Biggest Wave Award qu'elle ne manque pas de dédier à toute son équipe. En attendant le prochain swell d'hiver, la surfeuse canaulaise a repris le circuit des compétitions QS avec comme objectif : les Jeux olympiques !


Celle qui surfe Nazaré comme personne, nous a accordé un entretien pour revenir sur cette journée.


Bonjour Justine ! Tout d'abord, félicitation pour tes deux prix, raconte-nous, cette victoire elle a quel goût ? 


J.D : "Je suis bien contente d'avoir enfin le pied dans ce qui est officiellement reconnu par la communauté du surf de grosses vagues. Ces derniers temps, on a augmenté le niveau, c'était beaucoup d'entraînements, beaucoup d'efforts et de casse. Le surf de grosses vagues c'est une implication morale, mentale et physique. Donc oui, ça fait du bien de voir tous ces efforts récompensés.





Tu mets souvent ton équipe en avant, comment a-t-elle vécu cette victoire ?

 

Pour nous tous, la vraie victoire c'était le jour J, dans l'action. De prendre ces belles vagues, les partager ensemble et vivre ces moments là pleinement. La victoire c'était là. Après, remporter un trophée, ça nous permet de pouvoir se relancer sur la saison prochaine. Acheter du nouveau matos, continuer de voyager sur des gros swell, essayer de nouvelles choses et repousser mes limites encore plus loin donc c'est chouette. Mais surfer ensemble, c'était ça le prix. C'était pendant la session !




Et là, que fais-tu en ce moment ? 


Je suis à Zarautz pour reprendre la saison des compet', l'enjeu c'est les Jeux olympiques (Justine est actuellement en 1/4 à Zarautz au moment de l'interview ndlr). Le planning est parfait pour moi car ce circuit se termine à la fin de l'été. Ce qui me permet de revenir en septembre à Nazaré, pile avant que le swell n'arrive. J'ai prévu une nouvelle saison de grosses vagues cette hiver. 


Andrea Moller a établi un nouveau record du monde, ça pourrait être un objectif pour toi ? 


Avant tout, j'ai envie de surfer, progresser et repousser mes propres limites. Je n'ai pas envie que mes objectifs soit des records. Si repousser mes limites implique de  repousser un record du monde, tant mieux. Mais l'objectif premier est de surfer. Il faut que ça reste une passion. Il faut être au plus proche des sensations et si tu commences à être motivée par la gloire ça peut polluer ce moment. 




Est-ce qu'au line up dans les grosses conditions, la course au record vient justement polluer l'ambiance ? 


Sur les 2 ou 3 plus grosses houles de l'année, il peut y avoir cet état d'esprit « record du monde » qui ressort. C'est un sport d'émotions donc tu peux vite être emporté, dans le sens où tu veux tellement cette vague que ça t'aveugle sur ce qui t'entoure. On voit de plus en plus de monde attirés par les grosses vagues, et j'en fais partie, mais il faut que ce soit fait intelligemment et que la sécurité passe au premier plan.


Pour finir, est-ce qu'on pourrait avoir ton avis sur la polémique lancée par Albee Layer, une vague incomplète peut-elle rivaliser avec une vague finie ? 


C'est un sujet compliqué. Personnellement, mon objectif c'est de finir mes vagues jusqu'au bout. Après, lorsqu'on voit certaines vagues incomplètes mais pourtant très engagées et avec de belles lignes, la question se pose. Je pense qu'il serait temps de mieux définir les critères. Même en ce qui concerne la taille de la vague, on ne sait pas trop bien comment celle-ci est mesurée. Mais je crois que ces points sont sur la bonne voie pour devenir plus clairs". 


Justine à Nazaré

Bien qu'elle soit montée seule sur la scène des Big Wave Awards, Justine ne cesse de souligner que ce sport est un travail d'équipe. C'est pourquoi il est important de féliciter Fred David son binôme à la sécurité, mais aussi Pierre RolletJulian ReichmanAntoine Chicoye et Martin pour ces belles victoires. 


>> Retrouvez en vidéo, la préparation de Justine à Nazaré. 

               
     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
30/08/2018 - Interview
De Nazaré à Tokyo, il n'y a qu'un pas pour la Canaulaise qui se confie sur ses projets.
| 0 
19/01/2017 - Interview
"Nazaré, c'est la grosse école" - Entretien avec Justine Dupont, qui continue son apprentissage au Portugal et...
| 0 
29/11/2011 - Interview
De retour en France, Popo est passée nous voir à la rédac de Surf Session. L'occasion de lui poser quelques qu...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.