Qui va gagner la Vans Triple Crown ?

Special Event - John John Florence et Carissa Moore semblent bien lancés dans cette édition numérique, mais ils ne sont pas les seuls à avoir scoré !

Par - @surfsessionmag -
@John_John_Florence
Partager sur :   

Le programme d'une saison hawaïenne modifiée pour cause de Covid a donc finalement été largement annulé pour cause de Covid... Pas de QS à Haleiwa, pas de CT à Sunset, cela aurait pu être un hiver à oublier. Heureusement le "Ben Aipa swell" a remué l'archipel comme jamais la semaine dernière, et côté compétition, le pari de transformer la Vans Triple Crown en un évènement virtuel est en train de s'avérer gagnant.

Rappelons que pour cette édition, chaque participant était invité à soumettre 2 vagues surfées à Haleiwa, 2 à Sunset et 2 à Pipeline entre mi-décembre et mi-janvier. Et cela tombe bien car cette période a vu les swells s'enchainer. Ce sont donc plus de 200 entrées qui sont arrivées jusqu'à la toute dernière journée, certains compétiteurs profitant même de règles assez souples pour permettre de changer une vague au dernier moment.


Disons le tout de suite il n'y a aucun surfeur européen ni aucun champion brésilien dans le lot, la Triple Crown se joue quasi exclusivement entre hawaiiens, américains et australiens cette année. Dommage, on aurait bien aimé voir Johanne Defay, Michel Bourez ou Jérémy Florès se prêter à l'exercice...


Au rayon des bonnes nouvelles on note le retour des filles dans cette compétition après plus de 10 ans. Et on s'attend logiquement à voir Carissa Moore au sommet du classement, surtout après le temps qu'elle a passé sur chaque spot. La compétition accueille d'autres grands noms comme Coco Ho ou Steph Gilmore, mais cette épreuve est aussi l'occasion de découvrir la  jeune Zoe McDougall ou de voir ce qu'une free-surfeuse locale comme Moana Jones peut faire sur un spot comme Pipeline...

Coté hommes, notons que les frères Florence ont vraiment joué le jeu, en passant par exemple une journée entière à "chasser des scores" sur chacun des 3 spots. Cela paye pour Nathan qui menait la compétition après le premier décompte, mais surtout pour John John qui a déjà des scores frisant la perfection à Haleiwa (27,2 et 29,4 sur 30).

Et franchement, même si Jack Robinson a envoyé du lourd cet hiver, on ne pariera pas contre JJF après avoir regardé ses deux vagues à Pipe. Sur la première il part quasi direct dans le tube, navigue plusieurs sections, et sort avec le souffle. Sur l'autre, prise au second reef, il a le temps de faire un long bottom avant de s'engouffrer dans une caverne béante. Et pour ses deux rides à Sunset, pas de tube mais ça carve sévère. La vague où il part super late et met deux énormes turns bras dans le dos est encore une pépite.


Mais laissons aux juges le soin de déterminer un champion et une championne pour chaque spot, ainsi que d'annoncer leurs choix pour les triples couronnes attribuées au surfeur et à la surfeuse les plus complets. Les scores seront révélés au cour d'une cérémonie de remise des prix organisée dans la nuit du 26 au 27, on se donne donc rdv mercredi pour décortiquer les résultats !

       
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
22/09 - Special Event
Waiting period du 1er septembre au 23 décembre. La règle numéro 1 n'a pas changé : seuls les tubes comptent.
| 0 
27/07 - Special Event
Des barrels aux médailles en passant par des rires et des larmes, retour sur cette dernière journée olympique ...
| 0 
27/07 - Special Event
Médaille d'argent plus inattendue chez les filles, Kanoa tout prêt de son rêve et Michel Bourez sous-noté face...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.