John Florence au rendez-vous de Keramas

World Tour - L'hawaiien reste le meilleur dans les tubes. Les français ont bien surfé, mais avec des résultats variés.

Par - @surfsessionmag -
Photos WSL
Partager sur :   
Le Corona Bali Protected n'aura pas mi longtemps à démarrer. Dès 5h du mat le premier jour de la période d'attente, les hostilités étaient lancés sur les droites de Keramas.

Dès que le tour s'arrête en Indo, on s'attend à de de supers vagues. Il y en eu hier puisqu'un swell solide offrait parfois de larges barrels, mais pas tant ça. Beaucoup de séries ont souffert du courant ou du manque de fréquence, et se sont donc terminées avec des petits scores décevants pour les surfeurs comme pour les spectateurs.
Kanoa Igarashi

C'était le cas de la série de Jérémy Florès, mais le français a su s'en sortir en exploitant toutes les sections d'une vague intermédiaire. Enfin une série serrée qui va dans son sens !


Michel Bourez
 ,lui, s'est largement imposé en prenant le contrôle de sa série avec de gros carves. Il semblait être un des rares surfeurs à pouvoir imposer sa puissance aux murs de Keramas aujourd'hui.
Michel Bourez

Avec un total de 13, Joan Duru aurait gagné la plupart des séries, mais pas celle face à Jordy Smith. Des carves laybacks mixés avec un surf moderne ont permis au Sud-Af de trouver deux gros scores pour un total de 15. Comme il reste une série de premier tour à surfer, on ne sait pas encore qui Joan affrontera au repêchage.
Joan Duru

Le gros total de Jordy a été battu uniquement par John John Florence, sans doute le plus technique pour s'extirper de tubes étroits et changeants.

Dernier surfeur à scorer plus de 15, le jeune Griffin Colapinto a marqué les esprits avec une rotation complète en fin de vague. Son approche agressive et imprévisible a fait justement dire au commentateur US Ronnie Blakey : "heureusement qu'il ne conduit pas comme il surfe" !
Griffin Colapinto


Que retient-on des autres séries ?

Avec de gros tubes, Joel Parkinson a rappelé comment il avait gagné l'épreuve en 2013. Filipe Toledo a semblé éteint par rapport à ses dernières performances. Owen Wright a marqué des points, et montré que les goofies pouvaient gagner des séries ici ! Julian Wilson reste chaud, le spot lui convient bien, et il portera son maillot jaune au 3e tour. 
Julian Wilson

Il y a encore plein de swell prévu pour la suite de l'épreuve, donc pas d'inquiétude de ce coté là. On se dit même que le niveau va continuer à monter quand les vagues seront un peu plus petites et mieux rangées.

Dommage que tout ça se passe en pleine nuit pour nous autres français, mais on continue à vous tenir au courant sur surfsession.com !
  

  

              
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
Il y a 11 jours - World Tour
La WSL a révélé son programme avec le retour de la gauche indonésienne l'an prochain.
| 0 
29/10 - World Tour
Tous les scénarios avant la dernière étape de la saison !
| 0 
26/10 - World Tour
Italo ravit le maillot jaune à Medina, Carissa Moore se fait rattraper... Vivement Hawaii !
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
Surf et G7... C'est compliqué !
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.