Vague d'arrestations pour les surfeurs ne respectant pas le confinement

Santé - Amendes salées, arrestations musclées, coups de feu tirés, et avis polémique de Kelly Slater...

Par - @surfsessionmag -
Noe Mar McGonagle raccompagné par la police  
Partager sur :   

On voyait hier qu'en ces temps de confinement une majorité de surfeurs faisait preuve de responsabilité et que certains étaient même à l'origine de belles initiatives face à la pandémie.

Evidemment il y a des exceptions, et les images de surfeurs qui bravent l'interdiction et finissent dans les bras de la police font chaque jour la une des journaux et des vidéos forcément virales sur les réseaux.

Voilà un petit tour d'horizon de ces faits divers qui vont forcément aider le grand public à garder en tête l'image du surfeur égoïste pendant les 10 ans à venir...

FRANCE

135€ la session à Lacanau, ce surfeur aurait mieux fait de rester à Bordeaux !



ITALIE

On commence le tour du monde "en douceur" avec ce surfeur qui se fait cueillir par la police montée à Ladispoli.


ESPAGNE & PORTUGAL

Guardia Civil et Policia Maritima surveillent les plages. On avait mis les images dans un précédent article : la planète surf à l'heure du coronavirus.

AFRIQUE DU SUD

Un docteur américain, Joseph Hardeman, a bien énervé la communauté locale en se payant deux sessions solo à J-Bay. Il s'en est tiré avec des excuses, mais quand deux autres surfeurs se sont mis à l'eau dimanche, il n'y avait plus d'excuses valables. Leurs photos ont tourné sur les réseaux, puis la police les a arrêté en leur laissant le choix entre une amende de 250€ ou six mois de prison.


PEROU

Vous avez peut-être déjà vu cette vidéo d'un surfeur résistant à une arrestation, et celle de ces deux surfeurs qui terminent leur session dans le fourgon.

COSTA RICA

A Playa Hermosa, les policiers ont demandé à 3 surfeurs de sortir de l'eau. Mais quand un a commencé à courir pour s'échapper, un des agents n'a pas hésité à utiliser son arme. A priori il tirait juste en l'air pour lui faire peur, mais bon...


Deux jours plus tard c'est le champion du monde ISA 2015 Noe Mar McGonagle qui s'est fait arrêter sur la même plage. Relâché un peu plus tard, il risquait théoriquement plusieurs années de prison ferme.

ARGENTINE

Un surfeur qui rentre du Brésil avec des planches sur le toit, puis échappe à la quarantaine qu'il devait respecter... Les images du "Surfista rebelde" sont passées sur absolument toutes les chaînes, et Federico Llamas incarnera pendant longtemps l'image du surfeur inconscient...



BRÉSIL

Délit de fuite totalement raté pour cette SUPeuse de Guarujá !



USA

Les plages de Los Angeles sont fermées et les maître-nageurs ont fait passer le mot aux surfeurs "étourdis". La plupart ont écouté le mot d'ordre, mais un surfeur de Manhattan Beach a préféré répondre par des insultes et un "Qu'est ce que tu vas faire ?". Effectivement le lifeguard n'a rien fait car il ne peut pas coller de PV, mais l'agent de police qui a suivi lui en a mis pour 1 000$. Merci la prune !

L'AVIS DE KELLY 

Ne fuyant jamais la polémique Kelly Slater a avancé un point de vue hasardeux sur son compte Instagram :

"Cette semaine j'ai vu des vidéos de personnes arrêtées alors qu'elles surfaient seules, loin de toutes autres personnes, avant que des gens ne les attrapent physiquement pour les sortir de l'eau ou de la plage. Ça ressemble à un abus d'autorité minable. Ces mêmes vidéos montrent de nombreuses personnes se croisant sur la terre ferme. Si vous ne voyez pas le ridicule de tout cela, c'est que quelque chose ne va pas. Des centres commerciaux restent ouverts dans des pays où le surf est désormais illégal. Pourquoi les gens ne pourraient pas surfer s'ils gardent leurs distances ?"

Le témoignage de Nicolas Rougier, surfeur soignant en CHU de Bordeaux serait sans doute un bon début de réponse...      

   
Partager sur :   
COMMENTAIRES (23)
Pavfun - le 30/03/2020 à 20:37
Kelly devrai pensez à la retraite ...
Répondre
Kaputchino - le 01/04/2020 à 01:37
Exact , le corona est assi un exellent pretexte pour les ordonances politique autoritaires
Répondre
Kaputchino - le 01/04/2020 à 01:43
Bah c'est clair si t'es pas collé ou est le problème ? Abus minable d'autorité , merci kelly , tu as toujours une vague d'avance , face au peureux qui se confinent dans leur frigo !___
Répondre
Northrider - le 30/03/2020 à 23:22
Salut la Terre,
Au risque de choquer ou de passer pour un inconscient récalcitrant, je suis d'accord à 200% avec King Kelly : de la maison à la plage confiné dans sa voiture, de la plage à l'Océan on garde ses distances et dans l'eau on la joue solo. Elle est où la contamination ? Et bien elle est au supermarché où l'on croise n'importe qui, rarement à moins d'un mètre et où tout le monde tripote tout ! Mais ça c'est légal, ça va... Arrêtez la planète, je veux descendre !
Répondre
Personne - le 31/03/2020 à 12:09
Avec un peu de chance, et à moins que Donald (Trump) ne meurt du Coronavirus, Kelly pourra peut-être devenir son ministre des sports.
Deux esprits superbement stupides en ces heures tragiques.
Ferme les portes de ton ranch, prends ta guitare et ferme ta gueule, King Kelly !
C'est l'année et la phrase de trop.
Quel dommage !
Il était si charismatique !
Et quand il ouvrira sa piscine dans le désert de Californie tandis que des gens crèveront en Afrique parce que l'eau sera devenue une ressource rare, vous applaudirez.
Tout cela parce qu'il a été onze fois champion du monde ? Hein ?
La bêtise est parfois la face cachée de l'excellence.
Répondre
Cedric34 - le 31/03/2020 à 15:43
Ce que Kelly dit est parfaitement rationel.

Ceux qui parlent de piscine en Californie et d'eau en Afrique ferait mieux de réfléchir un peu.
En Afrique tropical c'est pas l'eau qui manque.
Au Sahara l'eau a toujours manqué enfin depuis que le Sahara existe.
Mieux vaut faire des piscines dans le désert que d'acheter des ordinateurs. Des ordinateurs pleins de metaux lourds dont les matières premières viennent d'Afrique tropical et dont l'extraction pollue l'eau des petits bambins.

Les plus égoïstes de tous sont ceux qui passent leurs temps à parler d'altruisme comme la police. Les amendes tombent, les SDF sont toujours à la rue, les policiers se promènent...

Les hôtels sont vides et il n'y a aucune place pour les SDF ????
Répondre
Kaputchino - le 01/04/2020 à 01:22
C'est un vrai problème les gens de la rue sont littéralement affamés et assoiffé ,personne ne les aident en ce moment , faut se bouger , leurs donner a manger. Et de quoi se couvrir , il y a des familles dans la rue avec des petits , qui ne sont pas hébergés, il y en a qui meurt de froid, mais on ne le dit pas au 20 heures .n'importe qui peut ramener un sandwich ou de la bouffe , un pull ou quelque chose . Si on ne peut pas nourrir une personne ,on peut en nourrir une . Écoutez votre coeur , c'est ton frère que tu croise .
Répondre
Personne - le 31/03/2020 à 20:56
Bien. Imaginons Cédric. Notre KS, légende vivante, va surfer. Les vagues sont magnifiques. Il déploie la panoplie de figures dont il a le secret. Un peu plus loin, sur la plage, on le filme bien sûr. La session se déroule merveilleusement bien jusqu'à ce que ...aïe ! ...voilà que notre champion se casse à nouveau le doigt de pied (on le sait fragile au niveau des orteils n'est-ce pas). Catastrophe ! On en appelle bien sûr aux personnels soignants. Diantre ! C'est Kelly tout de même. Foin de Corona. Qu'on lui vienne en aide enfin ! Et que ça saute ! Mais non, justement. Ces gens-là sont en train de sauver des vies. Ah mince ! Mais c'est Kelly tout de même ! Que les portes des urgences s'ouvrent grandes pour accueillir notre champion. Il faut faire vite ! C'est urgent ! Son doigt de pied, enfin ! Et bien non ! On ne peut pas. Il attendra.
Mais ce n'est pas encore tout. Le gentil photographe tient une vidéo incroyable de notre champion seul au pic. Il l'a diffuse. Elle devient vite virale, comme toutes les apparitions de Kelly. Les admirateurs la partagent. Son crâne luisant brille sur Insta. Ouahou ! Trop bon ce Kelly ! Sauf que derrière les ordinateurs plein de métaux lourds, les gosses privés de surf se disent : si Kelly va à l'eau,
on y va ! Et vas-y la grande valse du Corona qui continue. Non. Vraiment un peu de bon sens. L'exemplarité est une vertu que les champions ne doivent pas oublier. Ils ont une responsabilité morale. Et Michel Bourez l'a bien compris... lui. Merci Michel ! Qu'il en soit remercié !
Répondre
Cedric34 - le 01/04/2020 à 21:37
Des Si... Et si... Et si...Et si...

Des irresponsables qui feront des conneries il y en aura toujours, tout comme des assoiffés de pouvoirs qui utiliseront tous les prétextes pour réduire les libertés.

Le confinement a marché en Chine donc faisons comme eux en ignorant que de nombreux pays s'en sont bien sortis sans atteintes majeures aux libertés.
Mais bon la liberté c'est qu'un détail, comme les guerres, comme la malaria....

Répondre
phil971 - le 31/03/2020 à 23:59
Les vrais irresponsables ne sont pas les surfers mais nos "responsables" politiques qui méritent bien plus qu'une amende à 135 Euros. Ne cédez pas au politiquement correct et sachez identifier les vrais coupables
Répondre
phil971 - le 01/04/2020 à 00:04
La peur altère votre raisonnement
Répondre
Kaputchino - le 01/04/2020 à 01:12
Vagues parfaites, loin de tout , des voisins,une dénonciation ,les gendarmes , sifflant sur la plage comme pour apeller un chien , ils ont sifflé tant qu'ils ont pu le surfeur n'est jamais venu ,lai lai lai lai ,lai lai lai lai . Chasse au surfeur terroriste .La vague a 135 e ,mais quelle vague ! Petit rappel , toute les dictatures du passé sont arrivé sous d'honorables intentions , le bien du peuple,la sécurité ,la libertad, etc... Si c'est dans une société similaire que vous envisagez de vivre ,dans la peur , allez y ,dénoncez Vos voisins , obeissez sans réflechir . A ceux qui ne voient rien venir ou qui pensent que tout sera comme avant ,je prophétise :les libertés vont s'amenuiser a tout niveaux ,et dans ce nouveau monde ,désolé de vous le dirent crûment , vous travaillerez tellement pour survivre , que le mot même de surfer vous sera inconnu. Je finirai tout de même sur une note optimiste: je vous souhaite a tous et chacun un bon corona , ( et une bonne santé aussi ) et une grande liberté .ha j'oubliai : ne vous inquietez pas,on ne meurt q'une fois .
Répondre
chachabz - le 01/04/2020 à 14:46
@NORTHRIDER : Y a quand même une différence entre prendre un risque pour acheter à bouffer dans un supermarché pour pouvoir se nourrir tout simplement, et aller surfer pour... pourquoi déjà ? pour un plaisir solitaire.
Répondre
Personne - le 01/04/2020 à 15:30
Merci ! Cet échange est ubuesque ! Succession de
confusions, d'amalgames, de théories complotistes et d'arguments politiques ineptes et fondés sur une détestation potitique sans fondements. Allez donc lire Le Prince de Macchiavel, Montaigne et Rousseau, jeunes gens. Ou bien lire tout court, d'ailleurs, pendant ces heures de tragique oisiveté. Vous confondez tout. On ne vous parlait pas de totalitarisme ni d'entraves aux lois républicaines. Quant à votre brillant discours, portez-le sur les barricades, à l'assemblée ou dans les urnes. Et changez de pays si vous n'aimez ni le vôtre ni votre démocratie. L'herbe est sûrement plus verte ailleurs. Mais pitié, taisez-vous ou organisez votre pensée un peu mieux. Il s'agissait simplement de savoir si le surf était absolument nécessaire et si les sportifs de haut niveau devaient ou non donner l'exemple. Ils sont de plus en plus nombreux à faire leur mea culpa (dictionnaire) alors pitié ! Si les responsables politiques arrêtent de faire fonctionner un pays et son économie, c'est bien que l'heure est grave. Enfin.
Répondre
GUIDOP - le 01/04/2020 à 16:41
Bien dit ! Merci
Répondre
Cedric34 - le 01/04/2020 à 21:53
Machiavel : la fin justifie les moyens, l'essence même du fascisme.
Rousseau : l'homme nait bon c'est la société qui l'altère, radicalement different du fascisme.

Quand on veut faire le cultivé encore faut il avoir lu et surtout compris l'oeuvre.

Personnellement je préfère Diderot et d'Alembert dont la contribution scientifique est indéniable.

Quant à l'absolu nécessité : l'absolu c'est l'essence du dogmatisme et de l'extrémisme.

On a le droit d'être egoiste et d'ailleurs on l'est. Autrement on fabriquerait nos propres masques, nos vêtements, notre nourriture, nos téléphones....
L'altruisme, un jour sur deux, cela s'appelle l'hypocrisie.
Répondre
GUIDOP - le 02/04/2020 à 10:59
Renseignez-vous et soyez so-li-daires !
Répondre
Personne - le 02/04/2020 à 13:07
C'est ça ! Nous y sommes : la fin(de l'épidémie) justifie les moyens(mis en œuvre) pour éradiquer le fléau. L'adage est légèrement distordu mais enfin, belle démonstration. Encore qu'une citation ne suffise jamais à expliquer une œuvre. Quant à Rousseau, amusons-nous. Oui les sociétés closes sont pour l'heure plus protégées que les sociétés mondialisées. Je l'ai lu. Merci Cédric. Rien ne prouve que vous ayez lu ces auteurs. Deux citations sont insuffisantes mais merci pour cet apport théorique. L'égoïsme, l'hypocrisie, soit. Je n'ai pas l'ambition d'en discourir ici. Bien trop vastes sujets ce me semble pour être débattus en pareil lieu. Il n'y a pas d'absolue nécessité justement, elle est toute relative et dépend de l'efficacité du confinement. Le surf n'a jamais été une nécessité absolue. Vous brocardez l'apparente intellectualité de mes propos. Je n'affichais pas cette prétention. Enfin je ne crois pas. Si c'est ce cas, recevez mes excuses. Vous semblez très au fait concernant les philosophes des Lumières. Bravo ! Expliquez-nous...
Répondre
Personne - le 02/04/2020 à 16:33
Cédric, vois avez raison. Vous avez tous mille fois raison. N'en parlons plus. Je vous invite, qui que vous soyez et où que vous soyez à partager une bonne session, dès que tout cela sera fini, sur le spot que je fréquente quotidiennement et que j'aime, dans le Sud secret des Landes. Dites « Personne » au pic (comme Polyphème, le cyclope de L'Odyssée) et je vous reconnaîtrai. Vous verrez vous ne serez pas déçu.es par la qualité des vagues...et merci pour cette discussion. La controverse est toujours constructive. Soyons des surfeurs solidaires, en effet.
Portez- vous bien !
Répondre
tatu - le 05/04/2020 à 05:03
Kelly, beau a voir surfer, mais a ecouter ...
Donc on autorise le surf, ok, et le tennis aussi non ? (un filet sépare les joueurs non ?), la pétanque avec un metre de distance, le ping-pong ca passe, ect ... Ou alors le surf doit etre "au dessus" ?? Au dessus de quoi ?
Ridicule discours du surfeur "libre et philosophe" (...) depuis son ranch, laisse travailler les medecins, les infirmieres, les policiers et pense a ceux qui ont perdu la vie, ou un proche.
Répondre
niveauCM1 - le 18/11/2020 à 13:15
Cet article fait des surfeurs de dangereux égoïstes. Alors la moutarde monte...
Je vais prendre la parole. Je suis enseignant dans un collège, je me mélange à de nombreux élèves dans un bahut surchargé un bahut 700 avec 900 élèves.
A côté de ça, je peux pas faire de kayak ou de surf seul.
Des gens se font verbaliser pour cette raison (c'est vrai qu'un surfeur seul est dangereux...).
Alors un peu de réflexion (niveau CM1 ?).
Si je résume :
-Faire les courses à plusieurs (l'économie, l'argent) : autorisé
-Aller à la pêche pour s'alimenter : interdit (premier droit de la constitution bafoué = droit à s'alimenter).
-Aller acheter des cloppes à 10km : autorisé
-Faire du sport à plus de 1km ou un sport aquatique (c'est quoi le problème avec les sports aquatiques ????) : interdit
-Aller chercher du cash à 30km : autorisé
-Aller chercher une motte de beurre chez le voisin à 1km,5 : interdit
-Faire ses courses sur amazon :autorisé
-Faire ses courses chez le commerçant local : interdit.
-De plus en plus de témoignage personnel de personnel hospitalier qui témoignent de la manipulation des chiffres (on fait passer des décès hors covid pour du covid)
- Etc, etc, etc...
Donc en conclusion si vous pensez encore qu'il faut faire le gentil et ne plus aller dans l'eau, soit vos raisonnements sont complètements altérés, soit ce journal n'est pas neutre.
Ce confinement n'a rien d'un confinement, c'est juste une interdiction des loisirs en tous genres, il faut travailler pour consommer et encore plus piller la planète.
Dans ce pays, on a un problème avec le sport et les activités natures et d'une façon générale avec la santé (la vraie). On préfère bouffer du médoc à longueur de temps et financer la médecine. Les flics passent leur temps à s'occuper de problèmes peu importants et peu prioritaires et on se demande pourquoi on a des soucis de criminalités et autres.
Je vous parie que pour le black friday, le gouvernement va autoriser les commerces (mais surtout pas les loisirs !).

J'ai honte d'appartenir à ce pays dont les dirigeants ne sont plus capable de prendre des décisions cartésiennes et obéissent à d'autres logiques qui m'échappent (sous influences ?) mais aussi dont les plus irresponsables n'ont pas su avoir un comportement corrects (collés les uns sur les autres dans une soirée sans masque par exemple) .
Au final, le virus fera ce qu'il veut, nous l'aurons tous qu'on le veuille ou non et toute tentative de contrôler la nature ne sert à rien.


Répondre
Articles relatifs
| 5 
04/03 - Santé
L'idée a un moment séduit Kelly. Mais que vaut vraiment le régime vegan pour un sportif ?
| 0 
17/11 - Santé
Adressée au gouvernement, cette dernière a déjà récolté plus de 4 600 signatures dont des surfeurs bien connus
| 3 
06/11 - Santé
On tente de vous donner les réponses (presque) au cas par cas.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.