Adriano De Souza remporte le Rip Curl Pro Portugal

World Tour - Le Brésilien s'impose au terme de trois jours de surf parfait, en venant à bout d'un Kelly Slater qui se rapproche sérieusement de son 11ème titre?

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Il est des victoires qui ont une saveur particulière, un goût suave de libération et de consécration après une lutte âpre et intense. Au terme de trois longues et excitantes journées de surf parfait sur le spot de Supertubos, le Brésilien Adriano de Souza remporte l'ultime affront d'une épreuve d'ors-et-déjà considérée comme l'une des plus belles de l'année 2011, se payant le luxe d'empêcher le 'king' Kelly d'approcher de trop près son 11ème titre mondial. Adriano explose, et c'est tout le crew brésilien qui exulte, transformant la plage en un véritable champ de bataille.

L'édition 2011 du Rip Curl Pro Portugal à Peniche, aura été tout simplement magique. Des tubes parfaits à l'engagement des surfeurs en passant par la foule dense et exceptionnelle, tous les éléments auront été réunis pour que ces trois jours écrivent une page historique le l'histoire du surf professionnel.

Afin de profiter du dernier jour de swell conséquent sur le spot de Supertubos, les organisateurs avaient décidé de lancer la fin du round trois dès le levé du jour, pour avoir une chance de voir une finale marquée par quelques barrels. Pendant les dix-neuf heats qui rythmeront la journée, la trajectoire de plusieurs surfeurs émérites aura marqué les esprits. On pense notamment au jeune John John Florence, époustouflant de rythme et de fluidité dans ces tubes qui lui sont familiers, mais aussi aux plus expérimentés Taj Burrow et Bede Durbidge, dont les trajectoires n'ont pas pris une ride.

Charly Martin - Crédit : Nike
Slater, magistral pendant tout l'événement, s'incline en finale / Justin Barnwell

En début d'après-midi, les quarts de finale sont enfin dessinés. Taj ouvre les hostilités de ces phases finales en venant à bout d'un Julian Wilson qui ne parvient pas à trouver son rythme, avant de rejoindre Kelly Slater en demi-finale. Le 'King' est impérial. Après avoir écrasé Heitor Alves en quart (18, 70 contre 7,67 points), il signe le meilleur total de la journée (19,50 points) face à un Taj frappé de malchance. L'Australien, jusque là en tête du heat, brise son leash à 10 minutes de la fin. Il nage de toutes ses forces vers le bord, se saisit d'une autre planche et court vers le nord pour entrer dans l'eau et constater, dépité, que Slater s'extirpe in extremis d'un monstre époustouflant. C'est un dix, Burrow s'incline. On croit Kelly déjà toucher du doigt une nouvelle victoire, mais c'est sans compter sur la foi et la rage d'un Brésilien déjà victorieux cette année à Rio : Adriano de Souza.

Charly Martin - Crédit : Nike
La finale, malheureusement, aura cruellement souffert du manque de vagues. Cela n'empêchera pas la foule extrêmement compacte de faire monter la pression dès qu'un semblant de série fait son apparition. La nervosité est à son comble. Kelly fait une erreur de priorité dont Adriano se saisit pour prendre un superbe tube qui lui vaudra un 9. Slater, furieux contre lui même, frappe l'eau à plusieurs reprises, conscient qu'il vient de commettre une erreur fatale. Le décuple Champion du Monde ne parviendra pas à rejoindre De Souza qui a désormais pris place sur un nuage, incrédule face à l'exploit qu'il est en train d'accomplir. Ca y est, le crew brésilien explose de joie dans l'espace surfeurs, Adriano est officiellement le roi couronné de trois jours de tubes incroyables, et monte désormais à la troisième place du classement ASP.

Kelly, malgré cet échec, continue de prendre sûrement de l'avance sur Owen, éliminé au troisième tour, dans une course au titre qui ne compte désormais plus que deux épreuves. Le sourire aux lèvres, la caravane du World Tour quitte l'Europe pour San Francisco où, qui sait, un onzième titre mondial attend peut-être Kelly Slater.

Retrouvez les résultats, les photos et les vidéos de la journée sur le www.live.ripcurl.com

-Olivier Hamelin-

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
18/10/2018 - World Tour
L'occasion de rendre hommage au champion du monde brésilien, qui s'est blessé hier à Supertubos.
| 0 
19/05/2016 - World Tour
Opposé en finale à Jack Freestone, l'Hawaïen s'est de nouveau imposé sur l'étape brésilienne et s'assure une b...
| 7 
17/12/2015 - World Tour
Le Brésilien a décroché jeudi soir son premier titre mondial à Pipeline.
| 0 
08/11/2015 - World Tour
Ils sont encore 6 à pouvoir prétendre au titre cette année. Avec un Mick Fanning bien ésseulé face aux brésili...