Billabong Rio Pro : c'est parti !

World Tour - La période d'attente de la troisième épreuve World Tour de l'année débute aujourd'hui à Barra de Tijuca, où l'on s'attend à une montée en puissance du clan brésilien devant son public.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Un mois après la victoire de l'Australien Mick Fanning à Bell's Beach, le World Tour s'est rassemblé à Rio de Janeiro pour la troisième épreuve de l'année dont la période d'attente débute aujourd'hui pour se poursuivre jusqu'au 20 mai. C'est plus exactement sur le spot de Barra de Tijuca, théâtre principal des hostilités, que le Top 34 va reprendre une course au titre qui s'annonce plus que jamais ouverte en ce début d'année.

La waiting période n'avait pas encore débuté qu'un premier coup de tonnerre venait frapper hier la compétition. Kelly Slater, actuel leader du classement et onze fois Champion du Monde, s'est vu obligé d'annuler sa participation à l'épreuve auriverde, suite à une blessure au pied contractée lors d'une session à Cloudbreak (Fidji). Quand le chat n'est pas là, les souris dansent. Autant dire que cette nouvelle, aussi décevante qu'elle puisse être pour les fans du 'King', est une aubaine pour une partie des surfeurs du Tour, qui voient de ce fait s'ouvrir un peu plus le champ des possibles pour le reste de l'année.

"C'est malheureux que Kelly ne soit pas là," déclarait Mick Fanning. "Mais dans un autre sens c'est aussi une bonne chose. Même si il n'est pas là, nous devons quand même tout donner, faire notre boulot et obtenir les résultats dont nous avons besoins, car Kelly avait raté un événement l'année dernière, ce qui ne l'avait pas empêché de gagner le titre. Donc il sait ce qu'il fait."

Slater absent, c'est le Brésilien Willian Cardoso qui prendra sa place au line-up, tandis que l'Hawaiien Fred Patacchia continuera de remplacer un Dusty Paine toujours pas remis d'une blessure à la cheville l'ayant retenu hors de l'eau tout l'hiver. Côté Wildcards, les deux locaux Thomas Hermes et Peterson Crisanto ont obtenu les faveurs de Billabong, et viendront défier les ténors du circuit devant leur public.

Medina en conférence de presse aux côtés de Parko / Kirstin ASP

Si les Australiens emmenés par Taj Burrow et Mick Fanning, respectivement victorieux à Snapper et Bell's, ont dominé le début d'année chez eux, il se pourrait bien que la balance penche cette fois-ci du côté du clan brésilien. Dans l'arène bondée et survoltée de Rio, nul ne doute que le tenant du titre Adriano de Souza donnera tout pour réitérer sa performance historique sur ses terres, en espérant que les conditions seront plus exploitables que l'année dernière. Quant à Gabriel Medina, époustouflant de maîtrise lors du dernier Prime de Trestles il y a quelques jours, gageons qu'il arrivera avec une confiance remontée à bloc et prêt à donner un nouveau souffle à son début de saison World Tour assez lent.

Chez les filles, l'affront devrait être de taille dans cette cinquième épreuve de l'année entre Steph Gilmore, Sally Fitzgibbons et Courtney Conlogue, toutes les trois victorieuses dans les étapes précédentes. Saofia Mulanovich (PER) et Silvana Lima (BRA) ont été obligée de déclarer forfait pour état de santé et blessure, et seront remplacées par Melanie Bartels (HAW) et Sarah Mason (NZL). Après quatre compétitions déjà bouclées cette années, la course au titre reste très serrée avec un léger avantage pour Steph, quadruple Championne du Monde, qui semble avoir retrouvé son surf. On espère, malgré l'écrasante domination de ces filles, que les Française Pauline Ado et Justine Dupont, en difficulté depuis le début de l'année, parviendront au Brésil à trouver leurs marques et imposer leur surf.

Plus d'infos de photos et de vidéos sur le site du Billabong Rio Pro.

Retrouver dès aujourd'hui la compétition en Live sur la Chaîne TV MCS Extrême.

BILLABONG RIO PRO ROUND 1 MATCH-UPS:

Heat 1: Josh Kerr (AUS), Bede Durbidge (AUS), Jadson Andre (BRA)

Heat 2: Jordy Smith (ZAF), C.J. Hobgood (USA), Patrick Gudauskas (USA)

Heat 3: Owen Wright (AUS), Raoni Monteiro (BRA), Taylor Knox (USA)

Heat 4: Adriano de Souza (BRA), Kai Otton (AUS), Willian Cardoso (BRA)

Heat 5: Taj Burrow (AUS), Kieren Perrow (AUS), Tomas Hermes (BRA)

Heat 6: Joel Parkinson (AUS), Matt Wilkinson (AUS), Peterson Crisanto (BRA)

Heat 7: Julian Wilson (AUS), Brett Simpson (USA), Fredrick Patacchia (HAW)

Heat 8: Gabriel Medina (BRA), Adrian Buchan (AUS), Yadin Nicol (AUS)

Heat 9: Mick Fanning (AUS), Damien Hobgood (USA), Travis Logie (ZAF)

Heat 10: Michel Bourez (PYF), Miguel Pupo (BRA), Tiago Pires (PRT)

Heat 11: Jeremy Flores (FRA), Heitor Alves (BRA), Kolohe Andino (USA)

Heat 12: John John Florence (HAW), Alejo Muniz (BRA), Adam Melling (AUS)

BILLABONG WOMEN'S RIO PRO ROUND 1 MATCH-UPS:

Heat 1: Courtney Conlogue (USA), Lakey Peterson (USA), Sage Erickson (USA)

Heat 2: Tyler Wright (AUS), Paige Hareb (NZL), Justine Dupont (FRA)

Heat 3: Stephanie Gilmore (AUS), Sarah Mason (NZL), TBA

Heat 4: Sally Fitzgibbons (AUS), Rebecca Woods (AUS), Melanie Bartels (HAW)

Heat 5: Carissa Moore (HAW), Coco Ho (HAW), Jacqueline Silva (BRA)

Heat 6: Laura Enever (AUS), Malia Manuel (HAW), Pauline Ado (FRA)

Highlights des phases finales 2011 :



Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
paul cinho - le 09/05/2012 à 13:50
Pour le coup je suis content de pas payer le live...
Répondre
George - le 09/05/2012 à 17:14
Je regarde le live là, c'est lamentable... On touche le fond. bah, c'est bon pour le bizness, tant pis pour le surf. Vivement le retour du tour à Biarritz en plein mois d'aout ou aux Sables d'Olonne ou Etretat, pourquoi pas ?
Répondre
evergreen - le 09/05/2012 à 22:01
Ca donne envie de surfer ces images... on serait revenu au style des années '90 !
Répondre
paul ciño - le 10/05/2012 à 01:28
dites aux cameramans d'orienter leurs objectifs vers les nanas qui barbotent autour des surfeurs plutot que sur ces derniers..ça donnera au moins 1 raison de matter le live.
perso le lac d'hossegor cest plus pres et cest mieux!humour..
Répondre
Articles relatifs
| 0 
18/10/2018 - World Tour
L'occasion de rendre hommage au champion du monde brésilien, qui s'est blessé hier à Supertubos.
| 0 
19/05/2016 - World Tour
Opposé en finale à Jack Freestone, l'Hawaïen s'est de nouveau imposé sur l'étape brésilienne et s'assure une b...
| 7 
17/12/2015 - World Tour
Le Brésilien a décroché jeudi soir son premier titre mondial à Pipeline.
| 0 
08/11/2015 - World Tour
Ils sont encore 6 à pouvoir prétendre au titre cette année. Avec un Mick Fanning bien ésseulé face aux brésili...