Nomme Mignot 5e du Galicia Pro

QS - Le Français décroche le meilleur résultat de sa carrière à Pantin. Miguel Pupo remporte ce QS 10000.

Par - @surfsessionmag -
Nomme Mignot - Photos WSL
Partager sur :   
Les conditions
La playa de Pantin a continué à honorer sa réputation pour les 2 dernières journées de ce Galicia Pro. Les conditions étaient généralement ventées car on attendait l'après-midi pour profiter des meilleurs moments de marée, mais de longues gauches d'un bon mètre ont continué à dérouler jusqu'à la fin de l'épreuve.


Les français

Tim Bisso, héros de notre report de vendredi était le premier français qualifié pour le cinquième tour.  Il allait hélas y croiser le fer avec un autre goofy super chaud cette année : Jadson Andre . Ce dernier a reconnu en lui un compétiteur solide "Pour moi Tim était de loin le meilleur surfeur et le meilleur compétiteur dans ce WQS" a t'il déclaré. Mais du coup le brésilien a sorti le grand jeu pour battre le guadeloupéen. Une rotation monstre notée 9.33 puis une sorte de backflip rarement vu en compétition lui ont permis de l'emporter.


Pour rejoindre eux aussi le tour 5, Charly Martin et Nomme Mignot se retrouvaient d'abord dans une série à 3 avec le redoutable Carlos Munoz. Le costaricien n'a pourtant pas décollé dans cette série et les français se sont qualifiés relativement facilement.

Charly Martin a ensuite vraiment mis Miguel Pupo en difficulté en menant une bonne partie de la série. Puis le brésilien a sorti des vagues en mode "pump-pump-pump air reverse" et décroché les scores nécessaires pour l'emporter. Dommage pour Charly, mais il monte à la 18e place du classement avec seulement 2000 points de retard sur le premier qualifiable.


Tout de suite après, Nomme Mignot se retrouvait face au petit frère et grand espoir, Samuel Pupo. Le français n'a pas tardé à prendre le contrôle de la série, puis à assurer une autre vague très complète pour s'imposer et éviter un duel fratricide au tour suivant.

Le quart de finale qui retenait toute notre attention opposait donc Mignot et Pupo. La série a démarré à sens unique avec Miggy montant un total à plus de 14 avant que Nomme ne marque le moindre point important. Vainqueur des qualifications du Red Bull Airborne d'Anglet, Nomme aurait pu renverser la vapeur avec des manoeuvres aériennes, mais hélas pour lui rien n'est rentré ce samedi.


Nomme décroche ici le meilleur résultat de sa carrière en terme de points. Il fallait remonter à 2015 pour le voir arriver aux séries man-on-man sur une compétition de cette importance. Peut être est il motivé par l'arrivée remarquée de son frère Marco sur le circuit cette année, et on est impatient de les voir continuer à se tirer la bourre à l'avenir !


Les gagnants
Miguel Pupo qui s'impose en Galice, c'est le come back de l'été. A 27 ans il relance sa carrière et a de fortes chances de retrouver un WCT qu'il a déjà pratiqué pendant 8 années ! Il faut reconnaître que cette gauche de Pantin lui allait comme un gant, et que le goofy brésilien était sans doute le surfeur qui mixait airs et turns avec le plus de fluidité.


Jadson Andre avait réalisé un début de saison canon, une troisième place ici le catapulte à nouveau au sommet du classement et lui garantit à 100% sa place sur le WCT l'an prochain.


Matt Banting est un autre ancien du CT qui devrait le retrouver grâce à son quart de finale, mais il y a aussi des jeunes qui ont gratté des points importants ici.

Caleb Tancred 18 ans,  Morgan Cibilic 19 ans, Nomme Mignot 22 ans et Matthew McGillivray 22 ans ont tous atteint les phases finales. Et Jake Marshall, 20 ans, a bien faillit tout emporter et atteignant la finale grâce à son surf backside rapide et précis. Le jeune californien qui est désormais l'américain le mieux classé au QS remporte par la même occasion une wildcard pour le WCT au Surf Ranch dans 10 jours. Cela tombe en même temps que le QS 6000 des Açores... Que choisira-t-il ?


Les perdants
Jorgann Couzinet a reculé mais il reste bien placé au 4e spot qualificatif. Yago Dora, Barron Mamiya et Jack Freestone ont également reculé au classement, mais restent du bon coté de la barre verte et on de le marge pour améliorer leurs moins bons résultats.

C'est plus dur pour Connor O'Leary, Reo Inaba, Nay Young et Evan Geiselman qui voient le top 10 s'éloigner.

Ni Maxime Huscenot ni Joan Duru n'ont pu confirmer ici leurs belles 5e places de Ballito. Ils sont respectivement 24e et 31e avant les deux derniers gros QS européens : les Açores et Ericeira.

Le classement


La petite vidéo

        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 10 jours - QS
A Piha plus précisément. La WSL continue sa ''révolution''.
| 0 
07/07 - QS
Joan Duru et Maxime Huscenot sont cinquièmes et font le plein de points.
| 0 
06/07 - QS
Jorgann Couzinet, Maxime Huscenot et Joan Duru font souffler le French Storm sur le QS 10 000.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 1 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.