Fantasy League : aviez-vous fait les bons choix ?

World Tour - Début de compétition canon pour nous, avant de nous effondrer après les jours off...

Par - @surfsessionmag -
WSL / Cestari
Partager sur :   

On fait un nouveau débriefing de notre performance à J-Bay, et si nous n'avons pas brillé, nous n'avons pas non plus été mauvais ! Nous étions 254e sur 474 à Rio. Nous voici désormais 252e sur 495 ! Oui, ne riez pas, c'est quand même 2 places de gagnées...

Chez les filles, c'est l'inverse... Nous sommes passés de 47e sur 134 à 49e sur 143

Ce n'est pas parfait, mais ce n'est pas désastreux. Nous étions en tête après les premières journées. Mais nous avons perdu tous nos surfeurs en une journée ! Les journées off nous auront coûté très chères.



Fantasy League

Si vous ne savez pas encore ce qu'est la Fantasy league, il n'est pas trop tard. Cliquez ici et rejoignez-nous   ! En quelques mots, Fantasy League c'est un jeu qui vous permet à chaque compétition du World Tour (masculin et féminin) de choisir vos surfeurs préférés. Vous gagnerez des points en fonction de leurs résultats.

Surf Session a lancé sa league en début de saison et après 6 events vous êtes déjà 495 participants sur notre league masculine et 143 sur notre league féminine.

Notre sélection pour J-Bay ...

Chez les hommes


On ne va pas se mentir, on aurait pu mieux faire.

Et (une nouvelle fois), Toledo nous a clairement sauvé la mise en réalisant notre meilleur résultat. Arrivé en demi-finale face à Italo Ferreira, sa 3e place a été notre meilleur pari de cette Fantasy League. Quant à Medina, on aurait dû se douter que le Brésilien allait revenir en forme du Oi Rio Pro en scorant à J-Bay. Nous avions longtemps hésité entre les deux. 


Smith nous a quelque peu déçu. S'il y a un surfeur sur lequel nous n'avions pas hésité, c'était bien lui. Le surfeur était chez lui, et pouvait surfer les vagues sud-africaines mieux que quiconque. Du moins nous le pensions. Mais cet event ne lui a pas souri étant donné qu'il s'est arrêté dès le round 4 juste avant les quarts, éliminé par un Owen Wright en forme (bien que quelque peu étourdi). C'est clairement notre plus grosse déception. Si même Jordy à J-Bay nous abandonne... 


Pour les autres, c'est la pagaille. Seuls Ezekiel Lau et Michel Bourez ont su aller jusqu'au round 4, nous faisant gagner quelques (précieux) points. Pour Ezekiel, nous nous sommes sûrement un peu emballés. On y a cru pourtant. Lui, peut être un peu moins.

Michel Bourez quant à lui était notre pari français. Face à l'Hawaïen Zietz, le Tahitien a cédé à notre plus grand malheur. On le voyait pourtant fait pour les vagues sud-africaines. On avait en tête le duel mémorable de l'année dernière face à Joel Parkinson et nous étions persuadés que cette année, suite à la retraite de l'Australien, Michel arriverait en bonne position.


Nous nous sommes aussi et surtout trompés sur Wade Carmichael et Wilson, qui nous ont certes fait gagner quelques points en passant  le round 2 mais qui ne sont pas allés plus loin que le round 3. Wade Carmichael était arrivé 2e l'année dernière sur cette même étape du CT, cela nous paraissait logique qu'il termine en bonne position cette étape 2019, mais l'Australien termine 17e, battu par Zietz. Allez comprendre. 


Quant à Wilson, n'en parlons pas. Bien qu'éliminé par un de nos choix (en l'occurence Ezekiel Lau), il nous a tout de même déçu. Il avait atteint les quarts de finale l'année dernière, 3e à Margaret et 5e à Rio cette année, on le voyait bien viser un top 5 en Afrique du Sud. Nous pensions que l'Australien avait véritablement lancé sa saison. Nous sommes peut être son chat noir. Nous ne le choisirons pas à Tahiti. On lui souhaite de revenir dans la course au titre. 


Enfin, nous pensions jouer la carte de la nouvelle génération avec Griffin Colapinto et Conner Coffin, mais les deux Américains n'ont pas non plus réussi à aller jusqu'au round 4.

Concernant Griffin, il fallait s'en douter. Le surfeur américain est bourré de talent. C'est indéniable et on le voit bien finir dans le top 5 dans les années à venir. Mais le choisir pour cette épreuve, d'autant plus après sa blessure, était un risque à prendre. Éliminé par Medina, nous plaçons toujours beaucoup d'espoirs en lui.


Notre grande déception reste tout de même Conner. Connu pour être un surfeur puissant sur le rail, Conner Coffin était (normalement) taillé pour les vagues de J-Bay.  Il était pourtant arrivé jusqu'au 1/4 l'année dernière, et nous étions persuadés qu'il irait plus loin cette année. Conner nous a habitué à mieux, notamment en terme de surf.

A croire que nous avons été aveuglés par sa performance musicale du 4 juillet ...


Chez les femmes



Même constat que chez les hommes : pas glorieux, mais pas catastrophique non plus. La plus jeune surfeuse du CT Caroline Marks nous a bien sauvé en allant jusqu'en 1/4, bien qu'éliminée par la gagnante de ce Corona J-Bay, Carissa Moore


Pour Bianca Buitendag, nous avions peut être un peu trop misé sur la carte locale. Cependant, nous pensions qu'elle réussirait à aller plus loin que le 2e round


Johanne Defay, seule Française du tour, était notre choix de coeur. Mais pas que. On comptait sur la Française mais cette dernière n'a rien pu faire face à la future vainqueur Carissa Moore.


La grande déception chez les femmes reste bien évidemment Stephanie Gilmore. Pour nous, personne d'autre que la septuple championne du monde ne pouvait régner sur J-Bay.

Son style et ses performances antérieures sur le spot sud-africain nous avait persuadé qu'elle pourrait gagner une fois de plus cette étape du CT. Malheureusement pour elle comme pour nous, elle s'est arrêtée en 1/4.


Résultats de notre league

Chez les hommes

Un peu de changement chez les garçons.  Choka picks $ qui était 1er passe 3e, suivi de Great Parisians et Lucas's Picks. Le top 3 se voit ainsi détrôné par Putu XL suivi de Brunoob. Quand on vous dit qu'il faudra être bon sur la durée...


Chez les femmes

Hortense64 descend du top 3 ! C'est une surprise.  Gerard's Kookies et melobmb restent respectivement 1e et 2e. Gerard's Kookies avait fait les bons choix en prenant les deux finalistes, Carissa Moore et Lakey Peterson, permettant d'amasser le plus de points. Impressionnant. 


Prochaine étape

Pour la prochaine étape, on se donne rendez-vous à Tahiti sur le spot de Teahupoo pour le Tahiti Pro Teahupoo. La 7e étape du tour masculin aura lieu du 21 août au 1e septembre. Il semble évident que la sélection sera forcément différente de celle pour J-Bay, la vague tahitienne n'ayant vraiment rien à voir avec sa compère sud-africaine. 

On espère affiner notre sélection pour remonter dans le classement. Notre saison démarre maintenant... Promis c'est la dernière fois qu'on le dit. 

Rejoins-nous

Pas encore de la partie ? Rejoins-nous rapidement et mesure toi aux autres lecteurs de Surf Session
1) Créez un compte WSL (ça prend 20 secondes et c'est gratuit)
2) Cliquez sur les liens ci-dessous, rejoignez la league et insérez le code.

League Homme :
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

League Femme :
Nom : Surf Session Magazine
Code : Quivagagner?

                      
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
16/10 - World Tour
Joan Duru sera-t-il remis de la victoire de Jérémy ? Nous pensons que oui. Léo Fioravanti aussi.
| 0 
02/10 - World Tour
Après l'étape la moins passionnante du Tour (à notre humble goût) place à la plus excitante !
| 0 
23/09 - World Tour
De notre côté, on aborde la fin de saison en roue libre...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.